TransumArti, l'éco-lieu au Sud d'Italie où les arts transhument au printemps et en été. Stages, cuisine, langues, nature, échanges. Viens !

Large_image_pj_tansumarti-1408898989

Présentation détaillée du projet

 

"TransumArti – Arts en Transhumance" est un lieu qui, pour l'instant, n'existe que dans notre imagination.

Mais j’aimerais vous le montrer. J’aimerais que vous visualisiez ses contours, nets comme je les vois.

 

Ne fermez pas les yeux ! Continuez à lire ! Mais mettez une bonne musique de fond, histoire de vous mettre dans l'ambiance ...

 

Frantoio-1410431080

 

Maintenant regardez : après avoir traversé la campagne et être montés en haut de la colline, nous venons de laisser la mer derrière nous. L'air se fait plus clair… Nous sommes arrivés.

 

Un terrain vert malgré la chaleur. Des oliviers, des arbres fruitiers. L'odeur des orangers en fleur. Un potager… « Rien de très spécial », dites-vous. Tournant mon regard vers vous, je réponds : « Soyez délicat avec les rêves des autres ; c'est fragile ».

 

Nous traversons la maisonnette – c’est vrai, elle mériterait un coup de neuf – et, de l’autre côté, apparaît la vaste yourte : elle fait bien 50m². On entrevoit des plantes reliées au système de phytoépuration. Le soleil se mire dans les panneaux solaires sur le toit de la maisonnette.

 

Albero_seminativo_plataci-1410431739

 

« Ça sert à quoi, tout ça ? », demandez-vous, impatient. Nous voilà interrompus par un concert impromptu de grillons. Puis, voilà ma réponse…

 

« J'aimerais que du mois d’avril au mois de septembre, ce lieu soit animé par votre présence, et par la mienne, présence parmi les vôtres. J'aimerais organiser ici des stages de théâtre et de cuisine, j'aimerais vous faire manger les fruits de cette terre, l'huile qu'elle sait nous offrir, notre pain fait avec du levain naturel.

J'aimerais construire un lieu autonome en énergie grâce à des panneaux solaires. Un lieu qui utilise un système naturel d'épuration des eaux usées, ainsi réutilisables pour une partie de l'irrigation. Des vasques pour les rares eaux de pluie. Des toilettes sèches pour économiser l'eau potable… »

 

Transumarti_what-1410431190

 

Votre regard est lointain. Peut-être votre pensée s’est-elle aussi envolée au loin, sur la brise légère.

 

« Moi » , dis-je, « j'aimerais vivre ici six mois par an et partager, avec ceux et celles qui voudront, mon savoir-faire par des cours de théâtre gestuel, d'improvisation, de masque et aussi d'italien et de français par le théâtre.

Alessio, ce jeune homme que vous voyez là-bas, vous apprendra des recettes d'ici, ou la méthode pour faire une délicieuse pizza. Goûtez, ce pain, c'est lui qui l'a fait. C'est bon, non ? Venez, avec un filet d'huile et quelques tomates séchées, il sera encore meilleur. »

 

(Vous pouvez éteindre la musique...)

 

Genèse du projet

 

Je suis comédienne, interprète et pédagogue ; Alessio, musicien, pizzaiolo et bricoleur.

 

D'origine italienne, j'habite à Bruxelles depuis 10 ans. Avant, c'était la France, l'Allemagne, un peu l'Égypte, les voyages ; qu'importe, mais le plus loin possible de l'Italie. Qui n'avait rien à m'offrir – me disais-je.

 

Il y a trois ans, Alessio me rejoint en Belgique. Il vient de Calabre ; m'amène un bout d'Italie dans mon pays d'adoption. Il commence à me la faire aimer. Et lui, à aimer la Belgique.

 

Nous vivons cette frustration de ne pouvoir réunir dans le même lieu les atouts d'une ville comme Bruxelles, avec son ouverture, ses langues, sa richesse culturelle qui est pour nous fondamentale, et, de l'autre côté, le soleil, les rythmes de vie plus lents, la richesse de la terre et de la nature nourricière.

 

C’est la maladie de l'exil. Et comme tous les exilés, nous commençons à idéaliser le pays que nous avons pourtant volontairement quitté.

 

Ce tiraillement constant entre frustrations et besoins inconciliables nous a amenés à une révélation : si nous ne pouvons pas créer le meilleur des mondes possibles dans le même espace-lieu, pourquoi ne pas poursuivre cet idéal dans l'espace-temps?

 

Voici donc le moteur de notre idée : créer un lieu qui puisse concilier ces deux styles de vie, ces deux cultures, ces deux modes d'être. En cassant le schéma d'un seul travail pour toute la vie / pour toute l'année. En cherchant autre chose qu’une seule façon de vivre, et d'être, pour toute l'année.

Nous voulons le printemps et l'été en Italie ; l'hiver et l'automne en Belgique.

 

Objectifs

 

TransumArti – Arts en Transhumance, c'est notre migration périodique. Dans notre transhumance, nous n'amenons pas de bétail comme les bergers – mais nos arts (au sens original du mot latin "ars, artis" : notre habileté, notre métier, nos connaissances techniques).

 

Cucu_masque-1410547818

 

Transhumance double. De la Belgique à l’Italie. Et de l’Italie à la Belgique. Car l'échange se fait dans les deux sens.

 

Nous voulons créer un lieu physique en Calabre, dans la province de Cosenza, où chacun pourra suivre une formation artistique ou gastronomique dans une nature intacte.

Où la santé de la personne et l'environnement seront mis au centre comme valeurs primordiales.

 

Nous souhaitons que ce lieu soit le plus possible autonome en énergie et en production alimentaire. Que cet espace permette d’expérimenter de nombreuses techniques anciennes et modernes qui répondent à nos valeurs : compostage, permaculture, potager synergique, food forest et beaucoup d'autres.

Nous souhaitons construire une yourte pour les formations artistiques, et une cuisine en plein air pour les stages gastronomiques.

 

Duo_pizza_alessio-1410547322

 

Autour des formations, qui permettront de financer la structure, nous voulons créer un réseau régional dense, afin de permettre à la population locale de profiter de la venue de voyageurs, d'artistes, d’étudiants, de touristes, d’écologistes, de curieux du Nord de l’Europe et d'ailleurs, avec leurs histoire, leur richesse … et de permettre à ces voyageurs, artistes, étudiants, touristes, écologistes et curieux de partout, de connaître les merveilles de cette terre italienne et des gens qui l'habitent.

Nous voulons permettre une plongée dans un temps autre : d'une autre vitesse ; d'une autre qualité.

 

Quand le lieu sera fonctionnel, prêt à accueillir les visiteurs, et que les stages auront été mis sur pied, nous souhaitons animer les soirées par des concerts et des spectacles du Sud de l'Italie, en alternance avec des concerts et spectacles venus d'ailleurs.

Dans ce cadre événementiel, nous voudrions développer un travail autour de la traduction dans le spectacle vivant. Pas simplement du sur-titrage, non : la traduction comme partie intégrante des performances, préparée lors de résidences artistiques accueillies sur place. Nous pourrons ainsi proposer le soir des spectacles bilingues, italien/français dans une première phase, italien/autres langues par la suite.

 

Enfin, nous souhaitons organiser en avril et/ou en septembre des stages gratuits d’apprentissage de la langue italienne par le théâtre, ouverts prioritairement aux immigrés vivant dans la région, puis à toute personne intéressée – y compris à des italophones intéressées par ce processus d’apprentissage et par cette approche liant enseignement et intégration.

 

Que trouverez-vous à TransumArti - Arts en Transhumance ?

 

TransumArti – Arts en Transhumance vous offrira une possibilité de tourisme alternatif : artistique, culinaire et linguistique.

 

·  des stages de théâtre : théâtre gestuel, improvisation théâtrale, jeu masqué, théâtre  participatif* (*c'est quoi ça ? quelques actions de théâtre participatif menées par mon collectif et par divers compagnies internationales sont décrites sur notre page Facebook : www.facebook.com/transumarti)

 

·  des cours de langue par le théâtre (italien et français)

 

·  des cours de cuisine calabraise, de pâtes artisanales et de pizza

 

Come_sara__transumarti-1410548275

 

Si vous le souhaitez, vous pourrez venir avec votre tente, loger sur le terrain et partager vos repas avec nous.

 

Dsc_1266-1-1410619032

 

Sinon, nous pourrons vous indiquer des possibilités de logements "moins sportives", chez l'habitant dans les entourages de TransumArti.

Dans un cas comme dans un autre, vous serez au cœur d’une région magnifique entre montagne et mer, à quelques kilomètres du parc archéologique protohistorique de Broglio et du musée archéologique national de la Sibarite ; du Parc National du Pollino pour les amateurs de randonnées ; des paysages à couper le souffle du Pont du diable de Civita ; à 100 km des habitats troglodytiques (les Sassi de Matera), classés sur la liste du Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

 

Ponte_del_diavolo_civita-1410776018

 

Créateur de lien, Transumarti – Arts en Transhumance s’offre comme une opportunité pour les voyageurs de s’arrêter et de découvrir l’Italie en vivant sa cuisine, sa langue, sa culture, et en rencontrant ses habitants. Inversement, le projet permettra aux participants de la région de se laisser dépayser dans leur propre pays : faire connaissance et nouer des contacts avec des participants venant d'ailleurs, assister à des spectacles en français, rentrer en contact avec une langue étrangère à travers des cours de cuisine ou de théâtre donnés non seulement en italien mais aussi en français.

 

Img_3795-1410432278

 

Attentifs à la santé et à l'environnement, nous espérons que le séjour chez TransumArti puisse sensibiliser les participants à des techniques plus respectueuses de l'environnement : économie d'eau, recyclage, compostage, élagage des arbres plus respectueux des plantes, toilettes sèches, phytoépuration, autoproduction de produits de nettoyage et de beauté, etc.

 

Enfin, nous espérons qu'à travers ces activités se constitue un réseau de personnes et d'idées, entre Italie, Belgique, France et le "reste du monde", qui puisse jouer un rôle de multiplicateur d'actions et de possibilités à travers les participants d’ici et de là-bas. Notre idéal est que cet enrichissement mutuel participe à une propagation exponentielle de la transhumance des « arts » au sens premier du terme : habiletés, métiers, connaissances techniques et artistiques.

 

Transumarti_when-1410553927

 

 

 

Adopt_vintage_carte_rgb-14121563754carte_adopt_verso-1412156291

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Transumarti_how-1410431428

 

Nous disposons de très peu de fonds propres et le projet est ambitieux.

Nous avons ainsi organisé notre collecte par paliers et nous comptons ouvrir un crédit pour les sommes manquantes.

 

Si nous atteignons 6000 €,

TransumArti pourra s'équiper de panneaux solaires de 3kW pour que le beau soleil de Calabre nous rende autonomes en électricité.

 

Si nous atteignons 6600 €,

TransumArti pourra aussi planter 30 jeunes arbres fruitiers, qui vous attendront avec leurs succulents fruits quand vous nous rejoindrez.

 

Si nous atteignons 7000 €,

TransumArti pourra aussi construire des douches qui permettront le séjour aux visiteurs qui souhaiteront planter une tente et loger ainsi sur le terrain.

 

Si nous atteignons 7700 €,

vous nous aiderez aussi à construire des toilettes sèches et des bacs de compostage.

 

Wc_sec-1410776125

 

Si nous atteignons 8400 €,

nous pourrons acheter les semences et le matériel de base pour la mise en place du potager. Nous ferons de notre mieux pour que les ingrédients des cours de cuisine et des repas que nous partagerons proviennent de ce potager. Nous produirons de façon biologique et souhaitons expérimenter les principes de la permaculture, du potager synergique et de la food forest (pour plus de détails sur la permaculture et la food forest, vous pouvez aller un coup d'oeil sur notre page Facebook : www.facebook.com/transumarti).

 

Si nous atteignons 9400 €,

TransumArti pourra construire une plateforme pour l'installation de la yourte qui abritera les stages.

 

Si nous atteignons 10400 €,

c'est la plateforme pour la cuisine en extérieur qui sera posée grâce à vous.

 

Deux_planchers-1410552781

 

 

Avec 11900 €,

nous poserons une cuisine d'extérieur pour nos formations culinaires et pour la préparation des repas des participants aux stages.

 

Avec 13400 €,

le four est là ! Les formations pour apprendre à faire des pizzas pourront démarrer et vous pourrez goûter notre pain fait maison avec du levain naturel.

 

 Alessio_pizza_colore-1410549001

 

Si nous atteignons 23400 €,

TransumArti pourra installer une yourte de 50m2 où les stages de théâtre et langues auront lieu.

 

Yurta_note_lingue-1410553370

 

Avec 24400 €,  la yourte sera transportée jusque chez TransumArti !

 

Si nous atteignons 30400 €,

TransumArti disposera d'un système de phytoépuration horizontale pour récupérer les eaux usées et les reconvertir en eau pour l'irrigation.

 

Schema_fitodepurazione-1411402775

 

Si nous atteignons 65400 €,

TransumArti ne devra pas contracter un crédit pour l'achat du lot, ce qui nous permettra d'utiliser nos énergies pour le développement des volets 2 et 3 du projet : la mise en place de résidences d'artistes pour la traduction des spectacles  et enfin, dernier point, mais non des moindres, l'organisation d'un Festival International sur le thème de la Transhumance des Arts (je sais, je sais, nous n'en avions pas encore parlé ... mais sa réalisation nous paraît encore très loin ... posons donc un jalon à la fois - et puis on en reparlera!)

 

Transumarti_con_carte-1410778497

 

Transumarti_retour_a__l_adresse-1410778543

 

 

 

 

Thumb_avatar_transumarti-1408551006
TransumArti

Les vies de Valeria et Alessio sont déjà bien remplies ... Valeria Roveda, comédienne (formations, en vrac : école ReNudo ; Teatro dei DispersiAccademia 96 ; Ecole Internationale de Mouvement Lassaad -méthode Lecoq ; stages avec Dario Fo et Franca Rame, Duccio Bellugi Vannuccini, Corrado Nuzzo, Michele Monetta, Elisabeth Cecchi, biomécanique... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_167008_153346388050376_100001250489164_334832_1709108_n
bonne chance!
Thumb_default
Bon c'est de la part d'aless, pas de Monocle :)
Thumb_default
In bocca al lupo!