JUBI © est une marque de jus de gingembre et d'hibiscus (bissap) bio manufacturés par Marie Nouyregat. Aidez JUBI à produire ses jus !

Large_composition_largeur-1475503798-1475503832

Présentation détaillée du projet

 

 

Tout a commencé en 2010… J’apportais souvent aux anniversaires de mes amis ou de leurs enfants, des jus d’hibiscus que je préparais à la maison à partir de fleurs ramenées du Burkina – pays de mes origines. Les enfants en raffolaient, leurs parents aussi !

 

Ce fut le même enthousiasme pour “mon” jus de gingembre.

 

Un beau jour l’idée est venue de les proposer à un plus grand nombre !

 

J’ai commencé par tester cette idée lors de petites manifestations publiques, vide-greniers et fêtes de quartiers. L’engouement rencontré m’a confirmé que le projet était viable. JUBI était en gestation !

 

_mg_9729-1475497785

 

 

_mg_9661-1475497546

 

 

Suit une période active où il a fallu contacter les agricultrices et productrices de gingembre et d’hibiscus pour me fournir en quantité conséquente, valider mes recettes auprès d’Agro-All (laboratoire garant du process), concevoir mon laboratoire de fabrication, budgéter le coût total de la mise en œuvre du projet, et surtout convaincre les financeurs de sa faisabilité à Montreuil – ville pépinière de sociétés dynamiques et innovantes.

 

Opération réussie !

 

Fin 2013 JUBI est constituée et reçoit quelques mois plus tard la certification Bio.

 

Aujourd’hui, mes jus sont distribués  :

dans plus d’une vingtaine de magasins bio en région parisienne : Les Nouveaux Robinsons, certaines Biocoop, Pimlico…

dans des bars : Les Tatas Flingueuses, La Cantine, Arkose, Exécutive Traiteur à Montreuil, Le Céleste, Touillet Outillage, l’Alimentation Générale à Paris…

ainsi qu’à La Grande Épicerie de Paris - Le Bon Marché

 

Je suis également présente sur les festivals : les Arts de la Rue d’Aurillac et le Festival Inter-celtique de Lorient, les salons VEGAN de Paris ou encore celui de Vincennes MARJOLAINE…

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

JUBI livre plusieurs milliers de litre par mois. Étiqueter 800 bouteilles à la main nécessite deux jours de travail, équipée d’une machine ce temps se réduit à 1 heure seulement ! JUBI doit réunir 6 000 euros pour faire l'acquisition d'une étiqueteuse et de ses étiquettes.

 

C'est à cette fin que je sollicite votre précieuse participation pour contribuer au développement de JUBI !

 

Si les contributions dépassent la somme de 6 000 euros, je les utiliserai pour développer deux nouvelles recettes : le jus de Tamarin et le jus de Baobab qui sont pour le moment dans mes cartons et qui je l'espère raviront vos papilles !

 

Marie.

 

L'étiqueteuse Ninette II

 

 

Screen_shot_2016-10-03_at_14.46.05-1475498812

 

Ninette1-1476388200

 

Ninette2-1476388265

Thumb_marie2-1476386526
Marie Nouyrigat

Après avoir travaillé comme scripte en cinéma documentaire et fiction au Burkina Faso et en France, j'ai créé JUBI en 2013 à Montreuil.

Derniers commentaires

Thumb_default
Chère Madame, L'Amap des Hauts de Belleville (dans le 20ème arrondissement) serait ravie de vous recevoir un mercredi soir, jour de son partage de récoltes, pour une dégustation-vente, merci de vous mettre en relation avec nous en écrivant à amapbelleville@gmail.com si vous êtes intéressée pour nous présenter vos jus.
Thumb_default
belle initiative
Thumb_default
pour qu l'entreprise décolle !!!!!