DERNIERS JOURS pour aider à financer un documentaire sur un art indonésien en voie de disparition! C'est maintenant ou (vraiment) jamais!

Large_wk-1421695738

Présentation détaillée du projet

 

PITCH:

Lors de mon stage chez le dalang Margi en novembre 2013, j'ai pris conscience que le Wayang Kulit n'était pas juste une distraction mais un véritable art véhiculant des valeurs et de la spiritualité. Alors équipée d'un simple appareil photo, j'ai tourné les images que vous venez de voir. Je souhaiterai retourner à Java avec une équipe de professionnels afin de tourner un documentaire de 52 min.

 

Le documentaire portera sur la façon dont la religion a été transmise par le biais de l'art de la marionnette, sur les personnages qui font vivre cet art, et sur la façon dont chaque région s'est appropriée cette tradition... Cette démo appuie nos recherches de financements.

 

Dscn1178-1414536472

 

L'HISTOIRE:

Il existe de nombreuses formes de Wayang en Indonésie, l’art de la marionnette d’ombre.

 

Wayang Kulit est une de ces formes. Certainement la plus connue à l’intérieur et à l’extérieur de l’Indonésie, la plus représentative de l’art traditionnel indonésien, et la plus poétique.

 

Wayang Kulit est un art particulier où les spectacles durent huit heures. Huit heures au cours desquelles le marionnettiste raconte les histoires du Ramayana et du Mahabharata, chante, joue de la musique avec son pied, et dirige un orchestre d’une trentaine de personnes. Le tout en manipulant les marionnettes faites en cuir de buffle ou de vache.

 

Girlwayang-1414536631

 

Wayangcrew-1414536706

 

Comment cet art est-il devenu un médium de communication permettant la transmission de religions (hindouisme et Islam) sur l’île de Java ? Comment cet art est-il devenu le rituel qu’il est, et non un simple divertissement? Quels sont les acteurs de cet art ? Quel est le processus de fabrication des marionnettes ? Comment les générations futures arriveront-elles à conserver cette tradition dans une société en quête de modernisation ?

 

Ce sont ces questions auxquelles ce projet répondra a travers le portrait de dalang Margi, un marionnettiste extrêmement influent et populaire du village Javanais de Kowen II.

 

Wayang-1414536791

 

Wayang2-1414536806

 

Lors de mon dernier voyage, dalang Margi m‘a fait l’honneur de me transmettre une partie de ses connaissances. A ses cotes, nous découvriront les valeurs et la philosophie du Wyang, un art qui traite de la nature humaine, du sens de la vie, et de la spiritualité. Un art qui, en Indonésie, est regarde comme langage symbolique du monde.

 

Avec dalang Margi, nous explorerons le langage symbolique du Wayang Kulit, et irons a la rencontre de ses acteurs locaux: son fils Toutoun, créateur de marionnettes, une jeune étudiante, Elisha, seule fille du programme de l’université de Jogjakarta qui veut devenir dalang, et le professeur Kasidi, qui lutte depuis plusieurs années pour la conservation de ce patrimoine.

 

Karinemarionnette-1414536829

 

L'ÉQUIPE:

 

Seb-1417030806

 

Karine Arslanyan / Réalisation

 

Karine est à l'origine du projet. Passionnée depuis son enfance par le théâtre et les spectacles de rue, elle se lance dans l'art des marionnettes en 2013 et monte un spectacle inspiré du Wayang Kulit à Montréal, où elle réside depuis plusieurs années. En parallèle, elle travaille en tant que chargée de projets durant 3 années au service des tournages de films dans le métro de la Société de Transports de Montréal. Elle a travaillé sur les tournages de SCHTROUMPFS 2 et XMENS 2, la série de documentaire MONTREAL BOUCHE A BOUCHE, le tournage du Stunt du chanteur STROMAE, et les tournage de lancement d’ANTOINE GRATON et MISTER VALAIRE. Après de longues recherches et une fascination grandissante pour cet art, elle décide de réaliser un projet qui lui tient à coeur depuis quelque temps : partir en Indonésie pour apprendre à fabriquer ces marionnettes traditionnelles et assister à un spectacle en personne. À Jogjakarta, où elle est acueillie dans la famille de Mr Margi, marionnettiste renommé, Karine est littéralement envoûtée par le mystère et la magie du spectacle qui se déroule sous ses yeux. L'évidence lui saute alors aux yeux : elle réalisera un documentaire sur le Wayang Kulit.

 

Thierry Denis / Production

 

Thierry Denis est réalisateur/producteur, et gérant de la société Helium Films USA basée à San Diego qui produit tous types de projets audiovisuels pour le web ou la télévision. Thierry Denis a 10 ans d’expérience dans le monde de l’audiovisuel et est passionné par le documentaire. Il a produit et réalisé plusieurs projets sur des sujets sociaux (LES MURS DE LA HONTE, 2009), scientifiques (la série FUTURE TENSE, diffusée en 2013 sur WealthTV) ou culturels (portraits d’artistes pour l’émission ART PULSE diffusée sur NBC en 2013-2014, documentaire sur la coupe du monde 2014: ALL EYES ON BRAZIL diffusé sur l'Equipe 21).

 

Sebastien Bages / Chef opérateur

 

Depuis plus de 10 ans, Sébastien travaille comme chef opérateur. Basé à Paris, il a participé à de nombreux projets documentaires et reportages tels que « Sur les volcans du monde » diffusé sur ARTE ou encore « Collision» sur Planète No Limit. Il travaille également pour différentes chaines de télévision (Canal+, M6, Gulli) et des projets institutionnels pour des clients internationaux. Plus récemment, il a participé à son premier long métrage en tant que chef opérateur, « Brooklyn », qui a été sélectionné à l’ACID au festival de Cannes.

À quoi servira la collecte ?

Notre équipe internationale venue de Montréal, Paris et San Diego devra d'abord se rejoindre en Indonésie, ce qui inclue donc 3 billets d'avion. Sur place, il nous faudra trouver un hébergement, des moyens de transport, ainsi qu'un guide. L'Indonésie étant le deuxième réservoir linguistique du monde, bien que nous soyons tous polyglottes dans l’équipe, il nous faudra aussi un traducteur.

Nous sommes plein d’énergie et ce documentaire sera le résultat de notre engagement, mais certaines contraintes budgétaires nous oblige à faire appel au financement communautaire. C’est pourquoi nous faisons appel à votre généreuse contribution pour nous aider à couvrir ces frais de régie et d’intendance.

 

À quoi servira la collecte : 

 

- Frais de déplacements : 4500 €

- Assurances : 400 €

- Frais d'hébergement : 1000 €

- Traducteur sur place : 600 €

- Location du matériel de complément pour le tournage : 1 000 €

 

Drawing-1414536984

 

QU'EST CE QUE KISS KISS BANK BANK?

 

KissKissBankBank est une nouvelle façon de financer des projets créatifs. Grâce à ce système de financement communautaire, les créateurs peuvent conserver 100% des droits sur leur projet.

Cependant, le défi est d’atteindre au minimum notre objectif de 7,500 euros, que nous avons établi au début de la campagne. Cette somme est un objectif que nous DEVONS atteindre.  Si nous n'atteignons pas cette somme, l’argent de votre contribution ne sera pas débité de votre carte.

Les cartes internationales sont acceptées.

 

Évidemment, tous les fonds supplémentaires, une fois le montant minimum atteint, seront utilisés exclusivement pour la production de notre documentaire.

 

Family-1414536886

 

Table-1414536904

Thumb_10259470_10152345230085923_8827852913707273307_n-1411425988
karine arslanyan1

Karine est à l'origine du projet. Passionnée depuis son enfance par le théâtre et les spectacles de rue, elle se lance dans l'art des marionnettes en 2013 et monte un spectacle inspiré du Wayang Kulit à Montréal, où elle réside depuis plusieurs années. En parallèle, elle travaille en tant que chargée de projets durant 3 années au service des tournages... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo Karine! C'est un superbe projet. La famille Drouin-Fourcade
Thumb_default
Bonjour, le projet à l'air très bien (dommage juste que la musique de fond ne soit pas du gamelan car l'art du wayang kulit me semble indissociable au gamelan). Je trouve l'initiative très bonne cependant l'argument "la meilleure façon pour partager cet art avant qu'il ne disparaisse est ce documentaire" est un peu racoleur et sujet à controverse... Bon courage.
Thumb_default
Hello Karine Quel beau sujet! Je te souhaite le meilleur dans la réalisation de ce documentaire A bientôt Hélène Rojas