TO SPITI TOU PAPPOU! // 1 maison + 4 techniques + 6 nationalités + 33 personnes // Hier un workshop, aujourd'hui une expo!

Large_premiere_page_bd

Présentation détaillée du projet

En avril 2014, des gens de divers horizons se sont retrouvés sur une petite île du sud de la Grèce, Gavdos,  pour restaurer une maison ancienne à l'occasion d'un workshop autour de la construction traditionnelle. Située dans le petit village d'Ambelos, celle-ci appartenait au grand-père de la propriétaire, la céramiste crétoise Gelly Kallinikou :

 

Au bout du chemin, entre les marguerites et les nuages, se dessine une silhouette de pierre. Elle est là, la maison du Pappoù. On sait que bientôt elle se remplira de vie et d'énergie. Celle que nous y mettrons pour lui permettre de se réveiller d'un sommeil de quatre-vingt ans. Mais pour l'instant, elle est encore muette et cela lui va bien. Sa présence discrète est une première leçon. Elle ne cherche rien d'autres qu'à faire partie du paysage. Cette humilité silencieuse devient aujourd'hui un cri vers les hommes qui ont oublié. Gelly l'a entendu. Doucement, grâce à l'enseignement de son grand-père, elle répétera les gestes qui permettront à nouveau à ces lieux de parler au présent. Nous sommes venus pour l'aider et pour apprendre.

 

00_bd

 

Nous étions trente-trois et parlions six langues. Nous avons mélangé nos cultures et nos savoirs faire de céramistes, d'architectes, d'ingénieurs, de cuisiniers, de photographes, de dessinateurs, de musiciens et d'infirmiers pour transformer la terre, la paille, le sable, l'eau et le roseau en matériaux de construction. Les gestes n'avaient pas d'âge mais la tête avait oublié. Les mains, heureusement, réapprennent vite. En dix jours, la salle principale de la maison a retrouvé une cheminée, un sol, des cloisons et de la couleur aux murs. Ce n'est pas comme avant, c'est autre chose qui se place entre la passé et le futur. La maison de Pappoù n'est pas un modèle, c'est un manifeste, une transmission.

 

01_bd

 

Les enseignements de cet événement vont bien au delà du simple domaine architectural. En effet, il nous rappelle l'importance de relier les connaissances du passé et les générations présentes pour aborder le futur de manière un peu plus  « juste ». Aujourd'hui, nous aimerions permettre au plus grand nombre de découvrir ce travail et les valeurs écologiques et humaines qu'il porte en organisant une exposition autour des travaux réalisés pendant ces dix jours. L'exposition présentera les différentes techniques utilisées pour la réhabilitation de la maison à travers des textes courts et des photos. Nous souhaitons compléter cette exposition par une partie pratique en réalisant deux journées d'expérimentation où les visiteurs pourront réaliser eux-mêmes une des techniques de construction en terre crue présentées (le torchis). Ces ateliers pratiques seront encadrés par des architectes grecs et français.

 

Où ?

L'exposition aura lieu à La Canée en Crète. Ce choix a été motivé par l'envie de pouvoir toucher un public local mais aussi international puisque la ville est un centre touristique important.

 

Quand ?

Afin de rejoindre un taux de fréquentation le plus élevé possible, nous réaliserons l'exposition durant la haute saison touristique, c'est à dire à partir de mi-juillet 2014.

 

Comment ?

Afin de plonger le visiteur dans l'ambiance du workshop, nous allons réaliser, avec l'association Piliko, huit cadres remplis de tressage de roseaux et de terre (techniques du torchis) qui seront les supports des sept thèmes présentés. Un dernier cadre sera seulement rempli de tressage de roseaux, le remplissage en terre sera réalisé par les visiteurs lors des journées « ateliers ».

 

Qui ?

Architecte depuis quatre ans, je me suis spécialisée dans la construction en matériaux naturels, et plus particulièrement en terre crue, depuis un an. En octobre 2013, je me suis rendue pour la première fois à Gavdos pour travailler avec Gelly Kallinikou, propriétaire de la maison d'Ambelos. Ensemble, et avec l'aide de l'association crétoise Piliko (http://www.piliko.gr/), nous avons organisé le workshop d'avril 2014 TO SPITI TOU PAPPOU! : http://tospititoupappou-gavdos.tumblr.com/.

Je m'entourerai de ces mêmes personnes pour organiser et réaliser l'exposition de juillet 2014.

 

02_bd03_bd05_bd06

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte permettra de nous aider à réaliser une exposition dans un endroit adapté et avec une qualité de rendu à la hauteur du projet présenté.

 

Le lieu

A ce jour, le lieu d'exposition n'est toujours pas trouvé.

Cependant, nous avons besoin d'un lieu spacieux avec un espace extérieur pour réaliser les « ateliers » construction en terre. Ce type de lieu demande une rémunération pour accueillir l'exposition.

100€

 

Les impressions

Votre aide permettra également d'imprimer les 57 photos sur du papier de qualité. Celles-ci seront également préparées pour être exposées : elles seront collées sur un carton rigide et plastifiées pour les protéger.

300€

 

Les supports d'exposition

Afin de réaliser les supports d'exposition nous avons besoin de bois, de roseaux, de terre, de paille et de goussets métalliques. Grâce à nos connaissances des lieux, nous ne paierons que le bois, la paille et les goussets.

100€

 

Thumb_claire
Κλαίρη

Architecte depuis quatre ans, j'ai récemment fait le choix de me spécialiser dans la construction utilisant le matériau "terre crue". Afin de me former aux divers techniques, j'ai parcouru la méditerranée en passant de chantier en chantier. Depuis quelques temps, c'est vers Gavdos que je me suis tournée pour , à mon tour, organiser des chantiers de...

Derniers commentaires

Thumb_default
Excellent, bon courage à tous.