Soutenez l'édition de ma troisième monographie "Une île" à paraître en Janvier 2017 aux Éditions Filigranes.

Large_img_0146-1471448261-1471448274

Présentation détaillée du projet

UNE îLE

 

Une île est un livre de 98 pages, en leporello ou livre accordéon, qui se déplie sur plus de 7 mètres : une soixantaine de photographies accompagnées de textes de Jean-Yves Jouannais et de Rafael Argullol.

 

Img_0118-1471019739

 

 

Vidéo: Aline Derderian    

 

 

Ruegen, la plus grande des île allemande (900 km2), est située sur la mer Baltique, entre la Pologne et le Danemark. Sa géographie est instable et ses contours mouvants. Les falaises de craie de l’île, descendant vers la mer pour s’y écrouler, emportent avec elles les arbres et toute la végétation qu’elles contiennent. L’île sauvage et ses points de vues qui disparaissent, sont le lieu d’inspiration de peintres et compositeurs du romantisme allemand, dont Caspar David Friedrich (Falaises de craie sur l’île de Rügen). Putbus première station balnéaire de l'île, est fondée en 1816. Plus tard, d'autres stations sont créées, et Rügen reste la station de vacances la plus célèbre d'Allemagne jusqu'à la seconde guerre mondiale. En 1936, un pont relie Ruegen au continent, et va permettre l’acheminent du matériel d’un des plus grand projet de construction nazie: Prora. Le programme «Kraft durch Freude» (la force par la joie) vaste organisation de loisirs contrôlée par l’état nazi, substitut des syndicats, promet de construire à Ruegen un édifice de vacances pour 20 000 travailleurs méritants, qui passeraient des vacances dans des conditions strictement similaires. Prora sera donc une station balnéaire composée d’un seul immeuble en un long bloc uniforme de cinq kilomètres, situé face à la mer, de 10 000 chambres de 2 mètres sur 5, toutes parfaitement identiques, et qui, par souci d’égalité, ont toutes la même fenêtre sur la mer. En 1939, au début de la guerre, le projet est abandonné,  et le bâtiment jamais investit par un seul vacancier est laissé vide. À la fin de la guerre, l’île faisant partie de la R.D.A, la ruine des 10 000 chambres alignées sert de zone d’entraînement militaire pour l’armée rouge et l’emplacement du bâtiment disparaît des cartes jusqu’en 1991. Aujourd’hui, l’immense barre de cinq kilomètres, envahie par la végétation est presque totalement abandonné, on y trouve néanmoins quelques musées et une discothèque.

 

 

 

43_pas-1471448727

 

Marie-sommer-3-1471448764

 

Marie-sommer-4-1471448794

 

Marie-sommer-5-1471448831

 

 

Le livre Une île, regroupe des photographies réalisées à Ruegen entre 2011 et 2013, et des images  trouvées, documents anonymes, d'archives ou vernaculaires. L’origine de chaque image n’est pas précisée, laissant l’île dessinée, flotter entre le possible et l‘imaginaire. Ces images sont accompagnées d’un texte de Jean-Yves Jouannais : Où pourrit dans les joncs tout un Léviathan ! et d’un extrait d’un essai de Rafael Argullol : L’attraction de l’abîme. Le livre est un leporello recto-verso de 98 pages de format 13,5 x 26 cm, il se déplie sur plus de 7 mètres.

 

 

 

 

Img_0127-1471448687

 

Img_0131-1471448871

 

Img_0140-1471448890

 

 

Caractéristiques de l'ouvrage :

 

Parution  Janvier 2017

Photographies Marie Sommer et Anonymes

Textes Jean-Yves Jouannais et Rafael Argullol

Langue Français - Anglais

98 pages dépliées sur 7 mètres

60 photographies noir et blanc et couleurs

Impression Jet d’encre sur papier Munken

Format plié 135 x 260 mm

Relié couverture cartonnée

 

 

 

39_falaise-grise_a3-1471449386

 

 

05-falaise-vert-1471449312

 

24-grotte-1471449341

 

26-vague-1471450080

 

 

Ce travail a été exposé en France et à l'étranger :

Festival International de la Photographie d'Arles, 2012

Institut Français de Madrid, Espagne, 2013

Photo Ireland, Dublin, Irlande, 2014

Pact Zollverein, Essen, Allemagne, 2014

Villa Lemot, Nantes, 2014

 

 

Dsc02127-1471455872

 

 

Les auteurs

 

 

 

Argullol-1471948542

 

 

Rafael Argullol Murgadas, né à Barcelone en 1949, est un écrivain catalan et espagnol, philosophe, poète, et professeur d’esthétique à l’Université de Barcelone, où il dirige également l’Institut Universitari de Cultura. Auteur de 25 livres, il reçoit le prix Nadal en 1993 pour son roman La razón del mal et le prix de l’essai du Fondo de Cultura Económica en 2002 pour Una educación sensorial.

Le texte de Rafael Argullol, publié dans Une île est un extrait de l'essai La atracción del abismo édité en 1983.

 

 

 

 

 

 

 

Jean-yves-jouannais_author_full-1471617729

 

Jean-Yves Jouannais, né en 1964 à Montluçon, est un auteur et un critique d’art français. Auteur de L’Idiotie (Beaux-Arts livres), Artistes sans œuvres (Verticales), L’Usage des ruines (Verticales), et dans la même collection Les Barrages de sable (Grasset). Il fut rédacteur en chef de la revue Art Press, d’Exhibition (Émission d’art contemporain diffusée sur Arte) et l’un des fondateurs de la Revue perpendiculaire. Il obtient le prix Roger-Caillois catégorie essai 2014. Il poursuit depuis 2009 L’encyclopédie des guerres, un cycle de conférences-performances, en progression avec entrées et sous-entrées, visible au Centre Georges-Pompidou et au Palais du Tau à Reims entre autres.

          L'écriture du texte d'introcuction d'Une île, par Jean-Yves Jouannais: Où pourrit dans les joncs tout un Léviathan !, ammènera l'auteur au début de son dernier roman  La bibliothèque de Hans Reiter, paru chez Grasset en 2016.

 

Extrait:

« Hans Reiter fut un médecin SS. Hans Reiter fut un personnage romanesque de Roberto Bolano. Hans Reiter fut un préparateur de Lamborghini. Hans Reiter fut un écrivain sans œuvres. Hans Reiter fut un bibliophile d’origine autrichienne. C’est le dernier qui nous intéresse ici, pour avoir collaboré avec Clemens Klotz, l’architecte du complexe balnéaire Prora sur l’île de Rügen. L’île en question, marqueterie de marais et de landes égarée au nord de l’Allemagne, nous en avons, sans le savoir parfois, admiré les falaises crayeuses dans les toiles de Caspar David Friedrich. Quant au Prora, c’est un complexe hôtelier bâti par les nazis, sur son lit de bruyères, barre bétonnée de cinq kilomètres de long posée sur la plage, à 150 mètres des flots de la Baltique.

 

 

 

Comment j'ai réalisé ce projet ?

 

 

Img_4840-1471950161

 

 

J'ai auto-financé un grande partie de mes séjours sur l'île durant trois ans. Je travaille uniquement en film argentique, processus lent et exigent, fait d'aller-retour, qui m'a permis de developper une réflection autour de l'esthétique et la symbolique de l'île, non seulement pendant le voyage mais aussi dans les temps du retour et de dévelopement des photographies.

 

J'ai toujours pensé la finalité de ce travail sous la forme d'un livre. Une île est ma troisème monographie, après Teufelsberg (LE BAL / Filigranes, 2010) et Surfaces (Bilbao Arte, 2015). Le livre est un support que je privilégiec qui permet de réunir mes images dans un déroulé proche de l'aspect du territoire  photographié, de mon errance et mon experience du lieu, dans la succesion des sequences.

 

Une île, est un leporello ou livre accordéon, sa forme, particulière, est une mise en abîme des falaises et du batiment de 5 kilomètres dans un déploiement du livre sur plus de 7 mètres.

 

"Il y a dans le travail de Marie Sommer (née en 1984) un intérêt persistant pour la relecture de l’Histoire. C’est dans le contexte d’un tel regard rétrospectif que l’on trouve des thèmes corrélatifs et récurrents comme l’idée de ruine, l’intérêt pour des architectures et des territoires à la limite de l’oubli, des événements, des vestiges et des spectres du passé. Dans un certain sens, on peut dire ques son travail est motivé par l’impulsion à vouloir gérer la distance dialectique entre l’expérience concrète du présent et l’expérience de ce qui est imaginé, autrement dit, de ce qui dans le passé persiste sur le mode de l’imaginaire." Sergio Mah, 2016

 

 

22-montagne-1472028239

 

 

 

36_ravin-bleu_a3-1472027688

 

86_loin-1472027706

À quoi servira la collecte ?

Le budget du livre est d'environ 10.000€  (graphisme, photogravure, textes, traductions, relecture, achat de papier, impression, etc) pour un tirage de 800 à 1000 exemplaires.

 

Je bénéficie du soutien des Éditions Filigranes mais ce montant est insuffisant pour garantir la publication de l'ouvrage. J'ai choisi pour ce Kiss Kiss Bank Bank un montant de 5000 euros afin de permettre de financer la photogravure, les auteurs, le graphisme et financer une partie des frais d'impression. Cependant, plus la collecte grandira, plus cela nous permettra de réaliser ce livre dans les meilleures conditions possibles.

 

Aujourd’hui la maquette d'Une île ne demande qu'à être finalisée et le livre imprimé.

Le budget d'un livre en laporrelo est particulèrement élevé compte tenu du façonnage et du collage. Tous les fonds récoltés par cette collecte kisskiss bankbank seront utilisés pour la finalisation et l'impression du livre.

 

Cette collecte est indispensable pour que le livre existe, merci infiniment à toutes et à tous de votre soutien car c'est grâce à vous que ce livre pourra voir le jour.

 

 

 

 

 

 

Voici les propositions d'images des tirages de tête :

 

1-

 

Marie-sommer-3-1471448764

 

2 -

 

Marie-sommer-4-1471448794

 

3 -

 

39_falaise-grise_a3-1471449386

 

 

4 -

 

51_falaise_graviers-1471528877

 

 

5 -

 

 

41_vagues_a3-1471528490

 

6 -

 

A-1471531841

 

 

 

Thumb_00-1469696664
marie sommer

Marie Sommer, née en 1984, est diplomée de l’École Nationale des Arts Décoratifs de Paris, et de l’École de la Photographie d’Arles. Pendant ses études elle commence à publier des livres avec les Éditions Filigranes et l’auteur Jean-Yves Jouannais. Elle a participé à différentes résidences en Espagne, en France et au Japon: Bilbao Arte, Casa de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
<3
Thumb_default
Bravo Marie, Magnifique projet! Eric Michel
Thumb_default
Bisous ma cousine