Accompagnez-moi dans l’aventure qui conduit des sources incertaines à l’estuaire redouté, en cheminant sur les rives de l'existence.

Large_refugedelalavey_500x312-1410640097

Présentation détaillée du projet

Fort d’une pratique de l’écriture poétique depuis plus de 25 ans au sein d’un groupe d’amis.

 

Je vous les présente, lors d'un spectacle associant poésie et musique en Avril 2014 :

Groupelempdesavril2014-1410469229

 

Il est grand temps que je rassemble les nombreux fragments écrits depuis bien des années dans un premier recueil personnel.

 

Ce recueil de poèmes aura pour thème les cours d’eau (torrents, lacs, rivières).

Avec leur symbolique propre et les différents éléments qui peuplent leurs rives, ponts, passerelles, villages ainsi que les relations entre les hommes et les traits singuliers qui marquent le paysage.

 

Mais je ne me limiterais pas aux eaux vives, j’aurais aussi un regard en direction des eaux dormantes qui sont emblématiquement si riches.

 

Je m'attacherais à une réalisation de qualité dans le choix des papiers, de la typographie et de la composition.

 

Voici en avant première quelques uns des poèmes à publier dans ce recueil :

 

 

Ce vieux pays touche au reste du monde.

Depuis peu, un vent global assèche la terre.

Il oriente les besoins, les routes et les ponts

 

Autrefois, des passerelles modestes et fragiles,

En pierres et en bois enjambaient le ruisseau

Au plus juste, pour ne pas mouiller le pied des mules

 

A présent, en ces temps voulus par l’homme pressé

La rivière nonchalante n’a plus prise sur le cours des chemins

Le paysage se larde de grands traits larges et rapides

 

Déchirures irrémédiables par où s’échappent des espaces

Piquetés de villages riches en promesses désormais perdues

Qu’à leur tour, des villes lointaines se chargeront de tenir.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Maintenant, chemine tout près de la rivière

Toi, aussi, ricoche sur le mur des roches lisses

Méfie-toi du sec et craint les flaques fangeuses

 

Laisse toi aller, attrape le tourbillon

Comme un fou, interpelle chaque goutte

Tais-toi et écoute, elles parlent et te racontent

 

L’une, le souvenir perdu de la source haute

L’autre, confie la peur de l’estuaire final

Mais toutes, revivent l’ivresse des cascades.

 

Cascadedesveyrinescantalgrey-1410473391

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Des ponts et des hommes

 

J’aime, les vieux ponts voussus

Ceux qui eurent du mal à venir au monde

Fruit d’un croisement entre l’homme et la nature

Ils sont fils de Romains ou d’un moyen âge tardif

 

Ils se laissent découvrir dans un tournant

Au dernier moment, improbables et sans recul

 

D’autres se tassent entre des murs aveugles

Pour raccommoder deux rives pierreuses

 

J’aime aussi la rivière transversale,

Celle qui, inexorable garde le souvenir lointain de sa source

Elle ne naît pas d’un prodige à la réputation sulfureuse

Mais de la rencontre avec la forêt, la mousse et le vent.

 

 

J’aime aussi ces grands ponts modernes

Qui vous remplissent de fierté et d’envie

Leurs goélettes composent avec le vent

D’un bord à l’autre du rivage des crêtes

Chez-eux, la rivière compte moins que le vide.

 

Despontsetdeshommes-1410472803

...

 

Je vous invite à découvrir le reste en vous associant à l'édition du recueil qui fait l'objet de ce projet .

 

Si la somme de 800 € est dépassée :

 

1000 € et plus : Cela permettra de choisir un montage à base de cahiers cousus, et/ou d’augmenter le tirage au-delà des 300 exemplaires initialement prévus.

 

Si vous souhaitez vous impliquer d’avantage, aidez-moi à diffuser cet ouvrage à la faveur de foires aux livres ou des salons poétiques. Indiquez moi des manifestations proches de chez-vous, voir même facilitez moi la prise de contact avec leurs organisateurs.

 

À quoi servira la collecte ?

L'argent recueilli servira à couvrir les frais de réalisation du recueil. Il sera confié à un imprimeur réputé. Nous tirerons à 300 exemplaires.      

 

Voici les caractéristiques de l’ouvrage : Impression offset, format 14 x 20, 42 pages.

Couverture avec rabats, papier spécial Keaycolor Rayé 300 g de couleur cygne associant épaisseur, souplesse et toucher. Pour l’intérieur, papier bouffant de couleur Ivoire.

 

Pour faciliter la lecture nous utiliserons une police de caractères avec serifs.

Thumb_photoafprespce_-_lr-1410422320
fabrandre

Né en 1960 à Clermont-Fd, André Fabre quitte assez tôt l’Auvergne à dix-huit ans pour poursuivre des études en Bretagne, à Paris et aux Etats-Unis. Il vit quelques années à Milan puis retourne en France où il partage sa vie entre Paris et Clermont-Fd. Ayant fait des études scientifiques et techniques, il se qualifie de "littéraire contrarié". Sa... Voir la suite