seb présente

Transat

Réaliser un documentaire vidéo et un reportage photo sur une transatlantique à bord d'un voilier accompagnateur lors de la Transat 6.50. Un carnet de voyage, esthétique mais humain. J’accorde une grande importance à la composition de mes images, conçues comme des photos, mais pour mieux chercher la vérité des émotions tapie derrière les apparences.

Large_affiche-v2

Présentation détaillée du projet

Pour avoir toutes les infos, rendez-vous sur le blog du projet: www.facealamer.fr/transat

 

Vers le large…

 

Avec pour toile de fond la course transatlantique 6.50 (navigateurs en solitaire et sans assistance sur des bateaux de 6m50; voir le site de la course) ralliant La Rochelle à Salvador de Bahia (Brésil) en passant par Funchal (ile de Madère), le documentaire relate jour après jour la réalisation d’un rêve, le mien, celui de traverser un océan à la voile.

 

Le Bateau

"La Blanche Hermine", le bateau à bord duquel sera filmé le documentaire

 

Filmé à bord d’un des bateaux accompagnateur (un RM 1350) sur lequel nous serons 5 personnes (le skipper et sa femme, la mère d’un concurrent, une passagère et moi-même), je serais présent uniquement à travers mon regard (ce que je filme) et l’ajout d’une voix off sur certaines scènes.

 

Carte de la course


Déroulé du documentaire :

 

 I. Le départ

Tourné sur le village officiel de la course pendants les quelques jours précédents le départ, on découvre, à travers les concurrents et la préparation de leur bateau, la présentation des mes co-équipiers et la préparation de notre bateau, la joie de réaliser un rêve de longue date, mais aussi mes doutes et mes craintes de me retrouver au milieu de l’océan sur un, finalement, si petit voilier, d’être prisonnier de cet assemblage de résine et de toile avec des inconnus pendant plus d’un mois…

 

II. La Rochelle – Funchal

Première étape, découverte de la vie à bord avec mes co-équipiers, apprendre à les connaître, à vivre avec eux. Découverte du bateau en navigation, les premiers miles d’une longue route. C’est parti, c’est pour de vrai, le rêve se réalise.

 

III. Escale à Funchal

Une pause après ces premières émotions maritimes. Premier point sur ces quelques jours de navigation.

On retrouve les concurrents de la course et leurs premières impressions.

Découverte de Madère et de ses paysages, de son ouverture sur le grand large, avant le grand départ, le grand saut vers l’inconnu.

Derniers préparatifs. Suis-je vraiment prêt ?

 

IV. Funchal – Salvador de Bahia. La traversée de l’Atlantique

Ça y est, plus de retour en arrière possible, c’est parti pour un mois de traversée.

La terre s’éloigne, une certaine routine s’installe dans ce petit vaisseau au milieu de l’océan.

On suit au jour le jour tous les petits moments qui font la navigation hauturière : le point, la météo, la pêche, la cuisine, les prises de quart, les humeurs de chacun, les moments de détente, les moments de tensions, de doute, l’inquiétude ou la joie de la mère du concurrent…

On découvre l’immensité et la magie de l’océan, les levers et couchers de soleil, la nuit et ses milliards d’étoiles, la mer calme comme la tempête.

Que suis-je venu chercher ici ?

 

V. Arrivée à Salvador de Bahia

Voilà, c’est fait. L’océan est traversé.

L’arrivée des concurrents, la joie des uns, la déception des autres. La fête de fin de course.

C’est l’heure du retour.

Qu’est ce que j’ai trouvé dans la réalisation de ce rêve ?

 

 

Intentions de réalisation:

 

C’est un carnet de voyage, esthétique mais humain, filmé en caméra HD à l’épaule, privilégiant l’émotionnel au spectaculaire, sans pour autant en être dénué. J’accorde une grande importance à la composition de mes images, conçues comme des photos, mais pour mieux chercher la vérité des émotions, tapie derrière les apparences.

J’installerai des petites caméras HD étanches fixées à divers endroits du bateau qui capteront autant la vie à bord que l’océan, et permettront de saisir toutes sortes ‘ambiances, et d’évènements auxquels nous seront inévitablement confrontés.

 

 

Qui suis-je ?

Je suis photographe, réalisateur et graphiste.

 

C'est moi, au premier plan, lors d'une régate en 2005

Me voici, au premier plan, lors d'une régate en 2005.

 

Fasciné par la navigation que j'ai découvert sur le tard, j'ai quitté Paris en 2007 pour m'installer près de La Rochelle et m'adonner à cette nouvelle passion.

Après avoir efféctué plusieurs convoyages sur différents types de voiliers, voici que j'ai enfin l'occasion de réaliser un rêve, celui de traverser l'atlantique à la voile.

C'est ce voyage au long-cours que je veux partager avec vous, vous ramener les émotions et le ressenti de se retrouver sur un petit voilier, au milieu d'un océan.

 

Liens:

Découvrez une partie de mon travail sur mon site: www.facealamer.fr 

En savoir plus sur ce projet: Projet Transat 

Mon parcours professionnel: A propos de moi 

 

Vous pouvez visionner mon livre photo en ligne: 2010, une année en photographies à Châtelaillon-Plage 

 

Voici quelques-unes de mes réalisations video:

Film promo pour mon dernier livre photo 

KiteSurfing at Chatelaillon-Plage 

Maquette Test Slow Motion KiteSurf 

Playstation "The Race". Film promo Playstation/24h du Mans 2005 

Zôon, court-métrage 

À quoi servira la collecte ?

Grace à votre participation, je pourrais :

 

- Régler les frais de la transat et billet de retour (environ 3800€ au total)

- M'équiper d'un ordinateur portable capable de traiter, d'éditer et de stocker pendant 1 mois et demi les photos en haute-def, les nombreuses heures de vidéo HD et les fichiers sons, avec un stockage en double sur un disque dur externe antichoc pour sécuriser les données (environ 2400€).

 

Plus nous dépasserons cet objectif, plus je pourrais compléter mon équipement de tournage (filtres, focales, batteries… ) et ainsi pouvoir donner le meilleur de moi-même dans la réalisation de ce documentaire et du reportage photo.

 

Merci à vous!

Thumb_seb3d_adr
seb

Photographe, réalisateur et graphiste indépendant.