Soutenez la création du spectacle TIE-BREAK... Et grâce à vous, j'aurai plus de chances de gagner la partie !

Large_tb-1483457623-1483457694

Présentation détaillée du projet

 

TIE-BREAK se jouera à LA MANUFACTURE DES ABBESSES du 15 février au 25 mars 2017. Les mercredis, jeudis, vendredis et samedis à 19h.

 

TIE-BREAK - Pourquoi ?

 

Tout est parti du désir d'écrire des textes pour mettre en avant mon univers et un certain regard (décalé) sur la vie et sa matière première inépuisable : l'humain ! J’avais déjà écrit des sketchs pour d’autres spectacles comme Les Duettistes et, plus récemment, Les élans ne sont pas toujours des animaux faciles. Et j’avais très envie de m’essayer aux soliloques. Et surtout, j'avais très envie de défendre ces mots sur scène, de les porter, les incarner, les partager, les faire goûter... 

 

TIE-BREAK - L'affiche !

 

 

Tie_break_affiche_web-1484692730

©Franck Harscouët

 

TIE-BREAK - Oui, mais pourquoi ?

 

Je n’aime pas trop l’humour aux dépens des autres, cette manière de se moquer et de caricaturer pour faire rire. Non, je préfère les personnages qui ont de l'autodérision, de l’humour sur eux-mêmes, qui ont des doutes, des désirs, qui ont une vie intérieure en fait. Je veux faire voyager le spectateur, ouvrir « les portes de l’imaginaire » et provoquer si possible l’étonnement. Voilà, je crois que j’aime le rire qui vient de l’étonnement et d’une certaine angoisse face aux turpitudes de l’existence. 

 

 

Le vent ne fait pas que caresser les fleurs, c'est aussi un intarissable bavard. Tie-break

 

TIE-BREAK - C'est à dire ?

 

Imaginez un match de tennis sans fin (ou presque) où votre adversaire refuse de servir et pratique l’anti-jeu systématique ! C’est la situation dans laquelle se retrouve le personnage de Tie-break. Au fil de la partie, et devant l’apathie des échanges, son esprit s’absente et divague, basculant de la réalité de la terre battue à des univers fantasmés ou fantastiques les plus loufoques, les plus jubilatoires.

 

 

Personne ne s'y attendait. Ni Tania, ni Tony, ni Tchang, ni tonton, ni tata, ni Titi... Grosminet, peut-être ? Mais Titi, non, c'est sûr. Titi, lui, à part dire : " Z'ai cru voir un rominet " Il ne fait pas grand-chose. Il est quand même un peu con ce canari... Tie-break

 

TIE-BREAK - Mais encore ? (propos du metteur en scène)

 

Après Les élans ne sont pas toujours des animaux faciles, c’est donc la deuxième fois que je mets en scène des sketchs de Frédéric Rose. Et c’est à nouveau un vrai plaisir ! Je suis fan de son univers à la fois délirant et subtil, foutraque et poétique. 

 

TIE-BREAK - L'équipe

 

Frédéric Rose (auteur et interprète) 

Fr_d_ric_rose__038_-1484212004 

Formé au cours Périmony, puis à l’école de la rue Blanche (ENSATT).

Au théâtre, il joue notamment sous la direction de Philippe Rondest, de Jacques Kraemer, de François Ha Van, de Laurent Serrano, de Séverine Vincent, de Julien Téphany, de Nicolas Thibault, de Julien Rochefort, d’Olivier Achard, de Didier Long, de Jacquelines Zouary, de Régis de Martrin-Donos, de Yohan Manca... Il tourne aussi pour la télévision et le cinéma avec, notamment, Régis Musset, Cédric Klapisch, Anne Le Ny, Isabelle Czajka, Claude-Michel Rome, Philippe Bérenger, Pascal Chaumeil, Yvan Attal....

 

En tant qu’auteur, plusieurs de ses textes ont été joués : L’interminable, mise en scène de Jean-Marie Retby, créé à Sydney en Australie au cours d’un festival mondial de jeunes auteurs de théâtre. Bientôt Vegas ! créé par la Cie Compteur Zéro, Les Duettistes (en collaboration avec Vincent Jaspardcréé à la Scène Nationale de Saint-Quentin-En-Yvelines, Fleurs et affinités, mise en scène de Xavier Lemaire, au théâtre de la Huchette. Il est aussi l’auteur principal de Les élans ne sont pas toujours des animaux faciles (éditions Théâtrale Art & Comédie), mise en scène de Laurent Serrano, au théâtre du Lucernaire (2014), au théâtre Michel (2015), au théâtre du Chien Qui Fume (Avignon Off 2015) et de nouveau au théâtre du Lucernaire (automne 2016). D’autres textes sont en cours de création. 

 

Laurent Serrano (metteur en scène) 

Il débute sa carrière de metteur en scène en adaptant "Il Campiello", présentée au festival in d’Avignon. Il collabore ensuite au Théâtre du Campagnol où il monte "Bonsoir et merci" et "Sous les yeux des femmes garde-côtes", puis avec la scène nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines durant sept ans, où il crée "Le Dragon", "Le Chaperon rouge", "1000 francs de récompense", "Les Nouvelles aventures du Chat botté", "La Cagnotte" et "Kvetch". Il est le collaborateur artistique de Fellag sur "Un bateau pour l’Australie". Côté opéra, il monte "L’Amfiparnaso" avec l’Ensemble Clément Janequin et "Gianni schicchi" de Puccini avec l’Atelier Lyrique de Tourcoing, repris en 2012. À Nice, avec l’adem 06, il met en scène "l’opéra de La Belle Lisse poire du prince de Motordu", et "Papageno", sous direction musicale Alain joutard. En 2010, il écrit l’adaptation et le livret de "La Guerre des boutons, l’opéra", musique Benoit Urbain. Avec act’art 77, il co-écrit avec Anouch Paré et met en scène en "Broadway-en-Brie". En 2011, il met en scène "Le Bourgeois gentilhomme" de Molière. Puis "Les élans ne sont pas toujours des animaux faciles" et et "Zanni !un spectacle lyrique avec l’Ensemble Clément Janequin.

 

Pierre Peyronnet (Lumières)

Diplômé de L'ENSSAT. Au théâtre il collabore notamment avec les metteurs en scène suivants : Michel Didym, Pierre Vial, Guy Freixe, Jacques Kraemer, Nicolas Lormeau, Paul Minthe, Mathew Jocelyn, Jeanne Vitez, Agathe Alexis, A. Benoit, E. Catroux, René Jauneau, Catriona Morrison, Benjamin Lazar, Cécile Backès, Nicolas Vial, Gilbert Desveaux, Armand Gatti, Alain Françon... 

A l’opéra, il participe aussi à un grand nombre de créations...

 

TIE-BREAK - Proposition de style...

 

Forest_hills_stadium_1937_3-1485769561

 

Echanges de fond de cours, passing-shots et autres revers coupés...

Je poursuis l'entrainement.

Elégance et précision, une bonne alchimie pour faire mouche !

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Les 4500 euros collecté seront investis dans la communication et la publicité.

 

Affichage de rue : 500€ (1000 affiches)

Affichage dans le métro : environ 3000€ (3 semaines)

Divers et publicité sur internet : 1000€

 

Si je collecte d'avantage que la somme espérée, l'excédant m'aidera à payer une attachée de presse et toutes les charges inhérentes à l'exploitation d'un spectacle !

 

Les fonds seront récoltés sur le compte personnel de Frédéric Rose, la compagnie étant en cours de création.

 

Avatar_-_copie-1483528111

Thumb_visueltie-break_-_copie-1483459082
En compagnie de ma pomme

TIE-BREAK est le premier spectacle de EN COMPAGNIE DE MA POMME. Au départ, le projet s'appelait "Le jour où j'ai reçu une pomme sur le sommet du crâne". En souvenir de ce titre, finalement abandonné, j'ai gardé l'idée de la pomme.

Derniers commentaires

Thumb_default
Puisse Tie Break trouver son public et ses supporters!
Thumb_default
J'espère que ton projet va aboutir, tu le mérites Sincères amitiés
Thumb_default
en attendant de te voir .... amitiés manu Virginie Lola Clara