Projet de comédie réalisée par Laurent Ardoint et Stéphane Duprat. Scénario écrit par Laurent et Stéphane avec Florence Roux

Large_une_bonne_affaire

Présentation détaillée du projet

Synopsis

Roger Martin est un détective privé au bout du rouleau. Une femme vient lui demander d’enquêter sur son mari qu’elle soupçonne d’être infidèle. Mais une blonde mystérieuse rôde dans les environs.

 

Intention

Une bonne affaire est une parodie de film noir. Tous les éléments de ce genre sont présents dans le film, le détective désabusé, la secrétaire dévouée, la femme fatale, le mari suspect, la blonde mystérieuse. Mais le but est de s’amuser avec tous ces clichés tout en racontant une véritable intrigue solide et en soignant l’aspect visuel, pour retrouver cette ambiance des films noirs typique des classiques du genre comme « Chinatown », « L.A. Confidential » ou « Le Dahlia noir ».

 

Roger Martin est l’image type du détective avec son chapeau, la cravate dénouée et son imper fatigué. Il boit trop et a des problèmes d’argent.

La cliente est la traditionnelle femme fatale, dont on ne peut jamais savoir jusqu’à quel point elle est sincère.

Le mari suspect est-il un coupable ou une victime. Seule l’enquête de Roger pourra permettre de le découvrir.

La blonde mystérieuse est comme son nom l’indique.

La secrétaire est dévouée à son patron. Certainement mal payée, elle est prête à tout pour assurer la survie de l’agence.

 

Casting

Georges-clooney

 

ROGER MARTIN : George CLOONEY

Cela peut paraître surprenant de le voir participer à un court métrage français, mais George est un vieil ami des réalisateurs et il est très motivé à l’idée de participer à ce film. Bien sur, il est très occupé et ce n’est pas certain à 100% qu’il puisse venir. Tout dépendra de son emploi du temps. Si jamais par malchance, il ne pouvait participer, il serait remplacé au pied levé par Stéphane DUPRAT, qui heureusement est aussi un excellent comédien. Il fréquente depuis longtemps aussi bien les plateaux de tournage que les planches des théâtres. Et il a le même âge que George, donc on verrait à peine la différence entre les deux.

Stef

Autant l’avouer franchement, les chances que George fasse le film ne sont pas très élevées, mais devant l’enthousiasme des internautes qui vont contribuer à financer ce film, il pourrait être convaincu.

 

Sgoldberg3

 

LA FEMME FATALE : Sabine GOLDBERG

La Suisse est réputée pour ses chocolats et ses banques, mais elle forme aussi des excellentes actrices. Originaire de Genève, Sabine Goldberg démarre là-bas ses études de comédienne. Dès cette époque, elle fait preuve d’éclectisme en étudiant aussi bien les textes classiques que le mime ou l’acrobatie. La suite de sa carrière confirme ce besoin d’explorer tous les domaines de jeu. Elle participe aussi bien à des spectacles de Racine que de Disney. Elle apparaît dans des publicités, des clips, des courts et des moyens métrages et illustre de sa voix de nombreux documentaires diffusés sur ARTE et France 5 entre autres. 

 

 

12

 

LE MARI : Renaud CALVET

Elève de Michel Fau, Claude Mathieu et Eric Ruf, Renaud partage sa carrière entre le théâtre, le cinéma et la télévision. Au théâtre, il se confronte aussi bien aux grands classiques (Shakespeare, Molière, Feydeau) qu’aux auteurs plus récents (Ionesco, Mamet, Tardieu). Au cinéma aussi, Renaud collabore autant avec des réalisateurs confirmés comme Norman Jewison, Marion Vernoux ou dernièrement Bertrand Tavernier pour « Quai d’Orsay » qu’avec des jeunes réalisateurs comme Fabien Hémard, François Garnier ou Isabelle Jeanbrau. Ce n’est donc pas un court métrage un peu déjanté qui va lui faire peur. Il faut noter par ailleurs que Renaud est un œnologue confirmé, ce qui pourra se révéler utile pour fêter la fin du film.

Site de Renaud Calvet

 

Cecile_elias_photo3

 

LA BLONDE MYSTERIEUSE : Cécile ELIAS

Pour interpréter le rôle de la blonde mystérieuse, il paraissait logique de choisir une comédienne blonde. C’est le cas de Cécile Elias, qui a en plus le mérite d’être assez mystérieuse. Cécile est tombée dans le théâtre à l’âge de 8 ans. Elle suit différentes formations d’art dramatique pendant 13 ans (Le Colombier, Cours Florent, Pierre Spivakoff, Le magasin)  En 2011 elle interprète Emma Duncan dans « Ptérodactyles » puis en 2012 le rôle de Léa dans « ADN » de Dennis Kelly. Parallèlement au théâtre, Cécile a tourné dans une trentaine de court-métrage et on a pu la voir à la télévision dans « Profilage » réalisé par Julien Despaux et dans la série « Nos chers voisins » dans le rôle de Charlotte.

Site de Cécile Elias

 

Manon

LA SECRETAIRE : Manon VIDAL

Originaire du Mans, Manon a longtemps hésité à faire carrière dans le monde de la rillette. Mais dès son plus jeune âge, elle marque un gout certain pour le déguisement et la comédie. Après avoir aiguisé son talent dans les classes théâtres de son collège et son lycée, elle monte à Paris pour franchir un nouveau cap. Café-théâtre et courts métrages sont pour l’instant les premières étapes de sa jeune carrière prometteuse.

 

Sources

 

Chinatown (de Roman Polanski)

Chinatown1

Chinatown2

 

L.A. Confidential (de Curtis Hanson)

Laconfidential1

Laconfidential2

 

Le Dahlia noir (de Brian de Palma)

Dahlia-noir1

Dahlianoir2

 

Videso

 

Le meilleur moyen d'illustrer le genre d'humour utilisé pour "Une bonne affaire" est de voir un des films des mêmes auteurs, comme par exemple "A la poursuite du Bargougnan", une parodie des films d'aventures.

 

Pour découvrir les autres films des auteurs réalisateurs

 

Pour découvrir une autre facette de Stéphane Duprat

 

À quoi servira la collecte ?

    A payer un voyage aux Seychelles pour les deux réalisateurs, euh… bien sur que non.

L’argent servira à créer les décors en particulier le bureau du détective tout droit sorti des années cinquantes avec ses meubles démodés, son fauteuil tournant, son coin bar, la traditionnelle machine à écrire et bien évidemment les stores devant les fenêtres.

 

Une partie du budget ira pour les costumes qui doivent être dans l'esprit film noir également.

 

Le reste de l'argent servira à louer tout le matériel technique, transporter et nourrir toute l’équipe, payer toute la post production (bruitage, mixage, étalonnage, création de la copie DCP).

Thumb_logocendrillon
Bargougnan

Laurent Ardoint et Stéphane Duprat sont nés avant l’invention d’Internet. Stéphane, le premier arrivé commence à écrire des chansons dès son plus jeune âge. On le surnomme très vite « Le Mozart de la banlieue nord-est, hormis Bobigny et la petite ceinture ». De son côté, dès l’âge de 12 ans, Laurent écrit son premier scénario. Par la suite, muni d’une... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Cool les gars... Allez bon courage ! Nous on y est presque ! Biz Nico