Faire découvrir la culture kichwa, par les Kichwas. Aidez-nous à financer le musée !

Large_capture_d__cran_2017-04-08___18.53.48-1491670526-1491670540

Présentation détaillée du projet

Qui sommes nous ? Présentation des Cabanes Nanambiiki et de l'équipe 

 

Situées au coeur de l'Amazonie équatorienne, les cabanes Nanambiiki proposent un tourisme solidaire. 

 

 

Les piliers Nanambiiki :

- Des séjours en immersion de deux à quatre jours (et plus si affinités..)

- La communauté au centre du projet : Toute les activités, du petit déjeuner a la balade en forêt, en passant par l’artisanat sont proposées par les habitants de Campo Cocha

- La culture Kichwa au cœur de l’expérience 

 

 

L'équipe :

 

 

Cesar : le propriétaire

Cesar est le propriétaire des cabanes et du terrain sur lequel sera construit le musée. Leader communautaire, il est toujours à la recherche de nouveaux projets favorables à la communauté. Il a déjà proposé de nombreux projets à Campo Cocha : tourisme communautaire, maison de la femme, ateliers sur l'environnement. 

 

Dscf0947-1489952737

 

Anouck : la chef de projet

Etudiante à Sciences Po Paris, Anouck, 21 ans, a choisi d’effectuer son stage de troisième année aux Cabanes Nanambiiki. Arrivée depuis plusieurs mois, elle est à l’initiative de ce projet. Curieuse, dynamique et persévérante elle compte tout faire pour que ce dernier voie le jour. 

Anouck est la responsable du projet, c'est elle qui s'occupe de rechercher les fonds nécessaires et des volontaires et stagiaires pour l'aide à la construction. Elle sera responsable de la mise en place du musée. 

 

 

Dscf0918-1489957145

 

Raul : le maitre d'oeuvre 

Neuveu de Cesar, Raul est diplomé en tourisme et travaille aux cabanes depuis de nombreuses années. Il est la jeunesse des cabanes et n’a de cesse de proposer de nouvelles activités. Ce qu’il préfère : faire découvrir la culture de son peuple et de ses ancêtres, que lui a enseignée sa grand-mère et qu’il continue à pratiquer. C’est lui qui a eu l’idée originale du musée, il sera à la fois maitre d’œuvre des travaux et en charge de  la gestion des lieux dès l’ouverture.

 

La famille Nanambiiki, c'est bien plus : 

 

Ernesto, le frère ainé de Cesar nous aidera pour toute la construction, car les constructions traditionnelles kichwas, ça le connait ! Il sait faire maisons, toits de palmier, pirogues, hamacs traditionnels, etc...

 

Ursula, la belle soeur de Cesar, est la spécialiste de l'artisanat ! Ce savoir est transmis de mère en fille depuis des générations dans sa famille. Elle viendra faire les démonstrations d'artisanat au musée, en s'organisant avec d'autres femmes de la communauté. 

 

Les cabanes Nanambiiki travaillent avec de nombreuses personnes de la communauté, es l'objectif est que chacun apporte ses compétences au projet. Aussi, la nombreuse famille de Cesar sera là pour participer à la construction !

 

 

Le musée : Runa Yachay, Kichwas, peuple et culture d'Amazonie 

 

 

Filename-1-1489947136

 

 

Runa Yachay signifie le savoir du peuple en Kichwa. Les Kichwas sont la principale nationalité indigène d'Amazonie équatorienne. L'objectif du musée (centre d'interprétation) est donc de faire découvrir la culture Kichwa aux visiteurs....

 

.... Mais pas que, l'objectif est aussi : 

 

- Valoriser la culture Kichwa auprès des visiteurs et des habitants eux-mêmes, afin que les nouvelles générations continuent à être fières de leur héritage culturel

 

- Créer des emplois pour les habitants du village 

 

- Un nouveau projet des cabanes Nanambiiki, toujours portée par la volonté de promouvoir la solidarité dans le tourisme 

 

 

Le musée sera organisé en plusieurs petites cabanes, chacune avec un thème précis : 

 

1) L'accueil-boutique et lieu de démonstration de l'artisanat

2) L'histoire du peuple Kichwa 

3) La culture et vie quotidienne (autrefois et aujourd'hui)

4) La cosmovision : la vision du monde selon les légendes kichwas, le rôle du shaman, etc. 

 

La composition en plusieurs cabanes permet de pouvoir modifier le musée au fil des années : il sera plus facile d'ajouter une cabane si l'on veut ajouter un nouveau thème. 

Autour des cabanes seront plantés des plantes médicinales et locales, ainsi que les produits cultivés aujourd'hui dans la communauté : les bananes plantains, le manioc et le cacao. 

 

A long terme, l'objectif serait que le musée soit un lieu de culture pour la communauté, il offrira un espace disponible pour plusieurs activités liées à la culture kichwa, par exemple : 

- Tir à la sarbacane

- Fabrication de la chicha (boisson traditionnelle)

- Danses et musique traditionnelles 

- Soirées contes et légendes kichwas

 

 

Le lieu : Comunidad de Campo Cocha 

 

La communauté de Campo Cocha se trouve en Amazonie équatorienne, dans la région de Napo. La ville la plus proche est Tena, capitale de la région, à environ 1h15 de la communauté. 

 

Carte_quito_tena-1489946649

 

La communauté est composée de 60 familles, environ 400 personnes. Elle existe depuis les années 1950 et est dotée d'une école. Les membres de la communauté sont en majorité agriculteurs : ils cultivent le cacao, la banane plantain et le manioc. 

 

VOLONTARIAT

 

Pour construire le musée nous sommes à la recherche de volontaires ! Nous n'avons pas les moyens d'embaucher des employés pour la construction, c'est pourquoi nous le faisons nous-même. Cependant, nous aurons besoin d'aide. Si vous êtes en Amérique Latine entre avril et juillet, et même après ! N'hésitez pas à nous contacter pour un volontariat aux cabanes !  Si vous êtes étudiant et que vous cherchez un stage, vous pouvez venir le faire aux cabanes !  Notre mail : nanambiiki@hotmail.com Notre nouveau site web (bientôt traduit en français) : http://nanambiiki.wixsite.com/nanambiiki

 

MERCI INFINIMENT POUR L'ATTENTION QUE VOUS PORTEZ A NOTRE PROJET ! 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte permettra de financer la construction des cabanes constituant le musée ainsi que l'intérieur du musée. Les couts se répartissent ainsi : 

 

Construction des 4 cabanes : 

La première phase consiste à construire les cabanes. Le plus possible de travail sera fourni avant la collecte des fonds, à partir de mi-avril : utiliser les ressources locales de Cesar et sa famille (couper les feuilles de palmier, bois, bambou etc). Une fois la collecte de fonds terminée (mois de mai), nous pourrons continuer la construction : 

 

- 950 € de feuilles de palmier pour les toits (les toits traditionnels nécessitent énormément de feuilles de palmier, nous n'avons pas un stock suffisant sur le terrain, nous devrons donc les acheter à des personnes de la communauté)

- 900 € de bambous pour les murs

- 1100 € de planches de bois pour les sols et pilotis 

- 250€ pour le système de pompe à eau et électricité 

 

Aménagement du musée : 

Une fois la construction des cabanes terminées, nous pourrons aménager le musée (l'aménagement pourra se faire aussi une fois qu'une première cabane est terminée, pendant que les autres sont entrain d'être construites) (mois de mai-juin-juillet)

 

- 150 € pour la scénographie (dispositifs d’accrochage, lumière, panneaux explicatifs, tables)

- 200 € pour les objets traditionnels exposés (céramiques, costumes traditionnels, bijoux)

 

Divers : 

- 50 € de frais de communication (affiches, flyers)

- 50 € pour les outils nécessaires à la fabrication de l’artisanat 

- 300€ pour la nourriture des travailleurs nous aidant durant la construction 

 

Cette somme est déjà très importante, mais si grâce à vous nous réussissons à collecter plus de 4000 € nous vous remercierons vivement. Cet argent nous permettrait d'acquérir plus d'objets d'exposition et éventuellement d'organiser une crémaillère du musée, en invitant tous ceux qui auront participer au projet. 

 

 

Les fonds de la collecte ne seront pas reçus directement sur un compte de Nanambiiki car nous ne possédons pas de compte international. Les fonds seront reçus sur le compte d'Ingrid Waechter, la soeur d'Anouck, qui a un compte international.

Thumb_20160916_122530__1_-1491506793
Nanambiiki

Soutenir le musée Runa Yachay c'est aider à valoriser la culture kichwa, et par la même, participer à la richesse culturelle de notre monde !

Derniers commentaires

Thumb_image-1494095049
Beau succès pour cette collecte. Bon courage pour la suite. Tiens-nous au courant de l'avancée de ce beau projet. Des bisous. Fabien
Thumb_default
Bien-sur qu'on adhère à ce beau projet et on lui souhaite longue vie d'abord. Bisous Anouck, bon courage et on arrosera tout ça cet été avec plaisir. Dany et Christian
Thumb_default
Très beau projet, je vous souhaite d'atteindre vos objectifs ! Bonne continuation !