Tout de Suite c'est un gala de variété qui dégénère en théâtre érotique... Tout de Suite c'est un spectacle qui vous passera sur le corps!

Large_cover.com_26x13_1

The project

Tout de Suite c'est nous,

 

                                             Photo__1_

 

 

"Fip sur canapé" invite Brigitte Fontaine

  extrait / 20 mars 2012 / Fip radio

 

Un couple de chanteurs de variété qui vous livre sa propre vision de l'amour, du sexe et de ses tabous, avec doigté et lubricité. Déviances, romantisme, rupture et libertinage sont au programme de ce gala de variété qui va vite dégénérer en théâtre érotique.

Tout de Suite ne joue pas sur scène mais évolue au milieu des spectateurs qui deviennent alors acteurs des lubies sentimentales et sexuelles de ce duo-diva débridé.

Déambulant elle aussi dans le public, une silhouette, habillée de noir et cagoulée, manipule la lumière qui dessine l’espace, elle suit l'action au plus près et renforce ainsi les différentes ambiances et les émotions de chaque scène. Elle devient ce troisième personnage qui, dans l’ombre, effectue finalement une danse avec ses projecteurs.

 

Montage

 

Tous les deux autodidactes, lui écrit des textes, compose et interprète sa musique ; elle est performeuse et comédienne pour la scène et le cinéma. Ils réussiront à allier leurs différentes pratiques pour arriver à une forme hybride dans laquelle aucune discipline ne prend le dessus sur les autres.

 

Tout de Suite c’est de la musique, du théâtre, de la danse, c’est un cabaret, c’est un attentat... Un attentat où le public se retrouvera, sans s’en rendre compte, prisonnier mais heureux.

 

Montage2  

Rien n’est gratuit avec Tout de Suite. C’est du quatrième degré au premier degré. Tout de Suite fait rire, provoque, excite, désarçonne, choque, attire, fait peur et fait danser.

 

 

 

Extrait de l'interview par Steffie Maya sur son blog Live in the City

 

Vos textes et vos spectacles chauds, c’est de la provoc’ ?

ELLE : Non, la provoc’ n’est pas l’essence du projet. On parle de ce qu’on a dans le coeur.

IL : À la base c’est une rencontre, tout est sorti spontanément et pas dans le but de choquer. On a parlé de ce qu’on avait envie d’évoquer.

ELLE : Il se trouve que bizarrement on a tous les deux envie de parler de cul d’une façon parfois un peu…décalée !

Tu trouves que c’est décalé ?

ELLE : Non, je trouve que c’est très vrai.

IL : On a un truc de sincérité, je ne sais pas si tu l’as ressenti…

Je l’ai ressenti, plus particulièrement à travers l’ambiguité de certains de vos morceaux aux mélodies et paroles rigolotes, mais dont le fond est quand même plutôt tragique…Comme Tu m’as déjà niquée, Ton petit cul, Lilou

ELLE : On parle d’amour et plus particulièrement de sexe et de tout ce qui peut se passer dans la vie sexuelle de personnes de 7 à 92 ans. Il y a du triste et du gai car c’est le reflet d’une réalité. Pour Lilou, la chanson zoophile, on a eu des retours très positifs, certains nous on dit que c’est la plus belle chanson d’amour qu’ils aient entendue.

IL : Une chanson d’amour c’est toujours un peu triste, c’est toujours compliqué l’amour.

ELLE : Oui, quand on en a pas on est a l’affût, quand on le trouve on est triste…On a tous un fantasme sur ce sujet, c’est quoi une histoire d’amour…ça ne se passe jamais comme on l’imagine, comme on aurait envie, et au final c’est souvent triste.

 

Interview complète http://live-in-the-city.tumblr.com/

Why fund it?

 

 

Après la création de notre 1er spectacle Et si nous faisions l'amour ce soir... en 2009, nous élaborons notre prochain show : de nouvelles chansons, de nouvelles mises en scène et des surprises.

 

 

Force est de constater que nous nous dirigeons vers des domaines moins connus dans lesquels nous avons avons besoin d'être soutenus.

 

Les interventions d'un metteur en scène, d'un danseur et d'un musicien électro-acousticien vont être nécessaires.

 

Des répétitions intensives afin de vous livrer des chansons peaufinées, des mises en scènes travaillées, bref, un show complètement abouti.

 

3 périodes de résidence sont programmées entre le mois de juin et le mois d'octobre à Paris, Grenoble et Bordeaux.

 

De nouveaux costumes pleins de paillettes, taillés sur mesure par notre costumière.

 

Intervenants : 2000 euros

Frais de résidence : 1000 euros

Costumes : 1000 euros

 

Si vous aimez notre projet, n'hésitez pas à nous soutenir et à en parler autours de vous.

 

Les participations débutent à 5 euros, vous n'êtes donc pas obligés de vous ruiner.

 

Bien à vous, on vous fait des kiss kiss.

 

pour en voir encore un peu plus...

 

 

Thumb_10460_275964052514048_375523858_n
toutdesuite

Ils se sont rencontrés dans une soirée « Tribute to Jean-Jacques Goldman ». Il chantait Encore un matin, elle chantait Envole-moi. On a pu les croiser certains soirs, dans des rades mal éclairés, mais où l’on s’est arrêté.

Newest comments

Thumb_default
A la dernière minute ouf, on clôture l'afafire, c'est dans le sac. Des bizz, de Gaëlle et Filip
Thumb_default
Ci-joint un remboursement d'un trajet Turin-Turin, à votre adresse. Poil au cul.
Thumb_default
J'ai hâte d'écouter votre album !