Le spectacle To be Hamlet or Not est programmé pour la réouverture du Petit Poche en janvier 2013. Cette salle est un lieu dédié aux spectacles de troupes ou de Compagnies. Le projet de présenter To be Hamlet or Not au Petit Poche, pour lequel nous sollicitons votre aide est multiple. Il s’agit de : - défendre une création artistique collective, commencée il y a plus de 3 ans; - présenter un spectacle qui est un véritable hymne à la Liberté; - soutenir le travail d’une compagnie qui a fait le choix du collectif et qui souhaite renouveler, de création en création, cette expérience; - participer à la formidable aventure que représente la réouverture d’un lieu, d'être un des éléments fondateurs de cette nouvelle histoire, où tout est à inventer.

Large_visuel_teeshirt_tobehamlet2

Présentation détaillée du projet

Avec : Paul Canel, Pauline Devinat, Céline Espérin, Julien Le Provost, Aymeric Lecerf

Ecrit et mis en scène par : Charlotte Rondelez

 

 

SYNOPSYS

 

 

De quoi parle le spectacle? De Liberté. Et de plein d’autres choses ... Mais surtout de liberté.

 

 

C’est une comédie qui met en scène Hamlet.

Hamlet, vous savez, ce personnage à la Roger Gicquel, anti-héros extraordinaire, à la verve aussi sombre qu’un lundi de janvier…

Pourtant, ses aspirations sont proches de celles d’un jeune bureaucrate qui, un matin, se lèverait avec le rêve fou de ne plus se rendre à son bureau...jamais... Alors, lorsqu’Hamlet découvre que sa vie est déjà écrite, il aurait, comment dire…, une ou deux petites modifications à formuler à son auteur.

 

Sauf que bon, c’est Hamlet tout de même, Et que, pour lui, rien n’est simple…

 

 

 

_mg_0233_bis

Répétitions Théâtre 13- Avril 2012- Crédit Photo Rodolphe Bricard

 

 

 

 

LA GENESE DU PROJET

 

 

« Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le.

 L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie… » Goethe

 

Alors, nous avons eu l’audace de commencer…

Nous, à savoir 5 comédiens et un auteur-metteur en scène, nous nous sommes posés la question:

 

  «  La tragédie est-elle inéluctable? »

 

Une réponse, en forme d’étendard, nous est alors apparue de manière évidente :

« - Non! …mais la Bêtise humaine la rend probable… ».

Et comme cette dernière s’agrémente mal de la Réflexion, peut-être suffit-il de réfléchir ? …

 

Imaginons...

Prenons le pire d'entre nous,

Celui sur qui le destin, Dieu ou l'Auteur - appelons cela comme on veut - s'est acharné,

Celui qui, contre toute logique et muselant l'espoir, ne cesse de mourir encore et encore,

Prenons Hamlet,

Hamlet, ou la face cachée du malheur,

Si, même lui, en prenant conscience de ce qui le détermine et entrave sa liberté, réussit à mettre fin à sa propre tragédie et à s'en sortir, alors,

QUI dira encore que c'est impossible?

 

L’audace de l’auteur est d’avoir écrit une pièce sur mesure pour chacun des comédiens de l’équipe, tout en suivant sa propre trame et le propos auquel elle était attachée.

L’audace des comédiens de cette équipe est d’avoir travaillé sur de multiples versions du spectacle sans compter temps ni énergie et d’avoir étiré le texte aux limites du plateau.

 

Et, trois années plus tard,

 TO BE Hamlet OR NOT  est né...

 

 

 

_mg_9994_bis

Répétitions Théâtre 13- Avril 2012- Crédit Photo Rodolphe Bricard

 

 

 

 

LE LIEU

 

 

Le Petit Poche …

 

Après presque deux années de travaux et un changement de direction, le Théâtre de Poche Montparnasse, qui lui aussi, de fait, est en train de bouger ses lignes, nous fait l’honneur et la confiance de nous accueillir pour sa réouverture en janvier 2013.

Un des événements phares pour le public est la redécouverte d’une salle située en sous-sol et tombée presque dans l’oubli depuis une quinzaine d’année, baptisée pour l’occasion: le Petit Poche.

 

Tout grand Théâtre à Paris a son petit…Le Poche, dans son rêve de grandeur, a désormais le sien.

 

Petit ? (Et c’est là où l’on reconnaît l’esprit, qui faute d’espace doit jouer de finesse et d’inventivité)… une salle entièrement modulable de 100 m2 - une jauge de 90 personnes… dans cette petite poche, certains y inventeraient des royaumes…

 

Audace et Liberté…

 

Le Petit Poche offre une liberté totale de création, à mi-chemin, entre la sphère du Théâtre Public et celle du Théâtre Privé.

 

Le Petit Poche est dédié en priorité aux troupes.

C’est un lieu où la parole se fait action et où le succès profite à tous et surtout aux artistes.

 

C’est dans cette deuxième salle que To Be Hamlet or Not prendra son envol, reconfiguré pour l’occasion dans un mode circulaire. (Toute ressemblance avec le Shakespeare’s Globe n’est peut-être pas fortuite).

 

 

 

 

_mg_0057_bis

Répétitions Théâtre 13- Avril 2012- Crédit Photo Rodolphe Bricard

À quoi servira la collecte ?

Toutes les recettes de billeterie générées par les représentations seront intégralement reversées aux comédiens.

 

Alors, comme pour reprendre un spectacle, il y a quelques autres dépenses, voici à quoi serviront vos dons :

 

- Costumes  à modifier, refaire (car ils ont un peu souffert sur Avignon) ou changer : 800 euros

- Achats complémentaires décors et accessoires : 250 euros

-  Location de salles de répétitions avant la reprise parisienne : 250 euros

- Transport  et stockage du décor : 200 euros

- Salaire du régisseur lumière : 1 000 euros

 

Soit un total de 2 500 euros

 

 

Pour faire vos dons, vous pouvez avez le choix du montant ET du type de don:

 

Soit souhaitez bénéficier de places pour le spectacle et, en fonction du montant du don , nous vous réservons une ou plusieurs place, à la date que vous souhaitez;

 

Soit vous souhaitez profiter de la déductibilité fiscale des dons en faveurs d'associations culturelles. Ces dons doivent être sans contrepartie considérée comme financière ou dans des proportions ne remettant pas en cause la qualification de "don". Dans ce cas,  la loi de 2003 prévoit une déduction fiscale de 66% des sommes versées, dans la limite de 20% de son revenu imposable avec un report possible sur 5 ans. Exemple de calcul

 

Pour un don de

1000 €

 

Déduction (66%)

-660 €

 

Coût réel

340 €

 

Soit 34 % de l’investissement

 

...

Thumb_f1020011
Charlotte R

Entre deux points, le meilleur chemin n'est pas toujours la ligne droite... Et oui.... Charlotte Rondelez découvre le théâtre au Lycée. Plutôt timide et surtout peu téméraire, elle laisse cette envie dans sa poche, prend un autre train, intègre l'ESSEC, en sort trois années plus tard, avec, dans son escarcelle une spécialisation en finances et en... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_photo_loic
Bonne chance & bonne année !!!