Participez à la création de la nouvelle collection de sacs à main Peau Végétale !

Large_rabat_copie-1441034170-1441034219

Présentation détaillée du projet

Img_4213-1441974921

L'atelier.

 

Tresseuse est un atelier artisanal de conception et de fabrication d’objets en fibres végétales, créé par Bénédicte Magnin-Robert.

Tresseuse vous propose des sacs à main tressés en osier. Nouvel hybride, le panier de la ménagère se transforme en fourre-tout, cabas, besace, minaudière. La collection de bagagerie est travaillée avec les techniques d’assemblage de la vannerie, une matière végétale (de l’osier brut ou des lanières d’écorces), et des formes sensibles. Chaque article est une pièce unique fabriquée à la main.

Peau-v_g_tale-1441975438

 

La collection Peau Végétale joue sur le contraste entre la rugosité apparente de l'écorce, son aspect brunâtre, terreux, son odeur d'épice, un côté sauvage, presque rock...

 

LES MATIERES

 

Le végétal représente la majorité du matériau travaillé à l'atelier :

 

L'osier brut

Contrairement à l'osier traditionnel, on conserve l'écorce de l'osier brut pour ses qualités esthétiques : diversité des couleurs suivant la variété culturale.

 

L'écorce d'osier

 

Graphisme-1441975282

Le graphisme de l'écorce

 

L'écorce est un sous-produit (voire un déchet) de la production osiéricole actuelle. (Autrefois utilisée comme attache pour les vignes, les moissons...)

Je travaille donc en lien direct avec mon fournisseur, qui produit pour moi des lanières d'écorce de belle qualité, avec une attention particulière au moment de l'écorçage pour ne pas pas abimer les fibres.

Bref, l’écorce est une matière quasi exclusive et locale : son exploitation est située à 10 km de l'atelier !

 

L'atelier est particulièrement attaché à valoriser cette matière méconnue et délaissée, qui pourtant présente de réelles qualités :

- technique : solidité si tressée de manière suffisamment dense ;

- esthétique : beauté du grain, couleur, odeur caractéristique de "cannelle, cuir, végétal chaud ..." ;

- éthique : l'écorce d'osier est une matière renouvelable, locale, biodégradable. Son utilisation permet de diversifier la filière de la culture de l'osier (en régression en Haute-Marne, pourtant fleuron de la vannerie française). On peut noter qu'il s'agit d'une culture peu gourmande en engrais et en eau si l'on veut obtenir de l'osier de qualité (à l'instar du bois, les fibres sont plus solides quand la croissance est lente).  

 

Le cuir

Cuir pleine fleur, tannage végétal, non teinté.

 

Le métal

La structure des sacs est métallique pour des raisons esthétiques : finesse de l'armature, formes plus accentuées.

 

Le tissu

Utilisé pour confectionner la doublure des sacs. C'est une toile 100 % coton bio.

L'impression du logo Tresseuse est réalisée par un atelier artisanal d'ennoblissement textile, avec impression au cadre et colorants naturels. Nombreux choix de coloris et motifs (informations complémentaire sur la boutique en ligne Tresseuse).

 

Portrait-1442675825

Réalisation d'un sac à main

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à financer (en partie) l'achat de fourniture pour la nouvelle collection :

 

- écorce d'osier : 800 euros ;

 

- petite quincaillerie et outillage supplémentaire : 200 euros.

 

 

Si l'objectif est dépassé, (merci à tous !)  le complément servira à la commercialisation :

- poinçon de la marque : 160 euros ;

- exposition au salon des artisans d'art à Troyes : 500 euros ;

- salon  Résonance, salon Européen des métiers d'arts à Strasbourg : 1500 euros.

 

 

et à la communication (refonte du site internet, appel à un photographe suivant budget ...).

Thumb_logo-ent_te-1439131301
Tresseuse

Architecte diplômée, Bénédicte Magnin-Robert se forme aux techniques de la vannerie française. Séduite par les performantes de l'assemblage vannier, elle s’inspire de savoir-faire et de tradition d'artisanat d'art (vannerie fine en éclisses de Thiérache) pour proposer une production contemporaine.