'Tu es un souvenir qui bouge' est un film poème tourné en pellicule, qui se joue du film de fantôme de manière intime...

Large_image_titre_test-1417448894

Présentation détaillée du projet

Tu es un souvenir qui bouge, c'est un court-métrage expérimental qui mélange histoire de fantômes et quête d’identité Queer. Ce film poème nous emmène dans une traversée du monde des vivants à celui des morts, du monde des enfants à celui des adultes. Il oscille entre fiction et réalité dans un paysage italien surréaliste.

 

Écrit et réalisé par l’artiste plasticienne Sophie Valero, il est produit par le Fresnoy, Studio national des arts contemporains.

 

Double_8de_tail-1417432860

 

Screen_shot_2014-12-22_at_5.19.07_pm-1419265871

 

Double_6de_tail-1417432902

 

Photo20-1419276944

 

Photo4-1419277725

 

 

 

SYNOPSIS

 

Le projet commence par un conte : celui de deux doubles dont l'un, brusquement, disparaît. Le personnage restant se met alors à chercher son reflet fantôme et son identité à travers le monde. Cette image de départ se diffracte comme une multitude d’éclats tout au long du film.

Il s’organise en différentes parties : des frères et des sœurs tissent le récit touchant de leurs ressemblances et de leurs écarts, des visions d'une ville Sicilienne détruite se mêlent à celle d'une ville nouvelle reconstruite à proximité et un personnage androgyne déambule à la recherche d’un souvenir en mouvement, insaisissable et protéiforme. C’est un processus que nous aurons devant les yeux: celui du deuil et de l'oubli qui se mélangent à la croissance d’une nouvelle identité.

 

 

Page_1de_tail1-1417433140

 

Page_2-1417384606

 

Croquis_5-1419263887

 

Croquis_3-1419263917

 

Ambiance sonore :

 

 

LES INTENTIONS

 

Cette recherche de l’image et du souvenir ouvre une réflexion sur notre rapport aux traces et aux projections, sur notre besoin de créer des reliquats et des monuments. Au delà de l'évocation du souvenir et du deuil, c'est l'expérience sensible de ces processus que je voulais faire ressentir. J’ai voulu la traduire de la façon la plus vivante possible.

 

Le projet porte également un propos féministe. Dans les entretiens entre les frères et sœurs, dans l’évocation d'un double de l'autre sexe s’expriment des inégalités de société et de construction de l’identité. Le fantôme est un être qui ne se définit pas, une créature aux bordures floues. Il interroge les frontières entre les genres, entre monde des morts et des vivants, entre monde de l’image et réalité. C’est un projet clairement Queer, dans sa forme et son sens, hors des cases.

 

DATES DE TOURNAGE

du 18 au 21 mars à Gibellina Vecchia et Gibellina Nuova (Italie)

 

LIEU DE TOURNAGE

 

Le lieu de tournage principal est la ville de Gibellina Vecchia en Italie.

Ville détruite en 1968 par un tremblement de terre, on y a reconstruit un monument à la taille des rues et des bas d'immeubles. C’est une carte devenue territoire de la mémoire, matérialisée jusque dans son esthétique vide. Elle a été une étape décisive dans le développement du film et en est devenue personnage à part entière.

La plaque de Gibellina devient le décor d’une expérience poétique de l’identité et de sa mutation, faite de déplacements souterrains de strates et de fissures. Elle sera mise en regard avec la 'nouvelle' Gibellina, construite à quelques kilomètres, et des témoignages de son histoire.

 

Gibellina-1417377030

 

Iw_gibellina_2-1417377061

 

Erdbeben-kunst-1417377106

 

Sistema-delle-piazze-gibellina-1417377185

 

Photo1-1419277056

 

Photo6copie-1419278491

 

Photo7-1419277446

 

 

ÉQUIPE TECHNIQUE

Réalisatrice : Sophie Valero

Première assistante : Laura Haby

Chef opérateur : Ville Piippo

Assistant régie : Pierre Gaignard

Chargée de production : Guylaine Huet

Acteur principal : Ely Chevillot

Sound-designeuse : Rosa Parlato

 

 

À quoi servira la collecte ?

Bien que le projet soit produit par Le Fresnoy, studio national des Arts Contemporains, son développement nécessite aujourd'hui un budget plus élevé pour voir le jour. Nous avons donc besoin de vous!

La collecte nous permettrait de financer les déplacements vers le lieu de tournage (en Sicile), et la location de deux voitures sur place.

 

transport par avions et navettes pour les 7 membres de l'équipe, 

avec supplément bagage pour l'équipement :  1170€

 

location de deux voitures pour le tournage : 980€

 

frais d'essence sur place : 350 €

 

Total : 2500 €

 

Votre aide nous permettra de rendre possible ce tournage en Sicile, dans un lieu qui est au centre de ce projet sur le double et le souvenir, et d'y produire un film en S16 maitrisé et de qualité. Si nous obtenons plus que la somme, nous pourrons garder une enveloppe plus importante pour la post-production et la diffusion du film.

 

Je vous remercie chaleureusement de toute l’aide que vous pourrez apporter au projet !

 

Thumb_sophie_valero-1417370695
sophie valero

Je travaille sur des projets filmiques et d’installations jouant sur la frontière des genres cinématographiques, mêlant fiction et documentaire. Mon travail parle de mémoire, de notre rapport à l’oubli. Dans mes projets les plus récents, j’explore la création d’identités diverses, féministes, handicapées… J’ai étudié aux Beaux-arts de Montpellier, à... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo!
Thumb_default
QUE TOUT SOIT BON POUR TOI BISOUS
Thumb_sophie_valero-1417370695
Merci beaucoup à Raluca, Laurent, Jean-Claude, Al, Sabine, Françis, Daniela, Anaïs, Henriette et Marguerite ! La collecte est maintenant assurée, on a 102% du budget !! Un énorme MERCI à tout le monde pour avoir soutenu, fait suivre, etc. Je publie rapidement dans les actualités les photos prises pendant le repérage, pour ceux et celles qui ne les auraient pas déjà vu. Le tournage se prépare ...