Aménager et équiper le lieu qui va accueillir le FabLab de Ouagadougou. Un projet innovant porté par une super équipe de jeunes Burkinabés.

Large_unlieu

Présentation détaillée du projet

Le OuagaLab, premier fablab du Burkina est né en décembre 2011 à l’initiative de Gildas Guiella et d’une dizaine de jeunes Burkinabés qui participaient à la troisième édition du Forum InnovAfrica, organisé à Ouagadougou cette année là.

Pageprincipale_photo_du_prjet_de_construction_de_la_mini_cnc_vignette_544_544_20121208182600_20130116185830

Constitué de manière informelle et hébergé provisoirement dans les locaux de l’association de formation Yam Pukri à Ouagadougou, le OuagaLab organise en 2012 ses premières activités autour du montage d’une fraiseuse numérique, la découverte des logiciels libres, la programmation de cartes Arduino, puis avec la fabrication en 2013 d’une éolienne Pigott qui sera présentée à Abidjan pour la cinquième édition d’InnovAfrica

Pageprincipale_dscf9701_vignette_544_544_20121130121855_20121130122634

En 2014, le projet est de faire émerger un véritable tiers-lieu pour l’innovation, une idée de Gildas baptisée « Vision Afric Espace ».

Il s’agira de proposer un lieu pour accueillir le fablab mais aussi un espace de fab-coworking pour les porteurs de projets innovants qui ont besoin de fabriquer un prototype de leur idée, ainsi qu’un espace dédié au coworking, à la formation, à la rencontre et aux échanges entre acteurs de l’innovation.

 

Unlieu

Un minimum de réparations, d’aménagements et d’équipements sont indispensables pour rendre ce lieu fonctionnel.

C’est pour les financer que le OuagaLab souhaite faire appel au public au travers de cet appel à crowfunding.

À quoi servira la collecte ?

Le lieu qui a a été trouvé est une cour appartenant à la famille de Gildas dans le quartier de Kalgondin derrière l’aéroport international de Ouagadougou.

Cette cour que l’on peut découvrir dans la vidéo de présentation,nécessite d’être aménagée (comme le montre le croquis ci-dessous) par la réfection de la petite construction existante, la reconstruction du mur et la pose d’un portail ainsi que la construction d’un hangar et de sanitaires.

Le travail sera réalisé par un artisan local avec l'aide bénévole des membres du OuagaLab.

Courperspective

Il faudra ensuite installer un compteur électrique et un compteur d’eau ainsi qu’un accès Internet. Un minimum de petit outillage (poste à soudure, matériel électro-portatif) est également prévu dans l'estimation de ce premier investissement.

Le budget a été chiffré et est présenté dans le tableau ci-dessous :

Budget

Une association sans but lucratif est en cours de création. C'est elle qui gèrera le fonctionnement du OaugaLab.

Thumb_cv_bb
BernardBrunet

Bernard Brunet est fondateur de la Scop Sapie (récemment transformée en société coopérative d'intérêt collectif - SCIC-) et animateur bénévole de la "Fabrique Citoyenne" qui a pour objectif d'aider à l'émergence de projets socialement innovants en France et dans le monde. Lors d'un voyage au Burkina en octobre 2013, Bernard Brunet fait connaissance des... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Un grand bravo ! C'est gagné et même dépassé, c'est super ! Il faudra vraiment qu'on la boive ensemble cette Brakina bien fraîche avec toute l'équipe du projet Ouaga Lab ! Rendez-vous donc à Ouagadougou ou peut-être un jour, ici, en France ! En tout cas, nous souhaitons maintenant pleine réussite à l'équipe pour son projet dont nous suivrons avec grand intérêt l'évolution.
Thumb_default
YES !!!!
Thumb_default
Objectif dépassé! Le serpent Bida est d'or de nouveau!