Financez le matériel pour Alizé & Arkane ! Aidez-nous pour commencer cette aventure, si proche du but !

Large_une_autre_vie-1516707446

Présentation détaillée du projet

Le projet d'une autre vie, c'est un voyage en roulotte hippomobile à travers toute la France, en passant dans les écoles afin de faire des petites animations sur la permaculture et/ou le maraîchage. Découvrez ce qui nous a mené à ce choix !

Présentation 

Nous nous rencontrions en 2009, puis marions en 2014, avions eu notre premier petit garçon le 14 aout 2015, qui se nomme Kalyan, puis le deuxième suivi peu de temps après, le 26 mars 2017 qui lui se nomme Kaès.                                                                        

               Sébastien et Estelle, voilà qui nous sommes, lui est né en 90 tandis qu’elle en 92 donc dans la vingtaine tous les deux. Sébastien est maraicher bio depuis 2014 après plusieurs tentatives de corps de métiers complétement diverses. Estelle est en congé maternité, elle a travaillé à l’usine étant plus jeune, ce qui ne l’a pas aidé avec sa santé, une maladie aux reins que les médecins disent irréversible, puis est devenu aide à domicile auprès de personne âgées par la suite.                                                                     

                Nous vivons normalement, des fois dans la galère et des fois un peu mieux, comme la plupart de ceux d’en « bas » de notre génération en fait, enfin quand nous vous disons nous vivons, en fait nous survivons, car toujours plus compressés par le capitalisme et son monde de la finance…                                                                                

               Mais depuis la naissance de notre premier fils, nous avons changé, comme tous parents je pense, notre seule préoccupation c’était son avenir, quel était son futur, notre détermination ne s’est qu’accentuée avec l’arrivée du deuxième…                                     

               Alors pour commencer nous avions déménagé dans la campagne, notre premier projet était de produire des légumes ainsi que du pain et viennoiserie (nous avons trouvé une maison avec un four à bois), pour redistribuer le tout à prix libre, car pour nous la vie n’a pas à avoir de prix.  Mais nous nous sommes vite rendu compte que peu nous comprenait et nos manques de moyens.                                                                 

               Ce projet d’Une autre vie, cela trottait dans la tête de Sébastien depuis quelques années déjà, mais ce fut Estelle qui un matin décida de tout quitter et partir, Pourquoi me diriez-vous ?                                                                                                          

 

Pourquoi cette nouvelle vie ? 

               Quand vous vous rendez compte de cette vie que nous vivons au quotidien qu’elle est horrible, enfermée la plupart du temps, conditionnée dans la peur de l’autre, dans la peur de l’inconnu. Nous ne devrions pas avoir peur de vivre ! Ce bitume, ces immeubles, toutes ces fréquences, ce massacre d'animaux tellement inutile, et on en passe…                                                                                                                                         

               Au final nous nous sommes aperçu que la base est de ne jamais haïr, ne pas avoir de jalousie envers l’autre, aucun remords car la vie n’est qu’expérience, ni la moindre peur, tous ces sentiments néfastes ne surtout pas les cultiver car cela nous ronge de l'intérieur. Il faut plutôt apporter l'amour, la compassion, la confiance, l'altruisme, la fraternité, l'humanisme, c'est cela qui nous fait toucher la vie.                       

               Nous ne voulions pas que Kalyan et Kaès grandissent dans un monde où nous ne sommes même plus maitres de nos vies, et au final ne connaissant plus rien à la valeur de sa propre vie, de toute vie.                                                                                        

               Nous avons donc décidé de partir en roulotte hippomobile, nous séparer de tout ce qui est matériel, et faire de notre vie un voyage autour du monde, afin de renouer avec la nature, faire des rencontres extraordinaires, apprendre des autres, voir des paysages indescriptibles, vivre notre rêve tout simplement.                                           

 

Comment s’y prendre ? 

               Nous avons rencontré une personne formidable, Jacques Solé, qui fabrique des roulottes et veut bien nous en faire une sur mesure pour notre voyage, faite à la main, avec des gravures et peintures mains également, normalement ses prix de ventes sont très élevés vous vous doutez.                                                                      Quelques photos de la construction récentes :                    

               Pour nous il a accepté de nous la faire contre service rendu, c’est-à-dire en lui donnant un coup de main dans ses projets et dans son entreprise en échange de la roulotte. Mais au moment pour nous de partir, la mère d’Estelle accepta de nous aider pour le financement de la roulotte ce qui accéléra le projet considérablement, afin que nous puissions faire le tour de France que nous avions prévu. Cela par amour pour sa fille, ou peur de la voir partir, elle qui a malheureusement un sablier plus court.                

               Nous appelons à la solidarité afin de nous aider à accomplir ce projet, en retour pour remercier de cette solidarité nous acceptons de partager cette nouvelle vie. Nous prendrons régulièrement des photos et vidéos des paysages mais surtout des personnes que nous rencontrerons. Partager les diverses cultures qu’il peut exister car si on ne cherche pas à comprendre autrui, on finit par en avoir peur, alors qu’apprendre des autres et la base même de sa propre évolution. Mais également prouver à ceux qui ont peur de l’inconnu, des autres, que non l’humanité n’est pas perdue, et que l’homme est bon dans sa nature.                                                                                                               

               C’est également pour cette nouvelle vie que nous nous séparons de tout ce que nous possédons, préférant l’altruisme à la consommation de masse. Mais les dons ainsi la vente de tout ce que nous avons suffira-t-elle ? Dans tous les cas nous partirons !

 

Et comment acquérir les compétences ? 

               Le meilleur moyen d’apprendre, c’est de vivre.                                                        

               Nous avons donc décidé de faire livrer la roulotte sur le lieu où notre formation d’attelage se déroulera, nous apprendrons donc le nécessaire avant le départ. Nous avons acquis une paire de chevaux de trait, deux comtoise ! Alizé la meneuse, et Arkane, nous les rapatrierons également sur le lieu de la formation à St Bénin d'Azy.

                                                               

Donc le temps de partir définitivement, nous gagnerons en compétences sur l’attelage, en affinité avec nos chevaux, et nous habituerons à la vie en roulotte.                                 

Une fois que nous nous sentirons prêt, le grand départ, nous arrêtons de donner des dates précises, car cela n’est pas évidant dans notre projet, surtout avec le retard que nous avons pris (plus d’un an et demi de retard).                                                                    

Sur les routes, nous comptons rencontrer le plus d’artisan possible, du maréchal-ferrant à l’ébéniste, afin que nous puissions acquérir des compétences nouvelles, et pouvoir les partager de nouveau.                                                                                                                 

 

Le parcours de ce « voyage » 

               Nous partirions donc de France, du château de la Guerche (37350) pour plus de précision, le trajet du lieu de formation jusqu’au château sera notre test, en condition, pour pouvoir partir sereinement vers un tour de France d’environ 2 ans.                             

Lors de ce tour de France, nous allons nous rapprocher des écoles afin de pouvoir expliquer aux enfants la culture des plantes, via de petits potagers en permaculture, essayant de laisser une trace dans chaque école. De plus montrer une alternative de vie auprès des villages en animant des soirées nous rapprochant de la nature.                        

               Nous continuerions ensuite par les autres pays d'Europe, ou nous devrions voyager pendant un minimum de 3 ans supplémentaires, toujours partager ces moments et ces rencontres par des petites vidéos.                                                                

Une fois l’Europe parcourue nous nous dirigerions vers l’Inde, ou l’Afrique selon la conjoncture mondiale, comment prévoir sur des années à l’avance les guerres ?               

               Pour le moment plus l’Inde vu le parcours terrestre qu’il faudrait pour accéder à l’Afrique, nous nous risquerions pas en Syrie ou Irak actuellement, mais qui sait si dans 8 à 10 ans si cela ne se sera pas stabilisé, il est toujours agréable d’improviser le parcours. 

 Lorsque nous serons dans ces pays ou la plupart des enfants sont abandonnés à leurs propres sorts, nous allons, grâce à vous qui souhaitez nous aider, pouvoir leurs redistribuer du matériel scolaire Montessori par exemple, qui pourra leurs apporter un peu de joie et d’éducation.                                                                                                        

               Pour la suite nous aimerions aller au Tibet afin de rencontrer une culture qui nous intéresse beaucoup, mais la Chine nous le permettra-t-elle ?                                       

               Vous comprendrez donc que les premières années de ce mode de vie sont identifiables géographiquement, et plus nous partons loin dans le temps, plus il est instable de prévoir où nous partirons, c’est notre vie au final, et seul notre destin nous le dira.                                                                                                                                               La roulotte Kalyan, nom de notre premier enfant !

Un but ? 

               Ce voyage à plusieurs buts, mais tous sont liées les uns aux autres :                     

-Apprendre à nos enfants une autre manière de vivre, différente de l’éducation de masse, plus proche de la nature, hors de la compétitivité et de la finance.                          

-Faire passer un message d’humanisme, de paix, faire tomber la peur de l’autre, prouver que la plupart des personnes sont bonnes et justes, qu’au final seulement cinq pourcents à peine sont mauvaise et qu’ils terrorisent le reste à eux seuls. Un message d’espoir.                                                                                                                                       

-Réaliser un rêve de liberté, se sentir en harmonie avec soi-même, ne pas se sentir conditionné par le capitalisme et sa folie de la consommation, de la finance et de tout ce qu’il en suit.                                                                                                                             

-Apprendre des autres, car chaque jour est apprentissage, et ce jusque-là fin.                   

 

Merci 

               Merci à vous d’avoir pris le temps de nous lire, n’hésitez pas à nous contacter ou même nous rencontrer car le contact humain c’est beaucoup mieux quand même.                                                                          

               Si vous souhaitez nous soutenir, nous vous en remercions d’avance.  

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à acquérir les colliers et harnais pour Alizé & Arkane, la formation à l'attelage étant prévu en février 2018, nous aimerions un départ pour mars ou avril 2018 !

Le devis est fait par la sellerie Courtois (http://www.selleriecourtois.com/) 

Notre famille percevra l'intégralité de la collecte, si nous recoltons plus de 2 500euros demandé sur le devis, le supplément servira à l'achat d'hipposandale, 100euros l'unité, donc 800euros pour les deux comtoises. 

Si toutefois notre projet est un succès et que nous dépassons largement notre demande, le supplément servira à payer les chevaux et la roulotte, crédit fait à la mère d'Estelle, que nous remboursons actuellement.

Nous vous fournirons toutes les preuves d'achat sur notre site internet. 

Thumb_wp_20160715_002-1469535615
La famille Moine

Une vie en roulotte hippomobile !