Soutenez une démarche singulière, centrée sur l'humain au cœur de la crise migratoire.

Large_un_autre_regard_2-1456240111-1456240116

Présentation détaillée du projet

Depuis la fermeture de la frontière Franco-italienne en Juin 2015 j'ai commencé un projet photographique sur la crise migratoire en me focalisant sur ceux qui la vivent. Lassé des images misérabilistes des médias, mon projet m'a fait traverser le nord de l'Italie, Paris, et la jungle de Calais.

 

Img_2401retrsz-1455192232

 

Fin 2015, soutenu par un financement privé, me voilà sur les routes en direction des camps de migrants d'Europe de l'est, puis en Géorgie et au sud est de la Turquie, à la frontière Syrienne.

 

Img_6608retrsz-1455192321

 

Souvent cachés, souvent apeurés, les migrants m'ont permis un face à face avec la misère et l'injustice, et ces rencontres complexes ont produit des images que j'ai voulu sensibles, pudiques, belles dans leur douleur et c'est cette douleur qui doit s'exprimer, trouver une parole, car l'horreur n'est pas seulement dans les médias, mouvante, avec des cris, des passages rapides, et on zappe, et c'est la fin.

 

Img_6443retrsz-1455192403

 

L'horreur est silencieuse. Elle ne dit rien de ce qu'il s'est passé pendant ces semaines-là. Mais il reste les images. De là-bas, là où j'ai laissé ceux que j'ai rencontrés, il reste une souffrance muette. Mes photographies sont ma parole. Leurs sourires pudiques dans le malheur sont la leur. 

 

Pc200953retrsz-1455317741

 

les premières images sont visibles ici: http://www.adrienrebaudo.com/migrants/

 

Photographe professionnel depuis 2000, j'enseigne également la photographie depuis 2004 au sein d'associations ou d'institutions. 

À quoi servira la collecte ?

De nombreuses expositions seront organisées, notamment à Paris, Monaco, Toulon, Bordeaux, Strasbourg, Lausanne, Genève et au delà, elles seront accompagnées de conférences et de débats autour de la crise.

 

Sur les 5000€ que le projet nécessite, une fois retirés les frais, les contreparties et les taxes,  la somme permettra de financer :

 

5 jours à Calais pour photographier les nouvelles installations de la "jungle" et suivre les migrants que j'ai déjà rencontré en Septembre 2015. Voyage + hébergement = 880€

 

Img_1925retrsz-1455191715

 

Ensuite, pour ne rien vous cacher, tout dépendra de l'actualité, il est plus que probable que je me rende en Turquie, (compter 90€/jour + prix du billet d'avion). A partir de Mars, la Géorgie sera également un lieu de passage important pour ceux qui fuient la Syrie mais qui ne veulent pas passer par la Grèce, il faudra 70€/jour + billet d'avion). 

 

La plupart de mes déplacements se font en voiture, la plupart de mes nuits aussi, pour sortir des sentiers battus et découvrir, par exemple, ces murs qui se dressent, prétendus infranchissables, et les symboles qu'ils portent.

 

Img_6297retrsz-1455192607

 

Prétendus infranchissables, ça veut dire quoi en fait?

 

Img_6149retrsz-1455192711

 

D'autres destinations sont envisageables, l'Arménie, l'Allemagne, le sud de l'Italie...

 

 

Thumb_20151220124234-1455124402
AdrienRebaudo

Photographe italien né en 1982 en principauté de Monaco. En 1998, il a intégré un laboratoire photographique professionnel et côtoyé plusieurs grands noms de la photographie. Il enseigne la photographie depuis 2004, d’abord au sein de l’Association des Jeunes Monégasques, puis à la bibliothèque Louis-Notari. Depuis 2014, il donne également des... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
De tout coeur avec ton projet. J'espère sincèrement que tu pourras atteindre ton but. Amicalement, Pierrette
Thumb_default
Bon courage pour cette aventure. Florent
Thumb_default
Tres beau projet, sujet très préoccupant et particulièrement touchant, ton regard est nécessaire.