Produire et réaliser le clip vidéo du titre "Bye Bye Manchester" de Mélanie Pain : un film tourné en équipe réduite sur les routes de Picardie, avec une vieille décapotable anglaise, une femme en cavale et des personnages secondaires inquiétants...

Large_mpain_bbm

Présentation détaillée du projet

L'idée:       

 

Produire et réaliser le clip vidéo d'un titre de Mélanie Pain, "Bye Bye Manchester", pour la sortie de son prochain album prévue pour fin 2012.

 

premier live du morceau au Nouveau Casino:

 

 

 

L'artiste - Mélanie Pain :

 

Mélanie s'est fait connaître avec le groupe Nouvelle Vague dont elle est la chanteuse depuis 2004 et avec qui elle a enregistré 4 albums. Tout en continuant de participer à cette aventure, elle entame rapidement une carrière solo pour se consacrer davantage à l'écriture et développer un univers plus personnel.

 

Après son premier album « My name », sorti en 2009, et une tournée de 2 ans qui la transporte en France, Angleterre, Allemagne, Canada, Australie, Asie, Turquie, Russie (…); Mélanie décide de poser ses valises à Manchester pour écrire son deuxième album. Dans ses bagages, il y a une autoharp, un casio PT 30, un ukulele et quelques romans noirs.

 

De retour à Paris, elle confie ses chansons à Albin de la Simone (Vanessa Paradis, Keren Ann) qui réalise et enregistre Bye Bye Manchester. Fidèle à son style retro pop, Mélanie désormais compose, écrit et explore un son personnel, plus fougueux, plus intense en abusant sans complexe de programmations et des synthés vintage. Impatiente, Mélanie est déjà sur la route avec Bye Bye Manchester, sortie prévue fin 2012.

 

 

Le pitch :

 

Quelque part dans le nord de la France ...

Dans une zone industrielle sinistrée, entrepôts en briques rouges et trottoirs défoncés, une jeune femme, Mlle M, vêtue d'une robe année 50-60, referme doucement le coffre d'une vielle voiture anglaise. Après s'être rassurée qu'il était bien fermé elle s'installe au volant, le regard méfiant. Elle démarre et roule à faible allure en scrutant attentivement chaque carrefour. Les rues sont vides, seuls quelques corbeaux observent la scène depuis le rebord de fenêtres aux vitres brisées ...

 

Au cours de ce road movie énigmatique qui la mène jusqu'à la mer, notre héroïne, jouée par Mélanie Pain, s'arrête dans des lieux étranges, sortis du temps. Elle rencontre des personnages singuliers, sans qu'on sache jamais vraiment si elle traque ou si elle est traquée.

 

 

 

La note d'intention :

 

L’idée principale de ce clip est de pouvoir soumettre au spectateur deux interprétations différentes de l’histoire qu’on lui raconte. La première, le récit banal d’une femme qui vient de quitter son compagnon et qui s’en va vers la mer prendre un ferry pour donner un nouveau départ à sa vie. La seconde, l’histoire d’une tueuse à gage qui s’acquitte d’un dernier contrat avant de fuir par la mer.

 

Le casting, la mise en scène, la photo et le choix des décors doivent donner une facture très cinématographique à l’ensemble du clip pour pouvoir donner vie à cette double interprétation. Nous devons réussir à créer une atmosphère suffisamment mystérieuse et énigmatique pour que chaque détail interroge la curiosité du spectateur.

 

Cela passe notamment par un traitement très stylisé du cadre et de l’image. Nous aimerions nous inspirer des grands classiques américains du road movie façon Thelma et Louise et reprendre à notre compte les codes du genre en alternant des plans embarqués à bord de la voiture, de long travelling, des gros plans sur les visages et des inserts accessoires avec une forte dimension symbolique.

 

Filmer un road movie implique que l’essentiel de l’action se déroule sur la route dans de grands espaces,  avec de beaux panoramas, des lieux stylisés, une lumière soignée avec la voiture au centre de l’action. La campagne Picarde et la Baie de Somme pourraient offrir de beaux décors à cette histoire : proche de Paris, des paysages assez divers, une belle lumière blanche, des petites routes de campagne et de petite villes côtières cachées dans la brume.

 

Planche d'inspiration pour la préparation du clip :

 

 

Les conditions de tournage:

 

Le tournage se déroulera dans le nord de la France, probablement en Picardie, sur 3 jours, avec une journée de pre-light et 2 journées de tournage effectif en intérieur et en extérieur dans 4 décors différents. L'équipe sera composée d'une dizaine de personnes et de 4 comédiens. Nous serons hébergés dans un gîte à proximité des différents lieux de tournage et nous emmenons un cuisinier avec nous pour limiter les frais!

À quoi servira la collecte ?

Hormis 3 postes qui nécessitent une expertise technique dont nous ne pouvons pas nous passer pour un résultat de qualité, l'équipe qui travaillera au tournage de ce clip sera bénévole. L’argent que nous espérons récolter ici nous servira à louer la vieille décapotable que notre héroïne conduit tout au long du clip. Nous aurons également besoin de louer une partie du matériel de tournage et de prévoir un budget pour la location des décors. Enfin, compte tenu de la durée (3 jours) et des conditions particulières du tournage, en extérieur et intérieur dans plusieurs décors différents éloignés de Paris, nous prévoyons de réserver une part du budget à la régie, au transport et à l’hébergement.

 

 

Récapitulatif du devis prévisionnel :

 

Personnel :

 

Steadycamer x 2 jours : 600 Euros

Etalonneur / Effets visuels x 2 jours : 600 Euros

Graphiste  x 1 jour : 300 Euros

 

Régie :

 

Utilitaire 7 places x 3 jours  : 400 Euros

hébergement 15 pers x 2 nuits : 400 Euros

Restauration 15 pers x 2 jours : 400 Euros

Frais généraux : 100 Euros

 

Machinerie / Optique / Lumière :

 

Minitravelling (location x 3 jours) : 200 Euros

Steedycam (location x 3 jours) : 150 Euros

Moniteur (location x 3 jours) : 100 Euros

Perche (location x 3 jours) : 100 Euros

Mandarines (location x 3 jours) : 150 Euros

 

Déco :

 

Voiture de collection : 1 200 Euros

Décors (relais routier) : 300 Euros

Frais généraux :  200 Euros

 

Transport équipe :

 

Billets de train : 300 Euros

Essence :  150 Euros

 

Repérages :

 

Location (essence + voiture) : 250 Euros

Défraiement (repas + hébergement) : 100 Euros

Thumb_capture_d__cran_2012-07-31___17.46.41
Favien & Julien

Julien Reynaud mène des études de communication au CELSA et devient concepteur rédacteur après un premier stage en agence de publicité en 2008. Il écrit et participe au tournage de spots TV, réalise des spots radio et conçoit des dispositifs de communication 360°. Début 2012, il quitte son poste en agence pour se consacrer davantage à l’écriture... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonjour à vous, Je me permet de vous contacter car j'ai participé financièrement au projet du clip mais n'ais reçu aucune compensation prévu sur la plateforme KissKissBankBank J'ai contacté Julien et Flavien via le site web mais aucune réponses ... Pourriez-vous me dire ce qu'il en est ? Merci d'avance, et encore bravo pour le nouvel album (meme si je ne l'ais pas encore reçu ) Un fan
Thumb_david-bowie
Bonsoir a tous, Beau projet,faites du bruit pour Mélanie Pain autour de vous ,il reste 21 heures. Guirec
Thumb_david-bowie
Bonsoir a tous, Beau projet,faites du bruit pour Mélanie Pain autour de vous ,il reste 21 heures. Guirec