"Les idées arrêtées sont de songes que l'on enchaine" - Théodore Wåldo.

Large__-test-b_w-220-bas-1505378215-1505378225

Présentation détaillée du projet

Prenez place en 2017 pour une « traversée » dont l’arrivée est prévue en 2057.

 

Participez à l’aventure de Théodore Wåldo, père de famille victime d’un déclassement social, dont le combat pour retrouver sa dignité va donner naissance à un courant humaniste, l’union évolutionnaire.

 

Dans un futur proche, ce mouvement va engendrer une véritable mutation philosophique, politique, culturelle, et même spatiale, de notre société et de nos consciences.

 

Mais en 2057, alors que l’avènement de cet idéal est devenu en France une réalité, alors que les citoyens apaisés vivent un début de plénitude morale et que la créativité de chacun participe au bonheur de tous, les scientifiques découvrent, au cœur de notre système solaire, une déformation de l’espace-temps provoquée par un trop-plein de « matière noire », selon les physiciens, « d’idées noires », selon les philosophes.

 

Un effroyable paradoxe temporel va surgir en mai 2017 et rétroactivement anéantir tout espoir d’un monde meilleur. L’union évolutionnaire, considérée comme un courant altermondialiste parmi tant d’autres va se déliter et disparaitre !

 

L’unique moyen d’inverser cette équation fatale ?

 

Renvoyer Théodore Wåldo à notre époque afin qu’il ranime l’attention de tous, qu’il crée un événement hors du commun, qu’il suscite de nouvelles transmissions des idées et réenchante notre à venir !

 

Le livre dont est tiré notre création est téléchargeable sur la page d'accueil de notre site

 

Theodore_waldo_couverture_540-1504707446   

Écoutez un extrait audio...

 

« Théodore Wåldo - Le journal d’un vagabond » devient aujourd’hui une œuvre « transmédia » et multi-supports. Nous vous proposons de participer aux fondements d’une création audiovisuelle et médiatique, scénique, virtuelle, permanente et évolutionnaire.

 

Audiovisuelle et médiatique : Vous assistez en direct à la naissance d’un nouveau courant de pensée au travers de reportages et d’interviews filmées ou radiophoniques, accordées aux différents protagonistes de « l’union évolutionnaire ».

 

Nous avons notamment commencé à travailler sur les premières séquences d'un long-métrage qui sera tourné sous la forme d'un docu-fiction et retracera le parcours historique de l'union évolutionnaire.

 

Docu-fiction : rushes d'une des premières interviews réalisées

 

 

Scénique : elle fait appel à des comédiens pour des petites formes de spectacles vivants :

 

- Nos conférences spectacles données dans des lieux privés et publics.

 

- Nos journées évolutionnaires : menées par un acteur, elles vous proposent une immersion totale, dans les mêmes conditions qu’une journée de formation continue.

 

Virtuelle : en adhérant à la compagnie HCH il vous sera proposé, à l’issue du financement participatif, de créer un avatar dont l’identité unique vous permettra d’interagir avec les acteurs et les auteurs de notre création sur un forum de discussion qui s’inscrira dans le prolongement de l’œuvre présentée. Vous serez invités à participer, à commenter, à enrichir l’ensemble des contenus proposés et à partager vos idées avec d’autres adhérents en laissant libre cours à votre imagination. À tout moment, votre personnage sera susceptible d'être repris par un acteur et inclus dans la création ! Le tout sera relayé via les principales plateformes des réseaux sociaux (YouTube, Facebook, Twitter…)

 

Découvrez le site de l’union évolutionnaire

 

Permanente : Le journal d’un vagabond se déroule dans un univers persistant, où la création à laquelle vous assistez, à laquelle vous participez, ne s’arrête jamais ! Les personnages, les situations, les interactions ne cessent d’évoluer ! Même en votre absence les acteurs et tous les participants continuent de jouer, et à votre retour vous redécouvrez un monde qui n’a cessé de se transformer.

 

Évolutionnaire : Au cœur d’une expérience collective, « Théodore Wåldo - Le journal d’un vagabond » vous offre la possibilité de participer à une œuvre humaniste par le biais d’une création originale ancrée dans le quotidien et tournée vers l’avenir.

 

Rejoignez-nous ! Prenez part à notre collectif artistique et citoyen !  

 

                                                        ***

 

Qui est Frédéric Darie, l’auteur du journal d’un vagabond ?

 

Acteur familier, réalisateur au long-court, écrivain en jachère, formateur de passage, libre penseur et chevaucheur de nuages !

 

C’est un enfant de la balle qui grandit auprès de parents comédiens et qui est passé des planches à la télévision où il a fait carrière pendant près de 20 ans.

 

Créateur et dirigeant d’une société de production spécialisée dans le film d’entreprise et de formation, il a également produit et réalisé de nombreux court-métrages.

 

Titulaire d’un diplôme d’enseignement du théâtre, il a animé des stages pour les acteurs et depuis plus de 10 ans, il  intervient comme formateur et conférencier, spécialisé en vulnérabilité humaine.

 

Une carrière éclectique à l’image du « journal d’un vagabond » dont il est aussi le metteur en scène.

 

En savoir plus...

 

 

Quelques actrices et acteurs du projet

 

Photo10_-_1-1505197934

ESTELLE GALARME

Personnage :  Lucia Yildiz

 

Bio  : Après être sortie de l'ERAC en 2000, Estelle a joué dans une trentaine de pièces de théâtre. Elle  a également tourné pour le cinéma avec Yvan ATTAL, Patrice LECONTE, Jean Claude BRISSEAU et dans de nombreux courts métrages...

 

Aujourd'hui , elle prête aussi sa voix pour des documentaires, audioguides et autres publicités..

 

​Tout récemment, elle vient de jouer Célimène dans le Misanthrope de Molière pour le théâtre et dans le dernier film d'Antonin Peretjatko "Panique au Sénat" pour le cinéma...

 

 

Benjamin_christian_gonon-1505198140

CHRISTIAN GONON

Personnage :  Benjamin Beckford

 

Bio : Christian a fait son service militaire avec Frédéric Darie aux  Cadets de Gascogne en 1983 dans le Cyrano mis en scène par Jérôme Savary.

 

​Après de multiples aventures théâtrales il est engagé à la Comédie Française dont il est sociétaire depuis 2009.

 

 

Rachel_sonia_2-1505205033

SONIA JACOB

Personnage :  Rachel Oprørsk

 

Bio : Sonia Jacob, après avoir suivi les classes préparatoires du lycée Fénelon, poursuit des études de lettres et de langues à la Sorbonne Nouvelle et entreprend une formation théâtrale au conservatoire d’art dramatique du IXème arrondissement. Après l’obtention d’une Maîtrise de Langues et d’un Diplôme d’Art Dramatique, elle commence à travailler en tant que comédienne en Italie puis au théâtre du Châtelet dans plusieurs productions.

 

Elle tourne au cinéma et à la télévision sous la direction Jean-Daniel Verhaeghe, Régis Wargnier, Nils Tavernier… Et collabore avec Robert Castle, metteur en scène new-yorkais en tant qu’assistante pendant 4 ans (2008-2011).

 

Elle est aussi metteur en scène :

Ce qu’a vu le vent d’Ouest, autour d’Edgar Alan Poe et Claude Debussy.

Au cœur de la forêt, spectacle jeune public dont elle est l’auteure – création 2017

 

 

NOTE D'INTENTION DE L'AUTEUR

 

Jusqu’à quel point une fiction ou un personnage de fiction peuvent-ils influencer la réalité politique, sociale et culturelle d’une nation ? Jusqu’à quel point certaines œuvres d’art, certains films, romans, pièces de théâtre ont-ils induit des comportements collectifs ou individuels ? Quelle est la part de l’imaginaire dans l’avènement d’un parti politique, d’une croyance ou d’une recherche intellectuelle ? Ce sont toutes ces questions qui m’ont conduit à me lancer dans cette création protéiforme qui puise son inspiration dans la glaise d’un parcours personnel chaotique et bigarré, multiple et enrichissant.

 

L’écriture du « journal d’un vagabond » s’est nourrie d’un contexte social tendu où nul n’est à l’abri d’un mauvais coup du destin. À l’image de Théodore Wåldo, le personnage principal du « journal d’un vagabond », j’ai  approché et observé pendant plusieurs mois des organisations politiques ou des collectifs altermondialistes.

 

J’ai organisé parallèlement des réunions « clandestines » de libres penseurs et en cela, j’ai réellement expérimenté les chemins qui conduisent à la constitution d’un groupe idéologique. Nourri de ce parcours, le journal d’un vagabond est devenu une œuvre à vocation collective et humaniste qui offre à tous les participants une expérience d’un genre nouveau, qui va de l’engagement citoyen au plaisir du jeu et permet de passer indéfiniment du statut d’observateur à celui d’expérimentateur.

 

C’est un projet sociétal et culturel, une invitation au voyage et à la découverte par le corps et l’esprit d’un « autre possible ». C’est l'opportunité de participer à la constitution d’une communauté éclectique, ouverte et libre dont la seule frontière est le pouvoir de l’imagination.

Bienvenue à tous dans cet « extra-ordinaire » voyage temporel… 

 

Frédéric Darie.

 

 

Retrouvez le texte original de  "Théodore Wåldo – Le journal d’un vagabond" sur Youscribe

 

 

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte est un pari sur l’avenir, elle aide à financer le lancement du projet afin de convaincre les annonceurs, les mécènes, les producteurs et les adhérents de prendre part à l’aventure !

 

- Les frais d’édition et de mise en ligne de l’ouvrage : «Théodore Wåldo - Le journal d'un vagabond»

 

- Les coûts liés à l'adaptation de l’histoire sous différents supports : Webradio, WebTV, reportages, documentaires, spectacles etc.

 

- La location du studio son et l'achat de "petits matériels" d'enregistrement.

 

 

Dans le détail :

 

Édition et mise en ligne du « Journal d’un vagabond » : 300 €

 

Tournage et enregistrements des news et des reportages, organisation des premières tournées de conférences  : 2500 €

 

Création des plateformes des diffusions : sites, forum, chaine télévisuelle, radio : 700 €

 

Location d’un studio son pour les premières émissions de radio : 500 €

 

Achat d’un micro Zoom pour réaliser les interviews et les reportages radio : 100 €

 

Adaptation écrite et scénique + réalisation de la charte graphique : 500 €

 

Rémunération de la plateforme : 400 €

 

L’objectif est donc fixé à 5000 €

 

 

 

 

Et si on dépasse cet objectif ?

 

Nous ne partirons pas une semaine aux Baléares enivrés par cette surabondance de générosité !

 

Tout excédent sera directement réinjecté dans  «la création » et servira à garantir la réalisation des reportages et des émissions de radio-télévision pour le Web ainsi qu'à poursuivre le tournage de notre docu-fiction, mais également à pérenniser la création de petites formes de spectacles vivants (mini-conférences) en attendant l'arrivée des mécénats et l’obtention des subventions.

 

L’intégralité des sommes perçues lors de la collecte sera versée à la compagnie : Les Hisseurs du Cri du Hibou.

Thumb_cri_2-1503671131
Les Hisseurs du Cri du Hibou

« Les Hisseurs du Cri du Hibou » est une jeune compagnie qui s’est créée autour de « Théodore Wåldo - Le Journal d’un vagabond », le manifeste humaniste écrit par Frédéric Darie sous la forme d’un « carnet de route ». Frédéric est "porteur" de ce projet : Acteur familier, réalisateur au "long-court", écrivain en jachère, conférencier de passage,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Félicitations : )
Thumb_default
Allez jusqu'au bout de l'aventure...
Thumb_default
Le temps n'est plus à la réflexion, maintenant et plus que jamais il faut agir... Bon courage !!!! De tout coeur avec les Hisseurs...