100%.dépassé. UN GRAND MERCI à tout le monde. On peut encore continuer. Chaque sou de plus aidera à réaliser une trace de l'événement...

Large_titre_kkb_dernier-1455719483-1455719510-1455719525

Présentation détaillée du projet

 

... Un soir, j’ai assis la Beauté sur mes genoux...

... Arthur Rimbaud, prologue "d’Une saison en enfer."

 

 

Après 30 ans d’aventures qui dépassaient le cadre strict de de la photographie, le bar Floréal a du mettre les clés sous la porte. Quelques rappels de l'histoire en images :

 

Nord_sud_1991_arles_-1456236134

L'exposition Nord/Sud, Arles, lors des RIP 1991 (photographies Bernard Baudin, André Lejarre, scénographie Alex Jordan

 

Bildschirmfoto_2016-02-21_um_16.38.35-1456070059

L'exposition collective à la Maison Européenne de la Photographie, Paris, 2005

 

 

Bildschirmfoto_2016-02-22_um_14.16.40-1456147061

 

Exposition collective "Retour en Lorraine", au mois de la photo 2008, Paris, à la Maison des métallos, dans la rue, dans la galérie du bar Floréal et....

 

Bildschirmfoto_2016-02-21_um_18.21.21-1456075379

en plein air, à Mont-St.Martin, (près de Longwy) en Lorraine, 2009

 

Bildschirmfoto_2016-03-15_um_15.25.11-1458051951

L'exposition d' Abdoulaye Bary et de Photocamp (Tchad) en 2014, en collaboration avec l'institut français de N'Djamena

 

...................................................................................................

 

 

 

Le 12 mai 2016  une grande exposition qui rappelle ce parcours original ouvrira au Carré de Baudouin à Paris. Elle est conçue comme un chant pluriel, des regards partagés, regards critiques sur le monde comme il va, souvent mal, entre les eaux glacées du calcul égoïste et les vents tièdes chargés d’odeurs légères.

 

Se posera ici la question de la beauté et du bonheur, des rêves, des utopies (sans oublier la suite du texte de Rimbaud « Et je l’ai trouvée amère. Et je l’ai injuriée… »). 

 

On y montrera une sélection des projets photographiques réalisés depuis la création du bar Floréal

et les enrichira avec des rappels d’autres artistes invités qui ont marqué l' histoire de sa galérie.

 

Mais le coeur de l’exposition montrera des projets réalisés les dernières années par les membres du collectif. 

Au final ce sera une exposition où urgence et violence côtoient calme et douceur, où l’interrogation politique et poétique se mêle au documentaire. 

 

Des débats autour les questions du rôle et l'avenir de l'image photographique sont également en préparation...

 

Commissariat de l'exposition : Françoise Huguier

 

 

Les 11 photographes qui constituaient  le groupe les dernières années, Jean-Christophe Bardot, Bernard Baudin, Sophie Carlier, Éric Facon, Alex Jordan, André Lejarre, Mara Mazzanti, Olivier Pasquiers, Caroline Pottier, Nicolas Quinette, Laetitia Tura, présenteront une série inédite de leur travail.

 

Ci-joint un premier aperçu de leurs photographies.

Il sera complété dans prochains jours.

 

Vagabondes_1__eric_facon_bd-1458047990

Vagabondes_2__eric_facon_bd-1458048023

Vagabondes_3__eric_facon_bd-1458048048

VAGABONDES

Chroniques* d'hivers en juillet, et autres saisons inversées *de sentiments mêlés

 

"Revoir l'amour, les paysages qui lui sont liés. Suivre ses pas, passer d'Espagne en Bolivie par des portes dérobées."

 

Eric Facon

http://www.ericfacon.com

 

............................................................................................................................

 

Bildschirmfoto_2016-03-15_um_18.24.03-1458062693

Bildschirmfoto_2016-03-15_um_18.24.16-1458062722

Les équilibristes

Que dire de soi, de la jeunesse, de sa jeunesse, de ses timidités, de ses courages, de ses amours ?

Caroline Pottier

 

.............................................................................................................................

 

Bildschirmfoto_2016-02-23_um_17.04.45_kopie-1458055954

 

Bildschirmfoto_2016-02-23_um_15.37.01_2-1458056038

 

Bildschirmfoto_2016-02-14_um_14.56.48_kopie-1458056126

Diffuser ses images permet aux autres de «bouffer» de l’info comme des sentiments, les «digérer» pour «voir clair». Ou se faire peur. Ou...

Quant à la beauté, elle me prend parfois à la gorge.

 

Alex Jordan

http://noustravaillonsensemble.fr/nte.html

 

............................................................................................................................

 

Bildschirmfoto_2016-03-15_um_17.25.15-1458059565

Bildschirmfoto_2016-03-15_um_17.25.40-1458059609

Tout autour de soi(e)

Olivier Pasquiers

 

........................................................................................................................

 

Bildschirmfoto_2016-03-15_um_18.18.52-1458062829

Autoportraits

Ce sont de bizarres messages codés, des bouteilles à la mer, des tentatives de captation visuelle ou de traversée des miroirs…

Sophie Carlier

 

...........................................................................................................................

 

 

Beaudoin2016-selec1-1458599148Le

 

Beaudoin2016-selec-1458599181

 

journal d'un photographe

Nicolas Quinette

 

............................................................................................................................

Shiki002-1458070591

 

Shiki.

Atelier du Non-Faire, Hôpital de Maison Blanche. Neuilly-sur-Marne.

André Lejarre

 

..............................................................................................................................

 

Bildschirmfoto_2016-03-15_um_18.37.47-1458063661

Bildschirmfoto_2016-03-15_um_18.38.12-1458063688

Bildschirmfoto_2016-03-15_um_18.39.59-1458063710

La Cité Corbrion. 

Mara Mazzanti

 

...............................................................................................................................

Bb_15n_consolidation_supports_u_2015-5-1458070891

Les Ardoines, travaux de nuit sur la Ligne C du RER – 2015.

 

Lignes de vie… 

 

J’aime ce monde de la nuit, du travail et des métiers ; faisant œuvre… de service public.

 

Je photographie encore et toujours, pour savoir… à quoi ressemble le monde lorsqu’il devient une photographie*.

 

Bernard Baudin

 

..................................................................................................................................

Lt_13a02117-1458072726

  Col d’Ares, Pyrénées, 2013. 

 

Lt_13a01212-1458074157Hortensia Inés Torres – Banyuls, 2013

 

Ils me laissent l’exil,

 

Parqués dans les camps d’internement au passage de la frontière, puis

mythifiés dans la figure du « réfugié politique», que sont devenus les

exilés Républicains Espagnols ?

Laetitia Tura

 

..................................................................................................................................

Jcb_09n1202333_hd-1458071297

Un hiver .

Rue Gaston Monmousseau, Saint Denis. 2010

Jean-Christophe Bardot

 

.....................................................................................................................................

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

 

 

 

 

 

LES CONTRIBUTIONS QUI VONT ARRIVER DANS LE TEMPS RESTANT, (il reste 12 jours), DE LA COLLECTE, (nous avons déjà dépassé les 100%) SERVIRONT À RÉALISER UNE TRACE QUI COMPLÈTERA LE LIVRE DE CRÉAPHIS (ISBN 2-913-610-68-4) ÉDITÉ EN 2005 À L'OCCASION DU 20ÈME ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE L'ASSOCIATION ET DE SON EXPOSITION À LA MAISON EUROPÉENNE DE LA PHOTOGRAPHIE.

 

 

...............................................................................................................................

 

 

 

Voici d'autres photographies proposées comme contreparties:

 

Ef_03a0228_36l_gend_ebd-1455117523

Éric Facon

 

 

Op_15n12042_40x50-1458073159

Olivier Pasquiers

 

Al_le_nuage_amoureux-1458073302

Le nuage amoureux.

Usine Citroën en grève, Aulnay-sous-Bois. 1982

André Lejarre

 

Bildschirmfoto_2016-02-14_um_10.01.29-1458126391

Alex Jordan

 

 

Thumb_sans_titre-1-1453496326
l'aventure bar Floréal

L’aventure du bar Floréal démarre fin 1985. Les photographes Noak Carrau, Alex Jordan (de l’atelier de création graphique Grapus) et André Lejarre s’installent dans un ancien bistrot parisien, au pied du parc de Belleville et y créent un lieu de création photographique, un studio de prises de vues, une galerie, un laboratoire : le bar Floréal.... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Avec vous!
Thumb_default
A bientôt pour le vernissage !
Thumb_default
vive le Bar Floréal !