A deux pas de réaliser mon rêve, j'ai besoin de votre soutien !

Large_7543573d848a5c5f1fbfbb02e81ee3c7-1443547813-1443547824

Présentation détaillée du projet

 

Le projet : La somme récoltée me permettra d'accéder à la formation d'équicien qui m'est chère et de pérenniser mon poste à l'association Les Crins des Liens. 

 

Petite précision nécessaire: Les séances d'équicie sont destinées à toute personne souffrant de difficultés sociales ou de handicap passagers ou permanents en demande ou ayant besoin de soutien. L'équicien intervient auprès des secteurs du handicap, de la protection de l'enfance, de la santé et de l'insertion sociale

Il centre son travail sur la mise en relation de la personne et du cheval. Avec l'animal, il accompagne ces personnes en difficultés dans les apprentissages sociaux, dans le développement de leur indépendance, de leur intégration et de leur insertion.  

L'équicie est la pratique de la relation d'aide à médiation avec le cheval, dispensée par des personnes formées au métier d'équicien, reconnu officiellement depuis le 20 janvier 2014.

 

Img_1774-1444658565

 

Les objectifs de la formation d'équicien: 

 

- Accueillir les publics en situation de handicap et ou de fragilité 

- Accompagner des actions individualisées dans le champ de la médiation animale

- Réaliser des projets et évaluations

- Préparer, comprendre et assurer le bien être des équidés 

- Gérer une équipe

- Créer et gérer une structure d’équicie 

 

Bonjour à tous, je m'appelle Chloé et j'ai 28 ans. Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu faire des chevaux mes partenaires de travail. 

Avant de me lancer dans les études supérieures, je suis partie 6 mois en Pologne en tant que volontaire dans un centre équestre proposant de l’équithérapie. Cette expérience est venue confirmer mon envie d’allier travail social et cheval. Elle est aussi venue me montrer tous les bienfaits du travail avec cet animal comme partenaire avec des personnes souffrant de handicaps moteurs et/ou mentaux. 

 

 

Img_1782-1444658647

 

Néanmoins, la proposition de formation n’était pas satisfaisante à cette époque là, que ce soit en médiation équine ou en équithérapie,  et demandait une base de professionnel soignant ou social. J’effectuai donc la formation d’éducateur spécialisé.

 

Je restai insatisfaite, mon diplôme ne me permettant pas d’accéder à un poste dans lequel je retrouvai la médiation équine. Et puis j’ai eu la chance au printemps 2015 d'être recrutée par l’association Les Crins des Liens et d’être enfin au plus près du métier qui m’intéresse, la médiation équine, en travaillant avec une équicienne diplômée. Le métier d’équicien venant d’être reconnu, cette formation, unique en France, m’est apparue comme une évidence. Elle regroupe tout ce que je recherchais et surtout elle propose un enseignement solide pratique et théorique et un accompagnement par des professionnels compétents . Elle prend en compte et le bien-être des personnes accueillies et celui du cheval.

 

Mon entrée en formation me permet de continuer à évoluer au sein de l’association en tant que salariée.

Elle me permet d’être progressivement plus autonome et de proposer aux personnes accueillies des séances d’équicie adaptées à leur handicap ou difficultés. Je souhaite acquérir les compétences nécessaires pour faire mon métier le mieux possible et permettre à l’association de continuer à grandir.

 

Img_1100-1442059025

 

 

Pourquoi le cheval ? 

Le cheval est un être vivant qui réagit, qui interagit, qui sent et qui ressent. Il n’est pas un outil, un objet mais bien un partenaire dans nos activités de médiation. Il fait rêver et nous fascine mais peut aussi faire peur.

Le cheval est un être social, il vit en famille et interagit sans cesse avec ses congénères, avec son environnement et avec l’humain. Il communique avec nous, à sa manière, au delà du langage verbal : il capte nos mouvements, les micro signes que nous émettons continuellement sans nous en rendre compte. Il sait donc voir, sentir et ressentir, ce que nous n’arrivons pas à percevoir.

Le cheval est attentif à ce qui se passe. Il sait rester calme et attentionné. Il prend le temps, loin des envies de vitesse de l’humain. Il prend le temps de regarder, d’écouter, de rentrer en contact de tisser des liens. Il ne juge pas, il vit dans l’instant. Il se met au rythme de celui qu’il accompagne. Il peut apporter une touche d’affectif en ceux qui en manquent.

Le cheval peut être cadrant et valorisant. Il peut être grand, fort, réactif, impressionnant. Nous devons respecter des règles afin que nos relations se passent le mieux possible. L’approcher, l’apprivoiser demande de respecter ses codes et ses règles mais quelle fierté quand nous arrivons à nous en faire un allié, un ami, ou un confident.

Le cheval est porteur. La mise à cheval amène de multiples sensations : sensation de balancement et de chaleur par exemple qui ont un effet apaisant sur le cavalier. Les 5 sens peuvent être développés par le contact à l’animal. De plus, se laisser porter au pas fait travailler 300 muscles, facilite le tonus musculaire et reproduit les mouvements locomoteurs de la marche. C'est une pratique véritablement bénéfique pour les personnes qui ont des difficultés de locomotion. Une heure de cheval correspond à une heure de marche. 

 

Dsc_6628-1443807127

 

Que fait-on pendant les séances d'équicie ?

En séances de 1H30, en individuel ou en groupe :

Dans un premier temps nous favorisons la rencontre entre le cheval et la personne sur un temps de pansage (brossage du cheval). C'est le temps des caresses, des échanges, des murmures. Souvent c'est la personne qui choisit elle-même son cheval. Ce choix est important car il reflète ses envies et son état d'esprit à ce moment-là. Bien connaitre nos chevaux nous permet de mettre du sens derrière ce choix, cela nous permet également d'observer les différentes réactions du cheval et d'émettre des hypothèses sur les émotions de la personne. Le métier d'équicien est un long travail d'observation qui implique une très bonne connaissance de l'éthologie équine (la science du comportement du cheval) car le cheval réagit à sa manière à nos émotions, y compris les plus enfouies. Observer le cheval c'est aussi observer la personne à ses côtés.

 

Puis vient le temps de faire un jeu à pied ou monté, avec le cheval selon les envies de la personne et ses besoins. Pour certains se sera le prolongement de cette rencontre, la découverte de "comment se faire comprendre par l'animal", d'autres se laisseront porter par le pas du cheval, les mouvements de ce dernier contribuant à leur bien-être physique...

 

Un temps de parole permet à chaque participant de réagir par rapport à sa séance. Les éducateurs qui les accompagnent sont encouragés à s'exprimer aussi. Cela permet un retour sur le projet de chacun, afin de mieux avancer ensemble.

 

Img_0846-1442058986

 

 

 

L'association :

L'association Les Crins des Liens pour laquelle je travaille a été créée il y a 3 ans afin de permettre la rencontre des personnes en situation de handicap ou de difficulté avec le cheval dans un but éducatif, thérapeutique ou de loisir. Les ateliers sont menés par une équicienne formée par la Fédération Nationale Handi Cheval et par moi-même.

L’association : http://www.lescrinsdesliens.fr

 

 

 

 

Dsc_6486-1443807307

 

Mots-clé

 

cheval - handicap - médiation équine - protection de l'enfance -  insertion sociale - équicie - équicien - les crins des liens - 

À quoi servira la collecte ?

La somme récoltée permettra de financer une partie de ma formation d’équicienne.

Celle-ci me permettra d’accueillir au mieux les personnes reçues à l’association, de leur proposer des séances adéquates et d’être autonome dans cet accueil.

Etre formée est la condition sine qua non à la pérennisation de mon poste.

Cela permettra également à l’association de proposer plus de temps d’accueil disponibles pour les personnes en demande.

L’association est trop jeune pour se permettre un tel financement et les dispositifs susceptibles d’apporter un soutien à la formation ne peuvent en couvrir le coût. 

 

 

Répartition de la somme

•       4468€ serviront à financer la première année de formation d’équicien

•       500€ iront pour l'édition de vos contreparties (dont le paiement de l’artisan qui fabrique les bracelets et porte-clé)

•       432€ iront à KissKissBankBank qui nous permet de faire cette récolte de fonds sur son site...

Et si nous récoltons plus que la somme demandée ??? Et bien merci beaucoup, cet argent me donnera un petit coup de pouce pour les frais de déplacement et d'hébergement que demande la formation.

 

Img_1028-1442059082

 

Thumb_dsc_6493-1443807530
adalicia

Bonjour, Je m'appelle Chloé, j’ai 28 ans et je suis éducatrice spécialisée depuis 4 ans. Je suis salariée à l’association Les Crins des Liens depuis avril 2015. Les chevaux font partie de ma vie depuis que je suis adolescente et j’ai toujours voulu les intégrer dans ma vie professionnelle. Aujourd'hui j'en ai l'occasion grâce à l'association Les... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_avatar
Un projet magnifique, à soutenir!
Thumb_default
Chloé, tous mes voeux de réussite t'accompagnent dans ce magnifique projet de la part de sylvie votre tante d'Auvergne.
Thumb_default
Encouragement de la dame du Bois de la Fontaine.