Publier un premier récit de mes souvenirs d'enfance à la campagne, de mon entrée à l'école, puis au lycée Lakanal jusqu'à la Sorbonne.

Large_couv_une_enfance_kisskiss-1429859049-1429859068

Présentation détaillée du projet

2013-01-21_21.47.42-14310989212015-02-10_12.55.47-14310989512015-04-11_22.45.12-1431098963J’ai toujours pensé que je consacrerai un peu de mon désir d’écriture à l’évocation des émotions ressenties lors des vacances de mon enfance, passées jusqu’à mes 11 ans à la campagne, chez mes grands-parents du Morvan. C’est un souvenir inoubliable : ensoleillé, chaud et lumineux, empli des parfums de la campagne et d’une nature discrète mais omniprésente et des senteurs d’une cuisine simple et goûteuse. Je ne savais pas en revanche que cette évocation serait l’occasion du premier récit que j’oserais mener à son terme. On le sait tous, les années de l’enfance en disent souvent beaucoup du parcours de l’adolescent puis de l’adulte. C’est spécialement vrai, en ce qui me concerne, de ces étés à la campagne, d’apprentissage et de confrontation progressive au monde, à la nature et aux hommes. D’éveil à la vie et au désir également. On ne cesse jamais vraiment d’être un « petit d’homme » mais en même temps toutes les expériences et les anecdotes vécues, quelquefois retentissantes mais en apparence souvent banales ou légères, éloignent peu à peu de l’insouciance et de la délicieuse irresponsabilité de l’enfance. C’est sans doute pour y voir un peu plus clair sur mon propre cheminement que ce récit ne pouvait occulter cette première époque sans pouvoir toutefois s’y limiter d’où ces échappées jusqu’au seuil de l’âge adulte. Ce récit d’une initiation à la vie se situe pour l’essentiel pendant les « 30 glorieuses », de la fin des années 50 au début des années 70, des débuts de la Vième République jusqu’au 1er choc pétrolier et le début d’une « crise » structurelle. Une époque qui, elle aussi, perd peu à peu de son insouciance…

À quoi servira la collecte ?

Je dois rassembler l'équivalent le la prévente de 188 exemplaires de mon futur livre pour que ce projet se matérialise, soit 2820 euros (15 euros x 188). Ce sont les Editions Thot installées près de Grenoble qui m'ont proposé ce mode de publication par souscription. Bien entendu, de nombreux amis et connaissances ont manifesté le désir de participer à ce projet. J'ai déjà récolté 600 euros. Cependant la clôture de la souscription étant fixée au 15 juin, j'ai besoin d'un vrai coup de pouce pour réaliser un rêve d'enfance.

Thumb_jean-charles-linet-1429858483
jean-charles linet

Je suis né dans le sud du Morvan à la fin des années 50 mais j' ai toujours vécu à Paris ou dans sa proche banlieue. Elève du lycée Lakanal à Sceaux et diplômé en sciences humaines à la Sorbonne, j'ai été secrétaire général de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes puis je me suis spécialisé dans la gestion des ressources humaines. Récit assez... Voir la suite