Notre projet : Aménager une salle de traite et une fromagerie... pour confectionner de délicieux fromages de chèvre !

Large_visuelkiss2-1413377382

Présentation détaillée du projet

                           Chevrerie_logo-1413375217

 

Il y a un peu plus de trois ans, nous avons démarré un élevage de chèvres poitevines en agroécologie dans la région de Tournai avec l'idée de pouvoir faire un jour de l'élevage et de la transformation fromagère notre métier. Nous avons profité de ces 3 années pour nous familiariser avec ces animaux, nous former aux techniques d'élevage et à la fabrication de fromages, réfléchir notre reconversion professionnelle et analyser la faisabilité financière du projet. Aujourd'hui, nous nous sentons prêts à nous lancer dans la grande aventure... Et nous avons besoin de vous !

 

Pour démarrer concrètement la commercialisation de nos produits, nous allons devoir faire pas mal d'investissements et d'aménagements (voir détail ci-dessous). Une bonne partie de ceux-ci se fera sur fonds propres mais nous aurions besoin d'un petit coup de pouce pour boucler notre budget.  

 

Le choix des chèvres

La chèvre, c'est d'abord un coup de coeur : une petite bête intelligente et affectueuse avec un caractère bien trempé ! C'est aussi du lait pour fabriquer de bons fromages... Et un marché pour les écouler localement. En effet, on compte peu d'éleveurs caprins en Wallonie et encore moins qui approvisionnent le Tournaisis. 

 

La race poitevine

Nous sommes tombés littéralement amoureux de la chèvre poitevine, une race aujourd'hui menacée. Il s'agit d'une chèvre originaire du Poitou aux poils longs et à la robe brun foncé / noir. La face intérieure de ses membres est blanche, ce qui crée un joli contraste. Elle est d'un tempérament assez calme mais reste comme toutes les chèvres assez jouette et malicieuse ! Nous apprécions également son côté rustique. Moins fragile, la chèvre poitevine peut profiter plus longtemps dans la saison de la bonne herbe de nos prairies.

     

    Poitevine-1413282943

 

Cette race est aujourd'hui fortement délaissée au profit d'autres races laitières. La chèvre poitevine produit un lait de grande qualité mais elle est moins productive que ses congénères, ce qui explique son abandon progressif dans nos sociétés productivistes. Le lait poitevin a pourtant un meilleur rendement fromager et permet la confection d'un fromage de grande qualité gustative. Nous sommes actuellement le seul élevage belge recensé par l'association de défense et de développement de la chèvre poitevine (www.chevre-poitevine.org). Notre souhait est de promouvoir et développer cette race au niveau de la Belgique.

 

 

Notre troupeau et sa gestion

Actuellement, notre troupeau comprend 4 chèvres, 11 chevrettes et un bouc. Notre objectif est de développer l'an prochain la taille du troupeau afin qu'il atteigne 30 chèvres. Nous attendons avec impatience les prochaines naissances qui auront lieu à partir de février-mars ! 

 

Nous pratiquons dès que possible avec nos chèvres le pâturage tournant qui constitue la base de leur alimentation. Tous les 7 à 10 jours, les chèvres sont changées de parcelle afin d'éviter au maximum les parasites pulmonaires et intestinaux et leur offrir une herbe de la meilleure qualité. 

 

                              Prairie-1413282695

 

Toute l'alimentation du troupeau (herbe, foin et céréales) provient du Domaine et est produite selon les principes de l'agroécologie, qui vont bien au-delà du cahier des charges de l'agriculture biologique. Nous veillons quotidiennement au bien-être et à la santé de nos animaux. 

 

Le lieu d'installation

Après avoir squatté chez un ami (merci Bruno!) puis dans notre jardin, nos chèvres ont élu domicile au Domaine de Graux à Béclers. Celui-ci comprend une centaine d'hectares de terres agricoles parsemées de prairies, de plans d'eau, de bosquets, d'arbres et de haies. Un cadre magnifique et riche en biodiversité! Le Domaine a mis à notre disposition quelques hectares pour y faire pâturer les chèvres ainsi que le bâtiment qui héberge la chèvrerie. Nous ne pouvions pas rêver mieux pour installer nos protégées. 

 

    Domainedegraux_recadr_e-1413827496

 

Lorsque nous avons fait l'acquisition de nos premières chèvres, nous avons cherché de la terre à acheter pour nous installer mais avons bien vite déchanté... Il ne nous était pas possible d'acheter de la terre et d'effectuer les investissements nécessaires pour aménager un bâtiment d'élevage et une fromagerie tant le prix d'achat de la terre est élevé par chez nous. Nous nous sommes donc mis en quête d'une autre solution. Nous avons rejoint le mouvement Terre en Vue qui souhaite faciliter l'accès à la terre pour une agriculture durable en Belgique. Il nous a mis rapidement en relation avec Elisabeth Simon, la propriétaire du Domaine de Graux, qui désirait offrir des possibilités à des porteurs de projets de développer des activités en mettant des terres à leur disposition si leur projet correspondait à la philosophie agroécologique du Domaine de Graux. Ce fut le début d'une belle histoire !

 

Miam miam !

Nous produisons actuellement des yaourts, du fromage frais (nature ou épicé) et des petits palets affinés. Nous espérons par la suite pouvoir développer la gamme de nos produits en confectionnant d'autres types de fromages affinés. 

 

                 Fromages-1413290341

 

Notre vision de l'agriculture 

Notre souhait est de pratiquer une agriculture à taille humaine respectueuse des paysages, de l'équilibre des écosystèmes et assurant la fertilité des terres à long terme, en recourant à des modes de production inspirés de l'agroécologie, qui sont sensiblement plus exigeants que le cahier des charges de l'agriculture biologique.  

 

Le projet agricole du Domaine de Graux

Notre projet s'inscrit dans celui plus global du Domaine de Graux. L'idée est de pouvoir y accueillir différents porteurs de projets agricoles désireux de pratiquer une agriculture biologique s'inspirant de l'agroécologie. Actuellement, les cultures pratiquées sur le Domaine sont des mélanges de céréales bio, du chanvre, de la féverole et des prairies temporaires. Une apicultrice y a également installé ses ruches. Une activité de maraîchage biologique permaculturel verra le jour prochainement. Et il reste de la place pour d'autres porteurs de projets...

 

Le projet ne se limite pas à la production et à la vente de produits agricoles. Nous voulons également tous ensemble :

- proposer des activités pédagogiques à la ferme,

- former des personnes désireuses de se lancer dans des projets agricoles de même nature,

- sensibiliser et former les citoyens aux techniques de production, de transformation et d'utilisation de produits agricoles pour un usage personnel,

- nous investir dans la recherche en agroécologie. 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Pour dégager un revenu à temps plein de cette activité, nous allons devoir procéder à différents investissements et aménagements.

 

Les premiers concernent la chèvrerie située au Domaine de Graux et seront effectués sur fonds propres :

- Confection d'un nouveau quai de traite pouvant accueillir plus de chèvres : 1000€

- Achat d'une petite trayeuse mobile permettant de traire 4 chèvres à la fois ainsi que du petit matériel : 1500€

- Achat d'un petit groupe électrogène pour alimenter la chèvrerie en électricité (principalement pour l'éclairage en hiver) : 500€

- Pose de nouvelles clôtures dans la prairie (car nos chevrettes sont très ingénieuses et se faufilent facilement sous les clôtures actuelles): 1500€

 

Les seconds concernent l'aménagement d'une fromagerie. Celle-ci se situera dans une dépendance adjacente à notre maison, à quelques encablures du Domaine de Graux. La Chèvrerie de Graux n'étant pas alimentée en eau potable et en électricité, il s'agissait pour nous de la solution la plus simple et la moins coûteuse. (Le coût du raccordement électrique de la Chèvrerie de Graux est estimé à plus de 30 000€!)

 

Dépendance à aménager chez nous :

 

    Fromagerie-1413367718

 

Les aménagements à réaliser sont les suivants :

- Pose d'une nouvelle toiture : 1500€

- Réalisation d'une chape de béton au sol : 700€

- Chassis, fenêtres, porte : 3000€

- Aménagement intérieur (murs, plafond, électricité, eau) : 5500€

- Achat du matériel nécessaire à la fabrication des yaourts et fromages (tables inox, stérilisateur, étuve, moules, ...) : 3300€

 

Tous les travaux d'aménagement seront réalisés par nos soins avec l'aide de nos familles et amis. 

 

Sur les 18500€ nécessaires, nous investirons 13000€ de fonds propres. Les fonds récoltés grâce à KissKissBankBank serviront essentiellement à l'aménagement intérieur de la fromagerie.

 

Et si nous dépassons l'objectif de cette collecte ?

Comme nous vous le disions précédemment, nous aimerions par la suite pouvoir diversifier nos fromages. Le prix des moules étant très coûteux, nous nous sommes actuellement limités à 2 types de moules (un pour les fromages frais, l'autre pour les palets affinés). Si nous dépassons notre objectif, nous pourrons investir plus rapidement dans l'achat de nouveaux moules et vous proposer de nouveaux produits ! 

 

Thumb_avatar_sp-1413279282
Sophie et Pierre

Nous, c'est Pierre et Sophie. Nous avons tous deux 29 ans et sommes originaires de Tournai. Non issus du milieu agricole, nous avons suivi une formation agricole de 2 ans en cours du soir avec la FUGEA (en techniques agricoles et droit, gestion et économie rurale) ainsi que des cours de fabrication de fromage. Nous nous sommes également formés auprès... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Au plaisir de découvrir votre beau projet et vos bons fromages !!!
Thumb_default
On passera vous voir un de ces 4. à bientôt et courage pour les travaux :)
Thumb_default
Bon vent à votre entreprise: "Une collègue à Eddy"