Aidez nous à financer un nouveau séchoir pour multiplier nos pâtes blé Poulard ! Une nouvelle agriculture est en marche, donnez lui de l'élan !

Large_affiche_campagne_sechoir-1480335656-1480335685

Présentation détaillée du projet

Nous sommes un collectif d'agriculteurs et de consommateurs qui redonnent vie à de vieilles variétés de blés que nous transformons en pâtes sèches biologiques et délicieuses !

 

 Le projet de la SCIC l'Oyssée d'engrain est né il y a trois ans autour de la problématique des semences: mondialisation, sélection, OGM, arrosage excessif et glutens allergènes ont fait du blé un aliment sensible.

 

 

C'est en 2011, à l'initiative d'Eric Marie, paysan boulanger dans les Hautes-Pyrénées ( et militant dans le réseau semences paysannes) que des agriculteurs bios se sont lancés dans la réintroduction de vieilles variétés de blés sur des parcelles tests.

L'idée étant de réintégrer une semence dans sa forme ancestrale qui correspondrait naturellement aux contraintes climatiques et environnementales de notre territoire .

Ainsi, à la suite de cette phase d'essais,  12 paysans pyrénéens se sont lancés dans la multiplication des semences que la nature avait choisi pour vivre au pied des Pyrénées : le blé Poulard d'Auvergne et le petit Épeautre .

 

 

Une fois la mise en culture amorcée; restait à savoir comment assurer la pérennité et la transformation de ce blé dur ( qui n'est pas approprié pour faire du pain) sans que les paysans en perdent la maîtrise qualitative et le suivi.

Il a donc était question de créer un outil de fabrication coopératif et solidaire dans lequel producteurs, consommateurs et distributeurs seraient impliqués à part égale . Et la SCIC est née ...!

 

Elle s'est constituée autour d'un objectif simple : Donner une réalité économique écoresponsable aux variétés anciennes à travers un produit artisanal du quotidien : les pâtes !

 

 

123-1479239215

Ces trois dernières années nous avons parcouru un chemin considérable : nous avons créer la structure ( une SCIC ??? mais qu'est-ce que c'est ? mais comment on fait ça ? ), nous avons acheter une machine à pâtes d'occasion à nos voisins italiens ainsi qu'un petit séchoir . Bien sur nous avons trouver dù trouver un local adapté , car si petit soyons nous, nous sommes pas dispensés des contraintes sanitaires inhérentes à l’agroalimentaire . Si nous ne faisons pas de bénéfice nous pouvons être déjà très fiers d'arriver cette année à l'équilibre . Notre structure est saine mais ne nous permet pas encore d’épargner pour investir.

Machine-1479313061

 

Le groupe de bénévoles soudé et très actif, mutualise les compétences professionnelles de chacun pour faire avancer le projet . Ainsi moi ( Julie)  qui vient du marketing et de la vente , je m'occupe de tous les outils de promotion de l'Odyssée ( comme celui que vous êtes en train de lire !), certains ( comptable dans la vie ) s'occupent de l’administratif ....etc....  Et les talents de chacun mis bout à bout , nous ne nous en sortons pas si mal !

 

Moi-1479313340

 

Aujourd'hui notre coopérative ( toujours entièrement gérée par les agriculteurs et des consommateurs bénévoles )  produit 30 tonnes de blés qui sont moulus sur meules pierre dans un moulin à eau avant d’être transformées en pâtes dans notre atelier. 

Notre objectif est aujourd'hui de pouvoir proposer un produit sain, à prix abordable à nos clients et aux cantines scolaires.

 

Nous souhaiterions accueillir de nouveaux agriculteurs volontaires pour donner de l’ampleur à notre projet mais notre production est bloquée par notre capacité de séchage des pâtes . 

Notre structure étant petite et inhabituelle, nous ne pouvons pas accéder au financement bancaire , ce qui nous conduit à solliciter l'aide des kissbankers pour acheter un séchoir plus grand. 

 

Augmenter notre production permettra d'augmenter les débouchés que nous pouvons proposer aux agriculteurs qui souhaitent se convertir aux blés naturels !!!!

Notre projet est un vrai projet d'alimentation responsable et durable ; nous ne souhaitons pas faire des bénéfices mais simplement accompagner les agriculteurs dans une démarche totalement intégrée et rendre les blés paysans accessibles au plus grand nombre ! 

 

Alors aider nous: un nouveau séchoir pour le blés Poulard !!!!!

À quoi servira la collecte ?

A acheter un nouveau séchoir à pâtes plus grand , plus moderne et plus rapide qui viendra remplacer notre séchoir d'occasion riquiqui.

 

Ce simple changement de séchoir va nous permettre de tripler notre production pour accueillir de nouveaux producteurs de blés biologiques et surtout baisser nos prix qui restent aujourd'hui un vrai frein pour les cantines scolaires . 

 

Le coût du séchoir est de 19900€ nous devons absolument valider l'achat avant le 31 décembre minuit  pour prétendre à une subvention du Conseil Général de 25 %. Notre capacité d'autofinancement pouvant aller jusqu'à 2200 € nous sollicitons votre aide pour le reste de l'achat .

 

Si nous atteignons 15000 € nous pourrons également acheter un nouveau moule pour notre machine et démarrer la fabrication de spaghettis !!!!

 

Img_1968_1_-1479238549

 

Notre projet est un vrai projet d'alimentation responsable et durable ; nous ne souhaitons pas faire des bénéfices mais simplement accompagner les agriculteurs dans une démarche totalement intégrée et rendre les blés paysans accessibles au plus grand nombre ! 

Thumb__pi_de_poulard_d_auvergne-1479207191
Odyssée d'engrain

La SCIC l'Odyssée d'engrain est un collectif de paysans, de meuniers et de consommateurs bénévoles qui s'est constitué autour du projet de réintroduction d'une vielle semence de blé: le Poulard d'Auvergne. Nous semons et moulons 30 tonnes de blés au pied des Pyrénées avant de les transformer en pâtes biologiques et délicieuses . Nos produits sont... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour votre projet et vos pâtes que l'on déguste avec beaucoup de plaisir. Bonne continuation !!!
Thumb_default
Bon Courage et Bonnes Réalisations ;) =D Bien à Vous tous. Merci. Amicalmement, JPh.
Thumb_default
Votre projet m'épate ! Votre grain, nos pâtes !