Souscription pour un CD collector de 12 nouvelles chansons, "Un camion dans la nuit", sérigraphié et tiré à 500 exemplaires uniques.

Large_un-camion-dans-la-nuit-kiss

Présentation détaillée du projet

Les chansons sont issues du nouveau spectacle « Un camion dans la nuit », qui fait partie de la trilogie « A ma Zone » de Claudine Lebègue, dont les deux premiers tomes sont parus aux éditions La Passe du vent.

Nous avons besoin de vous pour faire vivre ce projet, car il faut bien l’avouer, nous n’avons pas un radis pour le produire. Alors, merci d’avance à tous ceux et celles qui nous accompagneront dans ce lendemain qui chante, et bons baisers de Lille, ou nous avons déjà fait de belles prises.

 

 

Le spectacle :  "Un camion dans la nuit" et son itinéraire.

 

« Viens, mets tes bras dans le brasier. Je t’invite à des nuits entières, hors de prix. Je t’invite à quitter l’église. A n’en garder que la fraîcheur et l’encens. Viens, on va rassembler nos désirs au bar de l’écluse. Et s'ensuivra l’itinéraire des boutons de nacres, entre les Saintes-Maries-de-la-Mer et Pékin. Viens sur le toit, sur la route des exils, celle ou y a une rose, rien qu’une pour la route. Allons au plus bel endroit, au plus beau moment. Allons aux jours et aux nuits de pleine chance. Allons au bout des choses. A cet endroit de la vie où tout peut arriver. Regarde, la route est nue, on est libres comme la fumée des havanes. Regarde, le jour se relève, le chien aboie. La nuit passée a été si courte. Viens, on emmène tout ».

 

 

Les routiers :

- La fille du micro : Claudine Lebègue

- Le Manitas de Nacra de l’accordéon : Alexandre Leitao, sombre héros, aux perles de sang.

- Le Goldfinger de la guitara : Michel Taïeb, balançant sa crinière au rythme des chevaux.

 

 

Les habits :

On hésite: cravate, bleu, casque d’or, chapka, chèche, panama, costumes blancs cass'…une cérémonie sur la route.

 

Trio-img_0215

 

Les mots les plus utiles au camion :

Ampli

Caravane

Liberté

Faim

Trottoir

Saudade

Désert

Chevaux

Vent Nord Nord Est

 

 

Le début :

ça commence comme ça : "Je voudrais que quelqu’un m’embrasse. Je voudrais qu’on me souhaite bonne chance. La chance je sais, c’est tout bête. Ça tient à rien. Ça tient juste à ça : le bon endroit, le bon moment. Mais moi, j'ai envie d'aller encore plus loin.  Je vise le plus endroit, je vise le plus beau moment. Je vise une vie extraordinaire, sinon rien. Alors j’ai besoin d’une chance extraordinaire. Sinon rien".

 

 

Extraits de presse :

 

[ …Claudine Lebègue est une artiste polyvalente atypique. Une amazone, une guerrière, qui sait occuper le terrain et qui porte dans ses mots et cette voix si particulière, des pépites d’or, fort poétiques, qu’elle distribue avec un talent immense… une œuvre choc[…] Elle est accompagnée d’Alexandre Leitao à l’accordéon et de Michel Taïeb à la guitare, sculpteurs magnifiques d’ambiances Electro-Jazz-Musette...]

Françoise Jallot pour Accordéons Accordéonistes (avril 2014).

 

[…Il y a en elle du Jeanson, du Prévert, du Carné…. ]

Michel Kemper pour Nosenchanteurs.

 

[...C’est un voyage des sens et de l’instinct, une plongée en apnée à la découverte inespérée de coquillages sombres à l’intérieur nacré : des vies ténébreuses où brille la flamme obstinée du désir, des enfances ébouriffées au pied des HLM, des adolescences chevaleresques sur des mobylettes éternelles, des vieillesses insolentes. Et l’amour, ah, l’AMOUR ! Quête et colère, trésor et rebut, boule à facettes tantôt bénie, tantôt bannie, à recommencer, toujours.

Corps fragile et nerveux, regard implacable, voix de fumeuse, impérieuse à la tendresse narquoise, bien malin qui ressort indemne de la rencontre avec cette chanteuse-là.

Monique Tell, spectatrice.

 

Site de l’artiste : http://claudine.lebegue.free.fr

 

Clo_ghi8503-netb

 

 

Une chanson :

 

Les valises

 

Y a des consignes y a des wagons

des mots qu’on signe j’pars pour de bon

y a des valises qui riment à rien

à quoi s’arriment nos chemins

y a des valises qui soupirent

qui va rester qui va partir

y a des valises

pour chaque main

 

Y a des valises  qui sont faites

prêtes à porter des jours de fête

y a des valises  qui roucoulent

y a des valises  et y a la foule

y a des valises qui  transportent

on s’abandonne  et on s’emporte

y a des valises

qui valsent bien

 

Y a des valises qui s’ouvrent pas

n’insiste pas c’est pas la peine

y a des valises j’te dis pas

pourquoi ça tire pourquoi ça traine

y a des valises dans le grenier

y a des  valises qu’on peut pas j’ter

sur les valises qui restent là

y a des cad’nas

 

Y a des valises qu’en reviennent pas

tell’ment c’est loin tell’ment tout ça

elles se retrouvent dans une file

sur toutes les routes y a des exils

y a des valises qui se caillent

y a des valises sans bercail

y a des valises dans le ravin

y a des valises comme des chiens

 

Peau de banane peau de carton

quand on descend de nos avions

y a des valises

qui tournent en rond

 

 

Les titres qui sont venus et qui sont repartis :

 

LES CHIENS ABOIENT

L’ÉTOILE DU NORD

L’ÉTOILE DU CHIEN

JAMAIS DE LA VIE

DEMAIN SERA PARFAIT

LA ROUTE EST NUE

CHARLEVILLE MÉZIÈRES

 

Alors bon. Tu vas me dire, pourquoi Charleville Mézière. Parce que. J’y peux rien. C’est plus fort que moi. C’est ni son Rimbaud, ni son beffroi, ni sa vierge noire, ni ses vitraux, c’est juste parce que. C’est mon inexplicable trottoir. C’est pour ça.

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Nous avons pu commencer les séances d’enregistrement, grâce aux souscriptions et aux dons reçus à l’issue de nos spectacles, mais il nous manque encore 2000 euros pour pouvoir couvrir les frais de fabrication et de SDRM.

Thumb_clo-clop
Claudine Lebègue

Côté chanson : Auteur, compositeur, chanteuse, accordéoniste et metteur en scène, Claudine Lebègue a été produite par Anne Sylvestre jusqu'en 2005. Elle travaille également aux côtés de Michèle Bernard. Côté livres : A ma Zone 1 et 2, sont publiés aux éditions La Passe du vent. A ma Zone 1, a été sélectionné pour le Prix de L'inaperçu 2011. Côté... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
BRAVO MA CLOTHILDE !!!
Thumb_default
On y est presque. Bises
Thumb_default
Charleville mais z'hier car aujourd'hui je préfère le soleil ! Bises Gérard