Aidez la bergerie de la Rouye à commercialiser ses fromages sur les marchés ...

Large_presentation_kisskiss-1475574701-1475574710-1475574724

Présentation détaillée du projet

Histoire et naissance du projet :

 

Je m'appelle Zacharie, en janvier 2016, j'ai repris la ferme de mon oncle à Bouvante dans la Drôme au pied du Vercors.

 

14725763_10154663260769533_112592923546759861_n-1476625997

Avec mes brebis Lacaunes

 

Depuis tout petit, je ne rêve que d'une chose... C'est d'être paysan. Il y en a qui rêve d'être pompier, mais moi c'était paysan. Pourquoi ? pour faire comme papy pardi !

 

Ensuite, il y a eu les études, beaucoup d'études parce qu'on ne s'improvise pas agriculteur dans le monde actuel sans de solides connaissances. Cinq ans en fait, le temps d'avoir un diplôme d'ingénieur Agronome. Ensuite, le boulot... cinq ans de travail pour une société Irlandaise en tant que Nutritionniste pour Ruminants. 

 

Quelques centaines de milliers de kilomètres en voiture plus tard (dû à mon travail), des centaines d’éleveurs rencontrés et d'expériences partagées, un peu d'argent mis de côté aussi... c'est décidé, je me lance, mon oncle prend ça retraite et n'a personne pour reprendre ! Bon en fait, entre l'idée de reprendre la ferme et la date d'installation, il y a eu deux ans...

 

14485172_10154615460964533_1874263307981941329_n-1475337112

La bergerie de la Rouye vue de mes montagnes

 

Historiquement sur la ferme, nous élevions des  brebis et des vaches allaitantes pour la production de viande d'agneaux certifiée en label rouge et de veaux que nous commercialisons de façon traditionnelle aux coopératives locales.

 

12472631_10154157315644533_6620915330586101315_n-1475574836

Mes génisses de race limousines : je leur donne le casse-croûte même au parc !

 

L'idée de base était de trouver une solution pour que je puisse conserver l'identité de la ferme, mais en la faisant évoluer pour la pérenniser.

 

Deux mots d'ordres pour y arriver :   

 

- Autonomie alimentaire maximum pour limiter les intrants.

- Valorisation maximale des produits de la ferme pour essayer de garder toute la valeur ajoutée de mon travail.   

 

La production de fromage avec l'atelier de brebis laitières c'est vite avérée la solution la plus intéressante car la brebis valorise bien les fourrages grossiers et que la production de fromage permet d'avoir une bonne valeur ajoutée. C'est dans cette optique que je souhaite vendre moi même mes produits et que la remorque de marché prend toute sa dimension.

 

 

Comment est né mon projet

 

En résumé, vous avez déjà vu des agneaux...tout doux tout mignons... Si vous en avez déjà vu, vous savez pourquoi on devient éleveur. Sinon, venez voir par vous même !

 

Mon projet : Des brebis laitières comme atelier supplémentaire :

 

Mon projet consiste donc à créer un nouvel atelier de brebis laitières afin de pouvoir produire du lait de brebis que je transformerai en fromage à la ferme. Cet atelier viendra en complément des ateliers existant et me permettra de pouvoir vous proposer : 

 

- des produits fermiers en circuit court (fromages, yaourts et viande d'agneau).

- des produits qui me permettent de garder une ferme à taille humaine et qui me permettent de vivre de mon travail.

- des produits issus d'une agriculture raisonnée avec des animaux nourris avec des fourrages de la ferme.

 

Avancée du projet :

 

Vous l'avez compris, il s'agit d'un projet ambitieux mais j'ai déjà bien avancé. L'année dernière, j'ai acheté des  brebis de race Lacaune afin de démarrer une petite production. En parallèle, j'ai suivi une formation où j'ai appris les bases du métier de fromager. Cela m'a permis d'accumuler de l'expérience et de mettre en pratique les formations suivies.

 

12196364_439428689586054_1649969874339744968_n-1475336631

Mes premiers fromages lactiques au lait de brebis : production février 2016

 

Cette année, je suis en train de construire la salle de traite et le laboratoire de transformation pour travailler dans de bonnes conditions et pour pouvoir respecter les normes d'hygiène en vigueur.

Au printemps prochain, la production aura commencé et je pourrai vous proposer mes produits, mais pour cela, je vais avoir besoin de votre aide.

 

14522883_10154615455754533_3975880209908163606_n-1475336785

La construction de la salle de traite et du labo de transformation (septembre 2016)

 

Suivez l'évolution du projet sur ma page facebook : @Bergeriedelarouye

À quoi servira la collecte ?

 

La collecte a pour objectif de m'aider à financer l'achat d'une remorque frigorifique afin de pouvoir faire les marchés et donc de pouvoir commercialiser mes fromages.Il s'agit d'un investissement élevé.

 

Comment m'aider ?

 

Une remorque coûte environ 10 000€ et je souhaiterais collecter un minimum de 3000 euros . il s'agit du dernier maillon de mon projet et sans votre aide, la boucle sera beaucoup plus difficile à boucler car je devrai trouver un autre moyen pour financer ma remorque.

 

Avec 3000 euros, je peux financer une partie de ma remorque mais l'objectif réel est de récolter 10 000 euros.

 

Et oui, avoir des brebis et faire du fromage c'est bien, pouvoir vendre ma production, c'est mieux !

 

Je compte sur vous et sur votre aide précieuse, à très bientôt à la Bergerie de la Rouye et pourquoi pas, pour parrainer une petite agnelle !

 

Thumb_12783699_253398444992154_4333659325981132364_o-1475353828
Bergerie de la Rouye

Quelques infos sur ma vie de Saint Jean en Royans, où je suis né, à Bouvante.... 8 Km entre les deux :) Depuis tout petit je ne rêve que d'un chose... C'est d'être paysan. Il y en a qui rêve d'être pompier, mais moi c'était paysan. Pour quoi...pour faire comme papy pardi... Ensuite, il y a eu les études, beaucoup d'études parce qu'on ne s'improvise... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Quand est ce que le batiment sera terminé ?

Si tout ce passe bien, en février 2017, les premières brebis lacaunes vont commencer à agneler. Tout est calculé pour que le bâtiment soit finit avant. Je pourrai alors traire et transformer les fromages dedans !

+ Quand aurez vous du lait ?

Les brebis doivent agneler en début d'année, cepandant il faut laisser le petit agneau 1 mois avec sa mère pour qu'il prenne un maximum de force et fasse une bonne croissance. Je pourrai commencer a traire les brebis en février 2017 et ainsi transformer le lait.

Derniers commentaires

Thumb_default
gilbert avec un peu de retard
Thumb_default
Félicitations Zacharie pour ce beau projet ! Ca fait un bout depuis la T8, et ça me ferait plaisir de passer à ta ferme si l'occasion se présente ! Bon courage à toi et bonne continuation ! Claire
Thumb_default
Tous mes encouragements dans votre projet. Nous viendrons avec plaisir visiter votre exploitation. Angèle et Jean Claude BARTHELEMY, les parents de Rémi (Celui qui aime Claude François!!!)