Aidez 5 trekkeurs tunisiens dont 2 femmes à réaliser leur rêve de parcourir deux pays à vélo et à partager cette aventure libertaire

Large_phototrek-1491247530-1491247591

Présentation détaillée du projet

Page Facebook du centre Les Aventuriers :

https://www.facebook.com/Centre.aventuriers/?fref=ts

 

Genèse du projet :

 

Ce projet est né suite mon enfance passée sur les îles de Kerkennah, îles tunisiennes qui dépendent du gouvernorat de Sfax.  Cet archipel, encore préservé de l’urbanisation, où j’ai passé la majorité de mes vacances scolaires, m’a donné l’opportunité d’expérimenter une vie simple et proche de la nature. Nous apprenions à vivre au rythme du soleil. 

 

Nous passions l’été à construire une cabane à partir de branches et de troncs de palmiers. Les plus chanceux avaient des vélos, les autres se prêtaient les rares vélos de la famille. Ces vélos étaient généralement très basiques, sans freins et rouillés ! Nous rentrions souvent quelque peu écorché et salis par la suie, suite à de petits incidents, comme un pneu qui crève ou une chaîne qui déraille. Lors de ces excursions entre copains nous nous lancions des défis de faire de longues distances avec des pneus quasiment plats.

 

Cette expérience d’enfance m’a inspiré pour lancer un club de sport et d’environnement pour les jeunes. De plus, depuis 2005, suite à une grève des chauffeurs de bus et suite à la rencontre d’une canadienne vivant à Sfax qui ne se déplace qu’en vélo, j’ai moi-même pris l’initiative d’utiliser le vélo d’une façon quotidienne.

 

15419419_1226043630805957_1718797380_o-1491248289

Photo lors d'une sortie sur les îles Kerkennah

 

Le projet de l’association :

 

Suite à la découverte du club de spéléologie de Bizerte j’ai décidé de réinvestir mon souvenir d’enfance. J’ai également découvert une ferme alternative « Mornag Ecofarm », à côté de Tunis, qui présentait comment manger de manière biologique, se soigner de façon naturelle, construire en éco-matériaux, réduire ses déchets, etc. C’est alors que j’ai choisi d’ouvrir le Club d’Environnement et de Spéléologie de Sfax (CE2S). La décision d’ouvrir ce club pour les jeunes tunisiens issus de quartiers défavorisés s’est confirmée lorsque je suivais une psychothérapie suite à une dépression. Cette dépression était due à une confrontation de longue durée entre le modèle sociétal classique imposé par les pairs et ma vision alternative de voir la vie.

 

En 2012 j’ai eu l’opportunité de partir en Slovaquie dans un projet d’échange avec la société civile. Je cherchais un concept sur comment se découvrir soi-même à travers les activités en pleine nature. Lors de cette interaction, j’ai appris sur l’éducation expérimentale en pleine nature « outward bound » ou comment dépasser nos propres limites dictées par les normes de notre société, à travers les sports de nature basés sur le risque, l’endurance, la découverte de l’autre, l’interculturalité... A mon retour j’ai créé l’association les « Aventuriers pour le développement de la société civile » qui a continué les projets initiés par le CE2S avec un volet tourné sur le développement personnel.

 

17545385_1394318843978434_706501919120090231_o-1491149202

Membres de l’association Les Aventuriers + 2 représentantes du comité de jumelage Sfax-Grenoble

 

Le trek à vélo :

 

Dans le cadre du jumelage de la ville de Sfax à la ville de Grenoble, une réunion a eu lieu en avril 2015 pour l’accueil d’une association grenobloise « Une plume des jambes ». Cette association œuvre sur l’interculturel, l’écriture et la pratique du vélo. J’ai été sélectionné pour organiser l’accueil de l’équipe de 5 trekkeurs qui sont venus de Grenoble à Sfax à vélo dans le but de promouvoir l’échange franco-tunisien et la pratique de ce sport. Alain ROA, le président de cette association, m’a proposé de continuer cette aventure par réciprocité en allant à Grenoble à vélo.

 

Ainsi, nous avons commencé en avril 2016 ; avec Ahmed OURGHERMI, un jeune motivé ; à travailler sur l’organisation potentielle d’un trek à vélo de Sfax à Grenoble. Lors de cette aventure nous passerons par cinq grandes villes en Tunisie dans une moyenne de 300 kilomètres. Nous continuerons notre trek à partir de Marseille et nous reprendrons direction Grenoble où nous serons accueillis par la municipalité de Grenoble et l’association « une plume des jambes ».

 

15171086_1887961894771607_3411327198960236474_n-1491148866

Plan du trek et photo des membres du trek Sfax-Grenoble et de l'association "Une plume des jambes"

 

Site web de l"association partenaire "Une plume des jambes" : 

http://www.uneplumedesjambes.sitew.fr

 

Ce trek à vélo s’organise autour de deux axes.

 

Sfax, était jusque dans les années 1990, la deuxième ville mondiale du vélo. Malheureusement, cette pratique s’est complètement perdue. C’est pourquoi, à travers cette action, nous souhaitons recréer cette dynamique perdue de l’utilisation du vélo en milieu urbain. De plus, Sfax est une ville plate, le climat est sec, les conditions sont donc réunies pour développer le déplacement des habitants en vélo. De plus, la ville concentre énormément d’automobiles ce qui créé de nombreuses nuisances comme la pollution atmosphérique ou des problèmes d’embouteillages.

 

Un autre axe s’articule autour du changement des mentalités concernant les capacités des jeunes à parcourir de longues distances à vélo et à dépasser les limites d’un cadre imposé. Ce blocage des mentalités concerne plus particulièrement les jeunes femmes tunisiennes. Les tunisiennes ont du mal à réaliser ce genre de défi sportif, encore inimaginable il y a quelques années. La famille reste un frein important pour les jeunes femmes, il est difficile d’obtenir l’encouragement voire la simple autorisation des parents, même si ces dernières sont majeures.

 

16178707_1914889305412199_4374076733149822642_o-1491247988

Photo de Hayet lors d'une sortie vélo pour la préparation du trek

 

Ainsi ce travail de la promotion de la pratique du vélo est une opportunité pour encourager les jeunes à se dépasser.

 

 

À quoi servira la collecte ?

A quoi servira la collecte :

 

Nous vous sollicitons pour nous aider à financer notre trek à vélo au départ de Sfax, jusqu’à Grenoble. Nos dépenses concernent l’achat de deux vélos d’occasion qui nous reviennent 500 euros les deux.

 

Nous devons également nous équiper en matériel de réparation, porte-bagages, sacoches, pièces de rechange, chambre à air, ce que nous estimons à 100 euros. Nous devons également assurer notre alimentation durant 15 jours pour 5 personnes. Nous nous fixons un budget de 10 dinars par personne en Tunisie ou nous passerons 7 jours, ce qui revient à 140 euros. En ce qui concerne la France, nous estimons nos dépenses à 8 euros par jour par personne, ce qui revient à 240 euros.

 

Au sein de notre association nous organisons des treks et des cours d'initiation au cyclotourisme pour les jeunes. Nous disposons de vélo d'occasion basique que nous prêtons à nos membres. Si nous arrivons à notre objectif, chaque 250 euros supplémentaires collectés seront réinvestis dans l’association pour acheter d'autres vélos. Nous sommes déjà très nombreux pour le nombre de vélo disponible, c'es pourquoi nous vous invitons à nous soutenir largement !

 

17230385_10212470129973391_1408543095_o-1491248516

Photo lors d'une sortie à Mahres avec deux tunisiens qui font une campagne sur l'autisme 

 

La collecte passera par une française, membre de notre association, pour faciliter toute transaction, le paiement en ligne étant compliqué en Tunisie. 

Thumb_img_20161106_093028298-1491150872
aventurier tunisien

Je suis Abdou, kerkennien, activiste dans la société civile et engagé pour le renforcement de capacités des jeunes, notamment issus de milieux défavorisés. J'aime le vélo, la nature et partager mes expériences avec les jeunes. Je crois que l'interculturalité est une richesse pour l'ouverture d'esprit et l'acceptation de l'autre. J'ai connu des moments... Voir la suite