Aujourd'hui est venu le temps pour nous de concrétiser nôtre rêve commun : graver les moments partagés ensemble sur un disque, le premier album du TOUKOULEUR ORCHESTRA ! Soyez de l'aventure en contribuant au projet ! Nous vous remercierons grâce aux contreparties ! ______________________________ The first Toukouleur Orchestra album !

Large_img_1483

Présentation détaillée du projet

 


C'est au sous-sol d'un café sénégalais de Ménilmontant, le Toukouleur, que se sont réunis pour la première fois sept musiciens lors de jams sessions informelles. Pendant que les clients boivent leur bissap au comptoir, de nombreux artistes sont invités à partager leur musique dans la petite salle du bas. Reggae à l'étage, Free jazz à la cave...

C'est ainsi qu'est né le Toukouleur Orchestra, dans l'ambiance nocturne, festive, parfois mystique de ce lieu original. Alliage d'électrique et d'acoustique, de rythmes africains et d'harmonies occidentales, mêlant toutes les influences, l'identité de ce collectif réside dans l'énergie commune, le désir de partage et le groove pluriel du 20ème arrondissement de Paris.

Sept musiciens hors pair aux parcours très différents sont à l'origine du Toukouleur Orchestra :

Lucien Alfonso, violon ; William Hountondji, saxophone ; Ousmane Kalil Kouyaté, kora ; Michael Gimenez, guitare ; Sory Papus Diabaté, basse ; Kounkouré, percussions ; Pierre Mangeard, batterie

"Ouantanara !*"/ "On est ensemble"
: voici le cri de paix du Toukouleur Orchestra, comme un hymne de quartier au delà des frontières. *Soussou, langue mandée parlée en Afrique de l'ouest. ________________________________________________________________________________________

It was during a jam session in the basement of a Senegalese coffee in Mélilmontant  called "Le Toukouleur" that the seven musicians first met.  While customers at the counter drinking, various artists are invited to share their music in the room below. Reggae upstairs, free jazz downstairs.

This was how Toukouleur Orchestra was born, in the nocturnal, festive and sometimes mystical atmosphere of this unique place. Combining electric and accoustic music, African rythmes and western harmony, mixing all influences, the identity of the group relies on common (or mutual) energy, the desire to share and "le groove pluriel" of the 20me arrondisment of Paris.
The group is made up of seven outstanding musicians :

Lucien Alfonso, violin; William Hountondji, saxophones; Ousmane Kalil Kouyaté, kora; Michael Gimenez, guitar; Sory Papus Diabaté, bass; Kounkouré, percussions; Pierre Mangeard, drums
 

Qui suis-je ?

                 

 


 Lucien Alfonso (violon) commence le violon à l’âge de 6 ans et à 12 ans il entre au CNR de Toulouse. Parallèlement à ses études classiques, Lucien pratique le jazz, les musiques improvisées et se retrouve très tôt sur la scène aux côtés de grands artistes (Wynton Marsalis, Ben Harper, Nigel Kennedy, Mathieu Chédid, Angelo Debarre,...) Il étudie ensuite au Conservatoire supérieur de Genève puis se consacre aux musiques nouvelles, musiques du monde et aux musiques improvisées. Il fonde Klezmer Lokomotiv, Odeia, Toukouleur Orchestra, le duo Alfonso-Aguirre, Kind of sound, Urban-Musette...et joue parallèlement dans plusieurs créations théâtrales, dans l’orchestre du Cirque National Alexis Gruss et se produit également avec la danseuse Bûto Juju Alishina.




Ousmane Kouyaté (kora)
 est un artiste éclectique. On dirait qu'aucun instrument ne lui résiste. Peut-être est-ce le sang de ses ancêtres Soundioulou Cossoko et M'Bady Kouyaté qui l'inspire, peut-être est-ce d'avoir grandi au sein d'une grande famille d'artistes guinéens et sénégalais ? Ou son expérience de scène avec les tournées de Bah Cissoko ? En tout cas il aborde avec autant de passion la Kora (instrument favori de son grand-père), la guitare ou le djembé... Mais ce n'est pas son seul talent. Le "Prince de la Kora", comme beaucoup le surnomment, est aussi un auteur compositeur sensible. Au gré de ses chansons il vous embarquera dans son univers, à mi-chemin entre la tradition musicale d'Afrique de l'Ouest et peinture de société.




William Hountondji (saxophones)
a commencé la musique à 8 ans. Il entre au CNR de Toulouse où il obtient un premier prix de Saxophone et de Musique de Chambre à l’unanimité. Il se perfectionne ensuite au Conservatoire de Lyon, puis au Centre d’Etudes Supérieures de Musique et de Danse de Toulouse et obtient son diplôme d’Etat de Saxophone en 2007. Il se produit régulièrement en concert avec le quatuor Spirale, l’ensemble de Saxophone du CNSM de Paris et du CNR de Toulouse. Passionné par les musiques improvisées, il explore les répertoires les plus variés au sein de différentes formations (jazz, musique traditionnelle yiddish, balkanique, improvisation libre…). En 2008, il intègre Klezmer Lokomotiv et joue un son de saxophone klezmer-jazz à écouter...




Michaël Gimenez (guitare)
 s'initie à la guitare au travers de musiques telles que reggae, folk songs ou autre world music pour finir par découvrir la musique de Django Reihnardt à l'âge de 18 ans. Il intègre alors un cursus diplômant professionnel musical à Avignon durant quatre ans. Fort de ce bagage et de quelques expériences de scène il décide de "monter" à Paris pour compléter sa formation et surtout rencontrer de nombreux musiciens très talentueux. Depuis quatre ans maintenant, il joue aux côtés de musiciens confirmés. On a notamment pu le voir avec Angelo Debarre, Mathieu Chedid, BoomCello, Romane, Adrien Moignard, Sébastien Giniaux, Mathias Lévy, Daniel John Martin, David Reinhardt, Samy Daussat, Rodolphe Raffalli. Aujourd'hui il se produit sous son nom à travers le Michael Gimenez Trio, Toukouleur Orchestra et un duo avec Gwen Cahue.




Papus Diabaté (basse)
navigue entre musique mandingue, jazz, pop, funk et reggae… Auteur, compositeur, bassiste et guitariste guinéen, Papus Diabaté s’est illustré auprès de nombreuses formations dont le Kanouya Band, Grace & Lindsey Schust, Mamadou Barry, Mamadi Diabaté (son cousin), le soudanais Ghandi Adam et Sékouba Bambino qu’il accompagne régulièrement . Il est considéré comme l’un des plus grands bassistes du continent africain.




Ibrahima Bâ dit “Kounkouré”  (percussions)
 : Ibrahim Bah, surnommé Kounkouré, fait partie de la prestigieuse famille de M’Bady Kouyaté, un des plus grands griots Mandingue. Il est percussionniste (talking drum, calebasse, djembé) et le quatrième membre du groupe de Ba Cissoko aux côtés de Sékou Kouyaté etKourou Kouyaté.




Pierre Mangeard (batterie)
- Né en 1983 dans une famille de musiciens, il commence l'étude de la clarinette à l'âge de 8 ans pour ensuite se mettre à la batterie à 14 ans, qu'il apprendra de manière autodidacte. Pierre évoluera d'abord en Bourgogne, où il jouera aux cotés de différents musiciens (Eric Prost, François Gallix, Gregory Theveniau, Steve Potts, Joël Sicard...) avant de s'installer à Paris en 2007.Il collaborera avec Zetlab, Aïda Khann, Jean Luc Lehr, Grégory Privat, différents groupes de musiques de style world/africain, dont Debademba ainsi qu'avec tout une jeune génération de musiciens parisiens. Il enregistrera son album"RythmiCmusiC" en 2011 à New York au "skyline studio" aux côtés de David Dyson, Andy Milne et Guillaume Perret.

 


 


 


 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

                 

 

Les fonds réunis nous permettront d'enregistrer, de mixer, de masteriser et de presser notre album en 1000 exemplaires afin de faire groover votre quotidien...


Studio : 1300 euros

Mixage/Mastering : 1200 euros

Duplication : 1000 euros

___________________________________________________________________________________


The funds raised will allow us to record, mix, mastering and pressing of our ablbum in 1000 copies in order to make your daily groove. 

Thumb_297505_226601640727575_168187526568987_611357_112666465_n
TKL

Derniers commentaires

Thumb_297505_226601640727575_168187526568987_611357_112666465_n
Eddie......Mitchell???
Thumb_default
Bon courage dans votre aventure, vous avez un univers musical bien à vous, c'est ce qui en fait la richesse. Will, quand tu reviens sur Carcassonne, fais-moi signe !