TRAUMNOVEL est le clip-vidéo d'un des titres du premier EP d'électro de KHÔL qui raconte au travers de ses sons, ses rythmiques, ses ambiances, et ses voix une intrigue et un univers fictif développé en même temps que la composition musicale. Le clip illustre une réception organisée par une société secrète ésotérique. La soirée est un concours de danse orchestré par l'empereur et ses deux sorciers vaudous. L'un d'eux désigne, en les tirant aux cartes, les danseurs qui vont concourir, l'autre joue les rythmes sur des percussions. Le héros est un des participants et tient absolument à gagner ce concours, avec la complicité de deux personnages (les scientifiques). Il trichera pour arriver à ses fins.

Large_logo_kikitrovel

The project

 

 

Traumnovel est un clip-vidéo qui illustrera un des morceaux du premier EP de KHÔL (électro)

Ce projet est pour nous une expérience inédite notamment dans sa mise en place. Pour le mener à bien nous sommes donc allés à la rencontre d'organismes d'aide à la création artistique. Makiz'art, L'atelier des initiatives et l'association DIPP ce qui nous a permis d'avoir une approche concrète du développement d'un projet avec toutes les contraintes et les règles que cela comporte. L'important pour nous étant d'avoir une première expérience significative de ce qu'est la réalisation d'un œuvre au niveau professionnel malgré l'aspect auto-produit du projet.

 

 

 

L'action se déroule dans un univers contemporain du notre, mais dont les codes sociaux seraient proches de ceux de la cour des miracles de Paris du XVIIème siècle : des zones de non-droit composées de bohémiens, de truands, d'artistes, de mendiants, de voleurs et de meurtriers, inspirées par Notre Dame de Paris de Victor Hugo .

 

 

La scène est une réunion de personnages étranges participants à un concours de danse, Ils sont installés par petit groupes sur des fauteuils ou autour d'une table, au centre de la scène se trouve la piste de danse.

 

 

Le scénario met en lumière des personnages aux physiques ordinaires, n'ayant aucun lien avec un pouvoir psychique ou surnaturel. C'est par leurs motivations étranges, leurs gestuelles irréelles et leurs codes sociétaux que l'on aura la sensation de regarder un rêve agité. Une distorsion de notre réalité semblable à certaines que l'on rencontre dans les oeuvres de David Lynch. Certains portent des  masques d'animaux et tous sont costumés selon le rôle qu'ils tiennent (entre autres, deux scientifiques, deux sorciers, un medecin venitien...) .

Le choix de centrer l'action sur la danse était une des bases du script, par envie de travailler les mouvements des corps des danseurs, de leurs donner une intention grâce aux chorégraphies et retranscrire l'énergie au travers de la prise de vue et du montage.

Entre autre, nous avons puisé notre inspirations dans les premiers clips de Daft punk, « around the wolrd » de Michel Gondry et « Da funk » de Spike Jonze. Les danses sont teintées de second degré,notamment celle du héros, à travers des gestes incontrôlés et des « grimaces » humoristiques.

 

D'un point de vue technique, nous aimons l'idée qu'un clip musical peut être une réalisation scénarisée et pas seulement une mise en image d'un morceau de musique. Pour cela nous avons choisi de faire des plans séquences dans la première partie du scénario, pour marquer justement le côté fiction ,puis de faire évoluer le montage vers une forme plus dynamique et sacadée aux moments où les danses interviendront : nous aimons l'idée de donner un rythme soutenu grâce à des plans caméras filmés à l'épaule.

Enfin nous avons fait le choix d'utiliser des caméras plus performantes qu'à l’accoutumé par désir de professionnalisation et par envie de restituer le travail esthétique avec un maximum de précision.

 

Acteurs :

.Mathieu BOCCOU (héros)

.Pablo ESPALLERGUES (Juge)

.Sylvain DAQUET (empereur/danseur)

.Ana BAUZA (danseuse)

.Jules ARTUR (doublure de sylvain)

.Danny MANGOTO (sorcier) 

.Quentin LEGENDRE (sorcier)

.Nicolas ALLES (clown) 

.Melanie ARRIBAS (figurante#1) 

.Cyrielle TORPE (figurante#2) 

.Natasha GOURREAU (figurante#3)

.Phillipe GAVE (figurant#4) 

.Mathilde PREVOST ( figurante#5) 

.Jonathan CAILLAUD (figurant#7)

.Kate GRIFFITHS (figurant#8)

 

Equipe technique :

.Nicolas ALLES (réalisation)

.Mélanie ARRIBAS (Production)

.Jonathan CAILLAUD (assistant réalisation)

.Gaspard PALAORO (chef opérateur) 

.Quentin ERNOUX(prise de vue)

.Hélène PICOT(prise de vue) 

.Sylvain DAQUET (Story-board) 

.Lindsey MAHE (décors/accessoires)

 

Why fund it?

Nous avons déjà obtenu des subventions à hauteur de 800€ par la mairie de Nantes, grâce au Comité local d’aide aux projets, ainsi que le prêt du décor (Salle Nantes Erdre) pour le tournage. L'association a déjà fait une partie des achats d'accessoires (130€) et s'engage à contribuer autant que possible aux frais à venir.

La contribution de KissKiss BankBank financera :      

 • La location des 18 costumes (600€)    

3 costumes d'époque (femme)

7 costumes d'époque (homme)

8 costumes costumes divers (3 pirates, voyante, danseuse étoile, 2 vaudous, médecin de la peste vénitien etc...)

Complément de costumes (masques additionnel, maquillage, etc...)

 • Achat d'accessoires en brocante, chez Emmaüs et sur Internet:

Eléments du décor manquant (certains objet atypiques, tel bâton de théatre, jeu de tarot spécifique, matériel de chime d'époque, divers articles de brocante (vieille lampe, fauteuil usé, mobilier de récupération, etc...)

-(200€)

Thumb_logo_2012
Lawrence

LAWRENCE est une association artistique Nantaise créé en 2010 par Gaspard PALAORO et Nicolas ALLES. Lawrence nous permet d'avoir une structure pour développer nos projets vidéos et collaborer avec d'autres artistes comme Bacy Danny ou Simon Nwambeben. Après avoir acquis une certaine expérience du tournage et de la post-production,... See more

Newest comments

Thumb_default
Coucou, ravie que vos projets avancent, bon courage et gros bisou. boutch
Thumb_default
Pour que vos rêves se réalisent .....bonne chance Joëlle, collègue de Monique Alles, la maman de Nicolas
Thumb_default
Nicolas, bonne continuation pour ce projet. Marie Thé.Daniel.