Continuez à soutenir notre projet photographique d'un an sur les routes nord-américaines pour questionner la relation entre l'Homme et la Nature.

Large_crowdfundingv2-1465905486-1465905502

Présentation détaillée du projet

Relation entre l'Homme et la Nature

 

L’influence de l’Homme sur l’environnement est devenue significative à partir de l’avènement des sociétés industrielles et de la mécanisation. Les changements sont tels aujourd'hui que la planète est en danger : la biodiversité est très fortement menacée, les pollutions s'accroissent, le réchauffement climatique s'accentue, etc.

 

Au sein de la société capitaliste, seul la croissance du PIB est perçue comme un progrès humain et la critique écologique se heurte aux questions sociales et au matérialisme. Le capitalisme tarde à se réformer et les questions écologiques sont mises de côté. 

 

D'après François Terrasson (chercheur et maître de conférence au Muséum national d'Histoire naturel), dans La Peur de la nature, «l’homme technologique a peur de la nature sauvage. C’est pourquoi il cherche à la dominer, à la maîtriser, à la détruire». La relation de l'Homme avec la Nature est ambivalente. Si l'Homme a peur de la nature, il a besoin d'elle pour sa propre survie; elle est sa mère nourricière. Aujourd'hui, avec l'urbanisation du monde galopante, l'Homme se détache de son environnement naturel. Le contact avec la nature lui manque. Il permet à l'Homme de se ressourcer, de rentrer en contact avec lui-même, d'entrevoir l'harmonie et la beauté de la vie. Pour pallier ce besoin de nature, l’Homme a créé des parcs naturels, bientôt seuls vestiges d’un monde sauvage disparu?

 

 

_mar6337---1465898166

 

 

Traces

 

Nous souhaitons questionner cette relation entre l’Homme et la Nature au travers des traces laissées par la rencontre entre le voyageur et les espaces naturels qu’il traverse.

 

Aujourd'hui, le voyageur cherche à minimiser son impact sur l'environnement. À sa rencontre, il tente de limiter son rôle à celui de spectateur. Bien que son influence soit éphémère, il laissera, comme l’animal, des traces, brefs souvenirs de son passage.

En retour, la nature influence l’Homme. Elle laisse des traces dans ses souvenirs, se fait une place dans son intimité et change sa manière de voir les choses.

 

 

Le voyage

 

Nous avons choisi d’effectuer ce projet en Amérique du Nord au travers d’un road-trip. Le choix de l’Amérique du Nord est apparu comme une évidence. La notion de voyage et l’histoire de ce sous-continent sont indissociables : naissance des États‑Unis avec l’arrivée des premiers colons, ruées vers l’or, expansion vers l’ouest, naissance des lignes de chemin de fer et de l’automobile. Aux lendemains de la seconde guerre mondiale, la croissance du secteur automobile reprend et le voyage se développe sous sa forme touristique. Les road trip imprègnent alors l’imaginaire collectif: liberté, évasion, dépassement des contraintes, immersion dans un univers nouveau, aventure. Le voyage est également omniprésent dans la culture américaine, qu’elle soit scientifique (premiers pas sur la lune), littéraire (Mark Twain, Jack Kerouac) ou cinématographique (La Chevauchée fantastique de John Ford, Into the Wild de Sean Penn). Par ailleurs, si l’Amérique du Nord est le continent le plus polluant au monde, il est aussi le premier à avoir créé des parcs nationaux dès la deuxième moitié du 19ème siècle.

 

Timothyosullivan-1465898935

Timothy O’Sullivan, Browns Park, Colorado, 1872

 

Nous avons déjà voyagé avec un van aménagé pour des durées d’un mois environ, mais avons besoin d’un espace plus important, c’est pourquoi nous souhaitons acheter un camping-car (projet de sténopé, gros vêtements d’hivers, matériel photo important, besoin d’espace pour travailler sur l’ordinateur etc). C’est un moyen de transport qui nous permettra de réduire les coûts et d’avoir une liberté totale de nos déplacements.

 

Vous trouverez ci-dessous le trajet envisagé, programmé selon les conditions climatiques, d'obtentions de visas et de souhaits personnels. Cependant, le voyage est d'abord une recherche de liberté, c'est pourquoi le trajet changera très probablement en fonction des rencontres et opportunités photographiques.

Nous prévoyons de partir à la mi-septembre 2016.

 

 

Trajet-1465414498

 

 

Séries photographiques  

 

Deux séries de photographies seront réalisées. La première série sera composée d’images de l’intérieur du camping-car, ayant toujours le même cadre, mais avec quelques détails changeants et indiquant la présence humaine et le temps qui passe : tasses de thé qui fument, téléphone portable allumé, vêtements, horloge... Pour chaque image, un paysage différent sera projeté à l’intérieur du camping-car. Ainsi se mêleront l’intérieur (familier, confortable et intime) et l’extérieur (naturel et inconnu).

 

Les prises de vues seront réalisées à l’aide d’un appareil photographique numérique (Nikon D750) muni d’un objectif grand-angle (Nikkor 20mm f/1.8).

 

 

Campingcarobscura2_1-1465414596   

Voilà à quoi ressemblera une image de cette première série...

 

 

Abelardomorell_montage-1465899204

Abelardo Morell, les quatre saisons du Central Park, 2008 à 2012

 

 

La deuxième série d’images sera constituée de photographies de paysages ; paysages dans lesquels nous aurons à chaque fois laissé une trace discrète de notre passage (trace de pneus dans la boue, trace d’un feu de camp, herbe aplatie...). Quel que soit l’endroit et la durée de la visite, l’homme a toujours une influence sur son environnement, qu’elle soit petite ou grande. Le spectateur, ainsi poussé à chercher les indices d’une présence, devient explorateur, et peut facilement s’imaginer que ce sont ses traces.

 

Les photographies seront réalisées en argentique couleur, avec un Bronica ETRS (format 4,5x6) et des optiques Seiko 50, 75 et 150mm f/2.8.

 

 

Curiosity-1465414703

Curiosity sur Mars

 

Ces deux séries se répondent et se soutiennent. L’une est réalisée en intérieur tandis que l’autre est en extérieur. Dans le voyage, les deux sont étroitement liés. Dans les deux séries, l’humain est absent, mais bien présent par des indices, que ce soient des éléments de la vie quotidienne dans le camping-car, ou des traces dans l’environnement.

 

 

Autres projets

 

Outre ses deux séries, nous prendrons d'autres photos sous une forme plus documentaire toujours au sujet de la relation entre l'Homme et la Nature: photographies de paysages, portraits des acteurs qui participent à la conservation du patrimoine naturel (guides, chercheurs, gardiens...) etc.

 

 

Finalité

 

Les photographies seront présentées sur notre blog tout au long du voyage. A notre retour, nous ferons une exposition et peut-être un livre de nos photographies.

 

 

A propos de nous

 

Nous-1465929053

 

Alexandre, 31 ans, est né en région parisienne et a débuté la photo avec un boitier argentique. Le bac en poche, il s’envole pour un premier long voyage en Australie et en Indonésie. De retour en France, il est diplômé d'une Maîtrise en Entrepreneuriat et d'un Master en Relations Internationales, études au cours desquelles il profite de chaque opportunité pour voyager. Au travers de ses voyages et de ses expériences humanitaires qui l’ont menés dans près de 60 pays, son regard a changé et la photo, de simple moyen de fixer ses souvenirs, a pris une forme plus documentaire.

 

Liza, 26 ans, est née dans le Sud de la France. Elle fait ses premières photos avec son père qui lui apprend les bases de la photographie argentique. A 22 ans, elle intègre l’ École Nationale Supérieure Louis-Lumière à Paris et y obtient un master en photographie en 2014. Ses photographies traitent de la nature, de l’environnement et de la relation entre l’humain et celui-ci.

 

Sites web : Alexandre Zindy / Liza Bodt

 

À quoi servira la collecte ?

L'estimation totale de notre voyage s'élève à 20 000 euros, le budget prévisionnel est indiqué ci-dessous:

 

Billets d'avion : 2000 €

Achat du camping-car, Assurance : 7000 €

Réparations camping-car: 1 000€

Essence : 3000 €

Nourriture : 4000 €

Assurance santé : 1400 €

Vêtements d'hiver : 600 €

Divers (entrée parcs, camping, ...) : 700 €

Pellicules photo : 300 €

 

 

Notre contribution personnelle est de 12 000 €. Outre ce crowdfunding, nous cherchons des sponsors, soumettons notre projet à différentes bourses, et organisons une exposition et une vente de tirages à Paris le 30 juin à 19h à la Galerie 88. Nous espérons réunir 4 000 € de financements par les bourses et sponsors, 2 000 € lors de l'exposition et 2 000 € par le biais de ce crowdfunding.

 

Dans le cas ou les contributions seraient supérieurs à nos attentes, l'argent récolté nous serviraient à répondre à tout imprévu, à organiser des expositions pendant notre voyage afin de partager notre projet et de sensibiliser les gens à la protection de l'environnement, à voir plus grand pour notre projet (guide nature dans des zones à risque, hydravion en Alaska pour nous rendre dans des zones isolées, achat d'un nouvel objectif photo etc.)

 

Nous vous remercions très fortement pour votre contribution et vous invitons une nouvelle fois à suivre nos aventures sur notre blog et sur notre page facebook.

 

A très bientôt, départ prévu mi-septembre :-)

 

Liza et Alex

 

Notre contribution personnelle est de 12 000 €. Outre ce crowdfunding, nous cherchons des sponsors, soumettons notre projet à différentes bourses, et organisons une exposition et une vente de tirages à Paris le 30 juin à 19h à la Galerie 88. Nous espérons réunir 4 000 € de financements par les bourses et sponsors, 2 000 € lors de l'exposition et 2 000 € par le biais de ce crowdfunding.

 

Dans le cas ou les contributions seraient supérieurs à nos attentes, l'argent récolté nous serviraient à répondre à tout imprévu, à organiser des expositions pendant notre voyage afin de partager notre projet et de sensibiliser les gens à la protection de l'environnement, à voir plus grand pour notre projet (guide nature dans des zones à risque, hydravion en Alaska pour nous rendre dans des zones isolées, achat d'un nouvel objectif photo etc.)

Thumb_13323770_440938449413294_7601608186891277124_o-1465750232
liza&alex

Alexandre, 31 ans, est né en région parisienne. Le bac en poche, il s’envole pour un premier long voyage en Australie et en Indonésie. De retour en France, il est diplômé d'une Maîtrise en Entrepreneuriat et d'un Master en Relations Internationales, études au cours desquelles il profite de chaque opportunité pour voyager. Au travers de ses voyages et de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Ça y est on est bon, y a plus qu'à continuer jusqu'au 10 juillet ! Bon voyage les loulous <3
Thumb_default
Alleeezzzz go go go go goooooo !!!