Soutenez l'exploration du cratère d'impact Karakul au Tadjikistan et participez à l'achat d'un bateau utile aux géologues et aux pamiris !

Large_capture_d_e_cran_2016-05-25_a__00.07.22-1464127823-1464127847

Présentation détaillée du projet

 

Panorama_9-1463999337

 

Karakul, un cratère d'impact au sommet du Pamir

 

Le Tadjikistan, petit pays d'Asie Centrale, connu pour sa chaîne montagneuse du Pamir possède également sur son territoire une formation géologique incroyable, un cratère d'impact. Ce cratère de 50 km de diamètre appelé Karakul abrite un lac situé à 4000 mètres d'altitude non loin des frontières kirghiz et chinoise. Ce cratère formé par l'impact d'un astéroïde est l'un des plus grands et certainement l'un des plus jeunes que l'on trouve sur Terre mais est aujourd'hui méconnu. Si quelques premiers indices laissent penser que Karakul est un cratère d'impact, il est nécessaire d'organiser une nouvelle expédition pour confirmer l'origine extraordinaire de ce lac qui a peut être bouleversé l'histoire géologique du Pamir.

 

Capture_d_e_cran_2016-05-23_a__12.38.47-1463999985

 

 

Une nouvelle expédition du 15 au 25 aout 2016

 

En 1993, Eugène Gurov, scientifique Ukrainien avance pour la première fois l'hypothèse du cratère d'impact pour le lac Karakul. Jamais exploré depuis, un groupe de scientifiques français et tadjiks a organisé une nouvelle expédition en juillet 2011 qui a permis d'étudier une petite partie de la structure (la presqu'ile et l'ile au centre du lac) (Publication). Le cratère faisant 50 km de diamètre, les scientifiques ont encore beaucoup à étudier, notamment l'ouest du lac inaccessible en voiture.

 

 

C'est ainsi qu'une nouvelle expédition aura lieu du 15 au 25 août 2016 pour étudier les terrains inaccessibles aux géologues jusqu'à aujourd'hui. Cette expédition sera constituée de 9 scientifiques des laboratoires Géosciences Paris Sud,  Géosciences Environnement Toulouse du et de l'Institut de Géologie du Tadjikistan. Les explorateurs partiront de la ville de Osh au Kirghizistan pour rejoindre le lac Karakul et resteront 7 jours sur place pour étudier et cartographier le maximum de terrain et prélever des échantillons de roche.

 

Capture_d_e_cran_2016-05-25_a__12.33.02-1464173721

 

Lors de la première expédition, les scientifiques ont utilisé un bateau à rames pour aller sur l'île... pour tout raconter, les 6 scientifiques sont restés coincés sur l'Ile. Le vent s'est levé en fin de journée et les vagues ont empêché le retour à la rame. Le bateau a servi d'abri de fortune contre le froid et le vent à 4000 m d'altitude et un retour a été possible de nuit en se guidant avec l'étoile polaire... cette expérience est évidemment marquante mais a montré les limites d'un bateau à rame pour explorer un lac de 20 km de diamètre ! 

 

Si l'on souhaite aujourd'hui explorer en détails le cratère, il est indispensable de pouvoir se déplacer facilement et parcourir plusieurs dizaines de kilomètres sur la côte ouest et autour de l'île. En effet, l'unique route reliant le village de Karakul au reste du monde se trouve à l'est du lac. Les explorateurs ont aujourd'hui besoin d'un bateau à moteur pour faire de nouvelles découvertes.

 

 

 Qui est de l'aventure?

 

Slide1-1464126858

À quoi servira la collecte ?

Pourquoi participer à la collecte?

 

L'expédition (vol en avion, transport, séjour) a un budget total de 12000 euros et est financé par l'Ambassade de France au Tadjikistan et les différents laboratoires (Géosciences Paris Sud, Uranoscope de France, Géosciences Environnement Toulouse).

 

L'utilisation d'un bateau à moteur sur le lac s'avère indispensable pour cette exploration mais il est illusoire de trouver cet équipement au Tadjikistan et en particulier dans cette région reculée du Pamir. Les scientifiques ont été décidé de créer cette collecte afin d'acheter un bateau à moteur type zodiac équipé d'un moteur 10ch. Cet achat permet de répondre à la fois aux besoin des chercheurs et offre une opportunité aux habitants de la région de se voir offrir un bateau. La collecte servira à financer l'achat du bateau (3500€) et aussi à l'envoyer à Osh au Kirghizistan (2500 euros). Il sera par la suite convoyé jusqu'au lac Karakul par les véhicules tout terrain de l'expédition.

 

A la suite de cette expédition, le bateau sera laissé aux habitants de Karakul (Association Ecotourisme du Pamir) afin de promouvoir leur lac et le cratère. Ce bateau leur permettra de se déplacer sur le lac en cas de nécessité et de proposer aux touristes de passage un tour sur le lac. Il sera un outil très utile pour faire découvrir les paysages uniques du lac Karakul et pourra être réutilisé lors de futures expéditions scientifiques.

 

Si l'objectif de la collecte est dépassé, l'argent obtenu sera utilisé pour la réalisation d'un documentaire sur l'expédition.

 

 

Zodiac-1464128266

   Exemple type de bateau financé par la collecte

Thumb_capture_d_e_cran_2016-05-23_a__13.47.25-1464004068
Uranoscope de France

L’URANOSCOPE DE FRANCE est une association Loi 1901 qui a été créée en 1995 avec l’objectif fondamental de développer des relations internationales entre les astronomes amateurs ou professionnels du monde entier avec le concours de l’URANOSCOPE DE l’ILE DE France (MCL) mettant en œuvre dans le cadre de la Ville de Gretz-Armainvilliers en Seine et Marne... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Félicitations! Bon voyage et bonne pioche. J'espère que vous pourrez préciser son age.
Thumb_default
BON COURAGE A TOUS ET QUE CE PROJET ARRIVE A TERME JACQUELINE ET PHILIPPE LE TALEC
Thumb_default
Super projet !