Votre mission si vous l'acceptez : me soutenir dans mon aventure d'écovolontariat, trois projets pour trois pays.

Large_copie_de_img_9493_dxon_gatif5-1422779212

Présentation détaillée du projet

Depuis novembre 2014 et jusqu’en juillet 2015, j'ai décidé de partir soutenir des ONG de trois pays dans leur combat pour la sauvegarde de la biodiversité : 

 

- une réserve naturelle malgache impliquée dans la conservation d'une forêt de Baobabs et des Lémuriens Maki catta ;

 

- une association cambodgienne investie dans la protection des récifs coralliens et la culture de corail ;

 

- un programme de réintroduction des Chevaux de Przewalski en Mongolie.

 

La première mission à Madagascar a déjà été réalisée entre fin novembre et début décembre 2014. Aventure exceptionnelle autant sur le plan environnemental qu’humain, je souhaite poursuivre ces expériences écovolontaires au Cambodge et en Mongolie.

 

Les missions

 

Première mission (déjà réalisée entre le 17 novembre et le 10 décembre 2014) : trois semaines dans la réserve naturelle Réniala au sud-ouest de Madagascar

 

Projet2-1422739735

 

L’objectif de l’ONG Réniala est de lutter contre la disparition des habitats et la maltraitance des Lémuriens Maki catta. La réserve naturelle existe depuis 2000 et protège 60 ha d’une forêt de baobabs. Elle accueille également le Lemur Rescue Centre construit en 2011 qui permet de recueillir les Makis provenant d’hôtels ou de particuliers, souvent maintenus en captivité dans des conditions extrêmement difficiles. Le but de la réserve est donc double : protéger et connaître une partie de ces forêts constamment grignotées par les activités humaines et de reformer un groupe social de lémuriens pour lui permettre de réintégrer son environnement naturel.

Mon rôle principal au sein de la réserve était d’effectuer l’inventaire des oiseaux nicheurs, d’estimer et de mieux connaître la population de Tortues araignées (espèce endémique et en danger critique d'extinction) et de mettre à jour l’inventaire entomologique.

 

Deuxième mission (prévue entre le 1 et le 24 mars 2015) : trois semaines avec l’ONG Save Cambodian Marine Life sur une île au sud du Cambodge

 

Projet5-1422741616

 

Save Cambodian Marine Life est une organisation qui depuis quelques années aider à protéger les récifs autour de Koh Rong Samloem. Elle agit sur plusieurs fronts : la sensibilisation des populations locales sur l’importance des récifs coralliens, la connaissance de la biodiversité marine avec des inventaires sur les poissons, les invertébrés, les coraux… et sur la culture de corail. Ce dernier point est une technique innovante permettant de recréer des récifs « naturels » sur des sites ayant été dégradés.

Ma mission sera de poursuivre les inventaires de la biodiversité marine (hippocampes, poissons, …), de participer à des actions de sensibilisation ou de nettoyage des plages et de travailler sur la nursery de corail.

 

Troisième mission (prévue entre le 17 et le 26 juillet 2015) : dix jours dans le Parc national Hustai en Mongolie

 

Projet4-1422741392

 

Dans les années 90, un programme de réintroduction des chevaux de Przewalski a été lancé. Cette espèce a été considérée comme éteinte à l’état sauvage au XXème siècle du fait de la diminution de ses habitats et de la chasse intense dont elle a été victime. Les derniers représentants captifs de cette espèce de chevaux primitifs ont été rassemblés afin de reformer une population viable. Certains individus ont progressivement été réintroduits notamment dans le Parc national de Hustai. Le programme est depuis un réel succès avec plus de 250 Takhi (nom mongole de l’espèce) vivant en liberté et une implication et une appropriation forte du projet par les populations locales.

Mon rôle sera de collecter un maximum de données comportementales et environnementales (biotope, vent, …) liées au Takhi. Elles serviront à étudier l’adaptation biologique et éthologique de l’espèce et à mieux connaitre cette espèce, notamment afin d’affiner les protocoles de réintroduction.

À quoi servira la collecte ?

L'intégralité des fonds serviront à indemniser les différentes ONG. Les coûts varient selon la mission :

 

Sauvegarde des Tortues araignées et inventaire de l’avifaune nicheuse à Madagascar : 320€ ; 

Préservation des récifs coralliens au Cambodge : 720€ ;

Etudes des Chevaux de Przewalski : 710€.

 

La première mission à Madagascar ainsi que le reste des frais des deux prochaines missions (vols, vaccins, matériels...) sont à ma charge.

 

Vous me direz : pourquoi devrez-t-on payer pour travailler dans une ONG ? Et bien, notre présence a un coût. Il y a tout d'abord les frais visibles comme la nourriture, le logement, les frais de transport pour rejoindre le site, le matériel utilisé... mais aussi le temps de formation, la gestion quotidienne du volontaire et tout simplement le soutien financier de l'association... Il faut bien vivre !

Thumb_img_8332r-1422737931
Anouk_ecovolontariat

Depuis mon enfance,la nature est pour moi juste une évidence. Dès que j'ai un instant de libre, je file l'observer, la guetter, m'émerveiller devant ses beautés et sa richesse. J'ai donc naturellement fait des études d'écologie et en ai fait mon métier. Mais il me fallait autre chose, découvrir, m'étonner et apprendre encore. Cette envie a donc pris la... Voir la suite