Nous avons retrouvé le jardin des Muses... aidez nous à vous le raconter

Large_couverturekkbb-1479480116-1479480142

Présentation détaillée du projet

Le projet consiste à réaliser vingt textes et images illustrant l'amour, à travers la littérature, d'Ovide à Alexandre Dumas fils en passant par Omar Khayyâm..

 

 Le but est d'exposer les tirages photo assortis de commentaires poétiques.

Cette exposition sera destinée à voyager.

Nous allons également sortir un ouvrage dont l'édition de tête sera limitée à 300 exemplaires.

Il comportera in fine, des notices historiques, mythologiques et littéraires.

 Des reproductions numériques seront disponibles, de la carte postale au poster.

 

projet en cours avec les soutiens, de :

la Ville de Menton,

la Maison de France de Monaco,

et Le Cercle de Nice,

ainsi que la mise à disposition de costumes de l'Opéra de Monte Carlo.

 

 

Les_logos-1479800134

 

Le Jardin Serre de la Madone (placé sous l'autorité du conservatoire du littoral)

situé dans la vallée de Gorbio à Menton, fût créé en 1924 par Lawrence Johnston, ce jardin de 8 hectares classé monument historique, cache en son sein une succession de merveilles.

 

L'amour y trouve naturellement sa place. Au détour d'une allée nous apercevons Endymion plongé dans son sommeil éternel que la Lune vient caresser le soir venu.

Plus loin la Reine Amyitis arpente les jardins suspendus de Babylone.

En marchant encore nous découvrons un majestueux bassin Narcisse se contemple.

 

Ces personnages, ces histoires, ces mythes nous parlent d'une manière inédite, et demeurent bien vivants en ce lieu, majestueux et à l'atmosphère mystérieuse.

 

 

 

Les chapitres sont les suivants :

 L'Or - Adam et Eve

Confidences - Psyché et Cupidon

Douleur - Orphée et Eurydice

Nuit - Endymion et Séléné

Indifférence - Iphis et Anaxarète

Gloire - Daphné et Apollon

Hommage - Aréthuse et Alphée

MiroirNarcisse

Beauté - Pygmalion et Galatée

Nostalgie - Amyitis et les jardins suspendus de Babylone

Sacrifice - Hadrien et Antinoüs

Rêverie - Rêver la rose

Lumière - Béatrice et Dante

Verbe - Shéhérazade et le Sultan

Poésie - Les Rubâ'iyât

L’éveil - Roméo et Juliette

SommeilLa belle endormie

Secrets - Rendez vous libertin

Regrets - La Dame aux camélias

L’Éternel Retour Le printemps de Perséphone

ConclusionUn jardin amoureux

 

 

Certaines images sont encore en cours de traitement,

et apparaissent ci-dessous à l'état brut.

 

Cherubin_titre-1479801669

 

                   

 

 

                    Antinoüs et Hadrien

 

 

Tôt, les astres lui furent favorables.

A lui Rome, sous l'auspice de Mars et de la lune, tandis que Vénus réservait déjà à l'Aigle du Latium, une proie délicieuse et fragile.

La gloire d'Hadrien suivit son cours au côté d'une étoile filante nommée Antinoüs.

Mais, pour l'amour de son héros, dans les plis limoneux d'un fleuve fécond, l'éromène s'en alla un jour rendre grâce à Osiris, le juge de toute vie.

Que Thot l'inscrive sur les fruits du PerseaAntinoüs, c'est son nom – et ainsi qu'il devienne éternellement verdoyant.

 

                    « Thot, ô fontaine douce à l'homme altéré dans le désert. »*

 

Depuis lors, en sa constellation, Antinoüs attend Hadrien, l'intime astrologue.

Longtemps, une ville parfumée, Antinoopolis, glorifiera ce faon céleste, apprivoisé par un agile chasseur qui toujours rêva d'accéder à l'immortalité.

 

 

 

 

 

 

Osiris,: dieu initial de la végétation et dieu des morts

Thot , seigneur de toute magie, calculateur du temps

*Thot, ô fontaine douce..., prière extraite d'un manuel de la XIXème dynastie

 

Memoires_d_hadrien-1479799693

 

 

                    -----------------------------------------

 

 

                    Rêver la Rose

 

                    « Une nuit, je rêvai que j'étais en cette saison délicieuse, où tout être s'agite sous le coup de l'amour »

Guillaume de Lorris (vers 85-86)

 

 

Au temps frivole de la reverdie, le verger clos regorge de promesses.

Les fleurs fraîchement parées frissonnent dans la brise effrontée du matin.

J'évite la fontaine, ce miroir périlleux, et me laisse guider par d'entreprenants parfums.

Mais à l'orée de quelle fin' amor, une rose en bouton, à peine humectée, oriente t-elle vers moi les flèches de Cupidon ? pour soudainement me transporter et m'asservir.

Âprement disputée, cette rose encore n'a pas franchi midi, timidement me retient à son chevêt.

Ô cruelle Damoiselle, surtout n'interrompt pas mon rêve, qu'il se poursuive jusqu'à l'heure enténébrante où tes pétales épanouies s'abreuveront d'une intime rosée.

 

 

Amoureux-1479221970

 

 

 

                    -----------------------------------------

 

 

                    La belle endormie

 

                «Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant

                D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,

                Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même,

                Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.»

 

                (VerlaineMon rêve familier – poèmes saturniens)

 

 

Les jardins rêvent continûment, tandis que les fleurs, pour la plupart, se ferment au monde la nuit et voyagent à l'intérieur de leurs rêves.

Quelques-unes, cependant, frappées d'insomnie, persistent à rêver, corolle ouverte.

D'autres adoptent, résolument les heures éclaircies du jour pour s'anéantir en beauté aux feux rampants du soleil.

Mais quelle est cette fleur incarnée, offerte au plus profond sommeil ?

Quel jardin secret effleure t-elle ?

Quels parfums aboutis ?

Et quel désir aussi, tout entier abreuvé de flottantes langueurs ?

 

Jardin_projet-1479222066

 

 

 

 

 

 

                                                                        Nous :

 

 

 

 

 

Gilles-1479481030 Gilles Montelatici amoureux de la langue française, qu'il décline à travers son œuvre poétique et ses contes. Il est aussi critique d'art.    

 

 

 

 

 

 

 

Franck_brizzi-1479481084 Franck Brizzi Passionné depuis toujours ayant recherché une technique de colorisation sur base de photo argentique, et l'utilisation de virages spécifiques. http://argenticphotofranckbrizzi.kabook.fr/  

 

À quoi servira la collecte ?

Nous pensons arriver à faire éditer l'ouvrage.

 

 

Les tirages argentiques représentent environ 2 000 euros

 

Les encadrements simples 1 500 euros

 

Si nous dépassons le budget, nous ferons des encadrements de meilleure qualité, avec utilisation de verres antireflets de type musée.

 

Avec des moyens supplémentaires, nous pouvons imaginer des reproductions sur des supports autres que ceux mentionnés, tee shirt, verres.. etc

Thumb_franck_brizzi-1479223231
Melazar

http://argenticphotofranckbrizzi.kabook.fr/ http://fr.calameo.com/books/003398750d9570a03d140

Derniers commentaires

Thumb_franck_brizzi-1479223231
Merci beaucoup Diane, le projet avance, les scènes avec les costumes de l'opéra sont sympa. Merci à la Maison de France pour son implication :-)
Thumb_default
Magnifique projet ... j'ai déjà vu une partie des textes et photos c'est fabuleux ! Bonne continuation à vous ... J’attends avec impatience la finalité. Bises