En 2012, j'ai débuté mon Trail World Tour, un tour du monde des grands chemins de randonnée, sur un mode rapide et en autonomie mais dont le but, outre le défi sportif, est "d'être dans le voyage". Journaliste de profession, je raconte mes périples, comme celui vécu sur le Saint-Jacques, par le Net, les journaux et dans mes livres. Le chemin des 88 temples, le pèlerinage le plus fameux du Japon, est la prochaine étape de ce TWT. 1300 kms à la rencontre de la culture japonaise et à la recherche de moi-même. J'ai besoin de votre soutien pour entreprendre ce nouveau voyage à pied et écrire le livre qui en découlera!

Large_terdavtwt

The project

Le Trail World Tour est un projet de tour du monde des grands chemins de randonnées, que j'ai entamé l'an passé par le chemin de Saint-Jacques de Compostelle et le Great Himalaya Trail.

L'idée est de parcourir les plus grands chemins de la planète, ces routes pédestres porteuses de sens, à pied, en marchant et en courant, et en autonomie. 

Terdavtwt

Sur le chemin de St Jacques, j'ai ainsi parcouru 1950 kms en 40 jours, à raison de 40 à 70 kms par jour, d'Aix-les-Bains à Fistera, la pointe occidentale de l'Espagne. Un défi physique, un voyage à la rencontre de moi-même mais aussi et surtout à la découverte de ce chemin marqué par l'histoire et la spiritualité. 

P1010205

Si je marche la plupart du temps seul sur ces grands chemins, à grands pas ou à petites foulées, ce projet est aussi tourné vers le partage. Mon idée est en effet de faire partager au maximum mon expérience par l'écrit, l'image photographique et les documentaires vidéos. Des conférences et des présentations sont également prévues basées sur l'image et le dialogue. L'idée est aussi d'offrir une invitation au voyage à mes lecteurs et aux spectateurs, qui sont nombreux à rêver de fouler ces chemins mythiques.  

Je raconte, le plus possible au jour le jour grâce aux médias Internet, principalement mon blog et les réseaux sociaux, mes aventures. Elles sont également relayées dans la presse et mes récits sont ensuite la base pour l'écriture de livres qui vous emmèneront avec moi dans ces belles aventures. Le premier de cette série sera consacré au chemin de Saint-Jacques et sortira au printemps 2013 chez Outdoors Editions. 

Article-sylvain-ji334

Un des articles parus sur mon chemin de St Jacques. Jogging International. On en a parlé dans Wider, Endurance Mag, Running Attitude, Sportifs, La Nature en France...

 

En 2013, je veux poursuivre ma voie sur les grands chemins, continuer l'aventure du TWT. 

Au printemps, fin avril, je m'élancerai à la découverte du chemin des 88 temples de l'île de Shikoku, au Japon, pour un nouveau voyage. 

Ce chemin est le plus célèbre pèlerinage du Japon, pour moi il s'inscrit dans la continuité de mon chemin de St Jacques. Là encore, outre le défi physique et la découverte du voyageur, l'idée sera de mettre mes pas dans ceux des pélerins et de ressentir la spiritualité du chemin.

En voici une description un peu plus précise:

Chemin_des_88_temples.

 

Le chemin des 88 Temples, île de Shikoku, Japon. Le Pèlerinage de Shikoku (四国八十八箇所 - Shikoku Hachijūhakkasho) est un pèlerinage effectué sur l'île de Shikoku et qui comprend 88 temples.

C'est à l'égal du pèlerinage d'Ise, l'un des deux plus grands et des plus fréquentés du Japon. Dans sa version stricte, il est long de 1170 km et les pèlerins qui le font entièrement à pied mettent entre 40 et 55 jours pour le terminer.

Aujourd'hui il est souvent fait en une dizaine de jours par des pèlerins qui ne ne s'arrêtent que dans les principaux temples et qui utilisent le train, le bus ou même les taxis.

Le mode le plus fréquent est en fait le voyage organisé, avec guide, quelquefois des moines bouddhistes, forfait tout compris 12 jours pour environ 200 000 ¥ Les pèlerins sont appelés henro 遍路  (へんろ) et ceux qui s'arrêtent dans tous les temples sont appelés o-henro-san (お遍路さん). Le circuit peut être allongé par la visite de temples supplémentaires (Bangai), qui portent le nombre total à plus de 240 et la longueur totale à plus de 1600 km. Le chemin du pèlerinage s'appelle Henromichi 遍路道 (へんろみち).

Les 88 temples appartiennent presque tous à l'école bouddhiste Shingon, mais un petit nombre est géré par la secte Tendai (4) ou Soto Zen (3). Ils sont numérotés de 1 à 88 dans le sens des aiguilles d'une montre, il est traditionnel de les faire dans l'ordre, de refaire le temple 1 après le dernier, mais toute liberté est laissée au pèlerin dans le sens, le rythme ou l'exhaustivité des visites. Après le tour de l'île de Shikoku, le pélerin doit se rendre à la dernière étape, le mausolée de Kûkai au Mont Kôya Histoire Contrairement aux idées reçues, le pélerinage n'a pas été fondé par Kukai mais, un siècle et demi plus tôt, progressivement mis en place par En no Ozumu 援 の 小有 (634-701) puis Gyôgi Bosatsu ( 行儀菩薩 ) ( 668-749), le fondateur du temple Tôdai-ji de Nara. la légende veut que le fondateur de la secte shingon, Kûkai ( 774-749) ait parcouru ce pèlerinage en 805, mais cette date est sujet à caution. Cependant, le chemin passe par des lieux où Kukai a vécu et chaque temple a une partie de son histoire, réelle ou légendaire, liée à Kûkai.

Au 19 siècle, le pèlerinage connait un âge d’or, approximativement, pendant les ères Bunka et Bunsei (1804-1830). C'est, à l'époque, au delà du fait religieux, un espace de liberté pour une population corsetée à l'intérieur d'une société traditionnelle fermée et d'un régime politique extrêmement policé. Il permettait de s’affranchir, pour un temps, de contraintes sociales encore fortes à l’époque d’Edo, mais aussi, pour les pèlerins comme pour les autochtones d’obtenir des bénéfices spirituels non négligeables. À la fin du 20e siècle, c'est le renouveau du pèlerinage. La perte de sens de vie, la montée du chômage, la perte de repères familiaux poussent sur le chemindes japonais de tous âges. Des étrangers, quelquefois mûs par la simple curiosité ou l'exploit sportif se joignent aux japonais. De nos jours, moins de la moitiè des pèlerins se déclarent bouddhistes. Ce regain de fréquentation peut être mis en parallèle avec le renouveau du Chemin de Compostelle en Europe.

Je parcourerai donc ce chemin à pied, comme un pélerin traditionnel. Ce voyage s'inscrira ainsi dans la continuité de celui que j'ai effectué sur le Saint-Jacques en 2012. Chemin de pèlerin, chemin de spiritualité, il m'entraînera aussi à la découverte d'un Japon traditionnel encore vivant en marge des grandes métropoles. J'ajouterai les 20 temples "supplémentaires" , dénommés "temples Bangaï", qui ajoutent pas mal de distance et de difficulté au parcours classique. En ajoutant ces temples, le parcours mesurera normalement 1320 kilomètres.

Plus qu'un grand défi sportif, ce voyage sera avant tout une plongée dans la culture japonaise et le partage d'un effort teinté de spiritualité avec les pèlerins rencontrés sur le parcours.

Au cours du même voyage je participerai à la mythique course Sakura Michi, une épreuve pédestre de 250 kilomètres bordés de cerisiers en fleurs, qui viendra ainsi compléter ma découverte du Japon et donner un caractère encore plus sportif à mon voyage. 

 

Bien entendu, je raconterai au maximum mes aventures au jour le jour, selon les modes de communication disponibles, notamment le blogging et j'écrirai ensuite un récit, pour réaliser un livre, qui paraîtra je l'espère avant la fin 2013. Cette création donnera sans doute lieu également à un dialogue artistique avec un illustrateur, qui produira des dessins au fur et à mesure de mon avancée sur le chemin. 

Mais pour réaliser ce voyage, et ramener ces textes et ces images pour vous le faire partager, j'ai aujourd'hui besoin de soutiens financiers. 

Pour toutes les infos: www.sylvainbazin.blogspot.com

 

Why fund it?

Journaliste indépendant, "baroudeur", je vis un peu au fil de l'eau... Et je ne peux me permettre de réaliser ce genre de voyage en misant sur mes deniers personnels. 

En 2012, j'ai pu compté sur le soutien matériel et financier de partenaires impliqués et qui m'ont vraiment soutenu dans ma démarche. Mais le jeu est sans cesse remis en course et je suis dans aujourd'hui à la recherche de nouveau partenaires pour m'aider à financer ce projet.

Vos dons serviront à:

-Payer le billet d'avion aller/retour Paris/ Osaka. (entre 700 et 1100 € si je m'y prends bien).

-Payer une partie des frais sur place (hébergement, repas, transports intérieurs pour me rendre au départ du chemin et en revenir). (entre 2500 et 3000 €; le Japon est un pays chère.)

 

Pour l'équipement, j'ai ce qu'il me faut ou peu s'en faut et j'ai des partenaires qui pourront me fournir le reste, ce n'est donc pas un problème. 

Bien entendu, vos dons me serviront aussi (si j'arrive à réunir encore un peu plus de budget) à mieux m'équiper au niveau photographique voire à financer un film sur mon voyage ou encore à payer une partie des frais de communication qui lui seront lié. 

 

Thumb_6257536962_9370a76e5f_o
Sylvain Bazin

Reporter, coureur d'ultra-marathon, arpenteur de grands chemins, à 34 ans je vis par le voyage, la découverte, le défi et la recherche de sens. Je collabore à différentes revues, spécialisées dans l'Outdoor et la course à pied, comme Endurance, Wider, Running Attitude, la Nature en France ainsi qu'à différents sites Internet. Je raconte aussi mes... See more

Newest comments

Thumb_default
Salut Sylvain. Très content de voir que la collecte a réussie et que tu vas pouvoir mener ce projet à bien. Plus qu'à attendre de découvrir tout ça à travers l'écran et les pages du livre :). Plein de bonnes choses pour le voyage ;).
Thumb_6257536962_9370a76e5f_o
merci Vincent!
Thumb_default
Profites-en bien, et à la prochaine!