Participer au financement d'un cheval de trait pour l'entretien des cultures maraichères biologiques.

Large_photobando6

Présentation détaillée du projet

Je m'appelle Jérémy Fady, je suis fils de paysans montagnards et je rêve d’être agriculteur autonome depuis que je suis tout petit.

Après un BTS agricole, je poursuis mon cursus à Chambéry en Licence Valorisation des Espaces et des Produits Montagnards. Persuadé que l’agriculture peut être écologique et rentable, je décide, par la suite, de me former au maraîchage biologique et passe un Certificat de Spécialisation en Agriculture Biologique à Die.

Curieux de découvrir différents savoir-faire agricoles, je suis parti à la rencontre de paysans d'Amérique du Sud et de Nouvelle Zélande, en WWOOF (World Wide Opportunities on Organic Farms) au retour j'ai travaillé durant 3 ans chez différents maraîchers biologiques de la région. Fort de ces expériences, j'ai créé paysansansfrontieres.com, un site participatif sur l'actualité paysanne.

 

J'aimerais aujourd'hui mettre à profit mes expériences dans un projet de maraîchage biologique et d'élevage de poules pondeuses : "Le Pota'Djé".

 

 Pour les novices, le maraîchage est la culture de légumes, de certains fruits, de certaines fines herbes et fleurs à usage alimentaire, de manière professionnelle.

 

Mes premières expériences

Mes premières expériences    

                                                       

Et au cas où ... voici des premières poules :

Imgp0246       

 

Dessin_sans_titre-2

 

 

Après quelques difficultés, j'ai enfin trouvé un lieu où réaliser mon projet.

J'ai déniché "THE Terrain", dans le Nord Isère, sur la plus haute colline de St Victor de Cessieu, avec vue sur le Mont Blanc ... Trop la classe !

C'est un ami, installé comme paysan brasseur biologique (pour les amateurs : La Brasseries des Faux Semblables) qui me loue les terres et me permet de démarrer ma VDM (Vie De Maraîcher).

 

En effet, pour moi, il ne s'agit pas seulement d'un projet d'activité professionnelle, mais d'un projet de vie, d'une passion...

 

Mon projet peut se définir de cette façon :

 

"Fournir des produits biologiques, de qualité et de proximité aux habitants du territoire"

 

Dessin_sans_titre-3

 

Ma production sera vendue intégralement via des circuits courts ce qui permettra un lien direct entre les consom'acteurs et moi. Ces deniers pourront ainsi savoir où et comment ont été cultivés leurs légumes. Cela autorise également une plus juste rémunération du paysan.

 

Pour l'entretien des cultures, le travail du sol, les récoltes... j'ai décidé d'utiliser la traction animale plutôt que le tracteur.

 

Je sais ce que vous vous dites : "il est fou, c'est un retour en arrière...", mais comme dirait ce cher Oscar Wilde :

 

« Le progrès n'est que l'accomplissement d'une utopie »

 

P1140635

 

 

En effet, je suis convaincu que la traction animale est une réponse possible à la crise alimentaire et énergétique qui se profile. L'Énergie Animale est une Énergie Renouvelable (énergie solaire indirecte), c'est même la seule énergie mécanique mobile renouvelable. De plus, elle est décentralisée, de faible coût initial et utilise des technologies accessibles localement… Enfin, elle produit ses propres engrais, bien moins émetteurs de CO2 que les engrais chimiques...

 

« La traction animale est un pari sur l'avenir »

 

Mon père étant l'un des membres fondateurs de l'association HIPPOTESE (Association HIPPOmobile de Technologie et d'Expérimentation du Sud-Est), j'ai pu, avec lui, me former à la traction animale. Disposant d'ores et déjà d'outils (herse, charrue, bineuse, bucher...), il ne me manque plus que... Le cheval, eh oui ! Vous avez bien suivi !

Il s'agira d'un animal, déjà dressé, que je pense acquérir chez un éleveur/dresseur reconnu dans le Jura.

 

P1140618

 

J'ai choisi de ne pas demander de Dotation Jeune Agriculteur (DJA) pour ne pas être enfermé dans un système de production agricole intensive avec des emprunts que l'on m'imposerait. Je veux être libre de mes choix, et permettre à des personnes de s'impliquer dans un projet alternatif, respectant la terre et les hommes.

J'ai donc choisi  pour mes investissements (serres, irrigation, semoir...), de passer au maximum par l’autofinancement et le financement participatif ;  ce qui me parait plus éthique et correspond à ma philosophie.

Enfin, je souhaite mettre un nom et un sourire sur les personnes qui voudront bien soutenir mon projet.

 

Merci de votre soutien.

 

contact : lepotadje@gmail.com

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à l'achat d'un cheval de trait pour travailler aux champs

 

Son coût est de 5 000 euros. En cas d’excédent, je me servirai de ces fonds pour l'achat de matériel harnachement (collier, harnais, palonnier, bride ...).

 

Photobando5

 

 

 

 

Et je remercie : ma famille, tout particulièrement Mousse pour ses coups de main et ses coups de cœur. Marco pour son terrain et son aide. Mes copains qui croient en mon projet, m'aident et m'encouragent.

Et tous les "fous" croisés ici ou là qui m'ont donné envie de devenir paysan-maraîcher...

 

 

 

Thumb_seul_une_couleur03-1
Le Pota'djé

Fils de paysans montagnards, je rêve d’être agriculteur autonome depuis que je suis tout petit. Après des études agricoles (BTS), je poursuis mon cursus à Chambéry en Licence Valorisation des Espaces et des Produits Montagnards. Persuadé que l’agriculture peut être rentable et écologique, je décide, par la suite, de me former au maraîchage biologique... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonjour, toutes mes félicitations pour cette initiative, gardez le moral et restez dans nos montagnes, elles le méritent. Je compte sur vous pour faire des émules et continuer dans une agriculture saine.
Thumb_default
Bon courage pour cette belle aventure!
Thumb_default
Super projet, j'espère de tout coeur que vous allez réussir. Donnez de vos nouvelles !