Centre d’accueil pour cervidés sauvages blessés, voués à l’abattage, maltraités ou abandonnés. Nous avons besoin de vous… pour eux…

Large_cervid_s_face_daim_donnons_seconde_chance_2-1424707431

Présentation détaillée du projet

TRAVAUX D'AMENAGEMENT POUR L'ACCUEIL DE CERVIDES

 

Suite aux sollicitations croissantes d'accueil de cervidés, nous sommes dans l'obligation d'effectuer des travaux d'aménagement afin de pouvoir faire face aux demandes de prise en charge que nous recevons régulièrement.

 

L'association :

 

CAT'PAT est une association Loi 1901 qui a pour vocation la protection animale. Nous nous occupons bien évidemment de tous les animaux, mais nous sommes, de par notre expérience sur le terrain avec ce type d'animaux, spécialisés dans la prise en charge de cervidés.

Association déclarée en préfecture du Jura sous le No W392004060.

 

Img_0861-1424707615

 

La structure d'accueil :

 

Situé sur la commune de Villersexel (70110), dans le département de Haute-Saône, le parc de 30 hectares se veut être un lieu d'accueil pour animaux malheureux, maltraités, abandonnés ou en urgence de placement mais également un site qui se visite afin de faire partager notre passion des animaux avec des classes scolaires, des familles, des groupes etc...

Les visites sont accompagnées et commentées par un responsable animalier. Elle se veulent pédagogiques afin de faire découvrir les espèces présentes et sensibiliser le public à la cause animale.

 

Pourquoi les cervidés :

 

Les cervidés sont considérés comme des animaux sauvages, ils sont de ce fait soumis à :

 

- Certificat de capacité.

- Arrêté préfectoral pour la détention.

- Arrêté préfectoral pour les installations.

 

En plus des cerfs élaphes et des chevreuils que des personnes récupèrent suite à des collisions avec des véhicules par exemple, il existe bon nombre de particuliers qui possèdent des hardes de daims ou de cerfs sika, notamment pour le plaisir, sans être conscients de la responsabilité que cela implique.

Ces hardes peuvent êtres importantes et la législation concernant la détention d'animaux sauvages ne permet pas à n'importe qui de détenir de tels animaux.

Il existe très peu de structures en France pouvant accueillir régulièrement des cervidés.

 

Quelles espèces sont concernées :

 

Tous les cervidés mais les demandes de prise en charge sont principalement pour les daims et les cerfs sika (généralement des groupes de 5 à 40 individus) ainsi que les cerfs élaphe et les chevreuils qui sont plutôt des demandes individuelles. Ces derniers sont souvent blessés et demandent des soins quotidiens.

Ils gardent malheureusement des handicaps qui ne leur permettent plus de vivre à l'état sauvage.

 

Img_1053-1424707796

 

D'où proviennent les demandes de prise en charge :

 

Les demandes de prise en charge nous proviennent essentiellement de

 

- Fondations et associations de protection animale.

- Services de 'Etat (DDSCPP, DDT, ONCFS, etc...) suite à des contrôles ou des saisies judiciaires.

- Mairie ayant des animaux errants proches de l'homme, élevage ou détention non autorisés, décès d'un propriétaire, vente d'une propriété ou de terrain avec des animaux etc...

- Eleveurs ou propriétaires ayant des animaux échappés,en surpopulation ou en cessation d'activité (retraite, maladie ou accident).

- Particuliers ayant recueilli un animal blessé.

 

Notre expérience dans la capture des cervidés et notre structure d'accueil spécialisée nous amènent à intervenir dans toute la France.

 

Les conditions de prise en charge :

 

Notre équipe d'intervention est composée de passionnés ayant une certaine expérience dans la capture d'animaux en général. Un vétérinaire vient compléter le groupe.

 

La capture d'animaux sauvages tels que les cervidés peut être extrêmement dangereuse car ce sont des animaux rapides, impulsifs et puissants. Notre priorité lors d'une intervention est la sécurité des intervenants ainsi que des animaux (blessures et évasion) 

 

Lorsque nous sommes sollicités pour une prise en charge nous nous rendons sur place pour un repérage afin de déterminer le chemin d'accès pour les véhicules, l'état des installations, l'endroit où seront capturés les animaux et construisons le parc de reprise. Nous étudions le site où les animaux seront traités (marquage et actes vétérinaires), la logistique de l'équipe et rencontrons les protagonistes sur place (propriétaire, services de l'Etat etc...) etc...

 

En cas d'urgence, une intervention peut être organisée très rapidement.

 

Une fois les animaux capturés, ils sont :

- Contrôlés afin de soigner d'éventuelles blessures.

- Identifiés au moyen d'une petite boucle ronde à l'oreille (obligatoire) ainsi qu'avec une puce électronique.

- Vermifugés par injection pour une meilleure efficacité.

- Soumis à une prise de sang qui va être traitée par un laboratoire d'analyse afin de contrôler que les animaux soient indemnes de Brucellose.

- En fonction de leur provenance géographique, un test tuberculose sera effectué sur chaque animal.

- Les mâles sont vasectomisés directement sur le site ou dans notre structure d'accueil avant le prochain rut afin d'éviter toute reproduction qui nous conduirait rapidement à une surpopulation.

- Dès leur arrivée, les animaux sont placés dans des enclos d'observation (de quarantaine) avant de rejoindre les parcs de vie.

Dans tous les cas, nous nous conformons à la législation en vigueur.

 

 

Paf1-1424371646

 

 

À quoi servira la collecte ?

LES TRAVAUX :

 

La collecte servira à financer une grande partie des travaux sur le site, à savoir l'aménagement de nouveaux parcs afin de pouvoir accueillir de nouveaux pensionnaires, souvent destinés à être abattus par décision de justice.

 

Ces travaux pour quatre parcs de vie et quatre parcs d'observation/de quarantaine consistent :

 

- Achat et pose de piquets en châtaignier (imputrescible) ainsi que les renforts dans les angles et les zones sensibles.

- Achat et pose de grillage de 2m de hauteur.

- Achat et pose des portes et construction des sas d'entrée.

- Achat et pose de mangeoires pour la nourriture.

- Fabrication et pose des râteliers à foin.

 

Aspect financier des aménagements :

 

- 450 piquets en châtaignier de 3m de hauteur à 4.35 € pièce soit 1 957.50 €

- 25 rouleaux de grillage spécial animaux sauvages de 2m de hauteur à 185.00 € le rouleau soit 4 625.00 €

- 1 tarière thermique à 350.00 €

- 8 portes de 1m de large par 2m de haut à 32.00 € pièce soit 256.00 €

- 8 portes de 2m de large par 2m de haut à 46.00 € pièce soit 368.00 €

- Outillages divers (pinces, marteaux, tire-fort, masse, etc...) soit 155.00 €

- Quincailleries diverses (clous, crampillons, pince à grillage et agrafes, fil de fer, etc..) soit 240.00 €

- Bois pour la fabrication de 8 râteliers à foin soit 640.00 €

- 8 mangeoires galvanisées à 155.00 € pièce soit 1 240.00 €

 

Total matériel pour travaux : 9 831.50

 

Prise en charge par l'association CAT PAT :

- La main d'œuvre des travaux est assurée par le bureau et les bénévoles de l'association.

- 2 031.50 € qui correspond à un peu plus de 20% de l'investissement financier.

- Les frais de KissKissBankBank, soit 8% de la somme demandée 624.00 € (la totalité de la somme récoltée auprès des Kissbanker sera de ce fait utilisée pour le projet)

 

Reste à financer 7 800.00 €

 

Si les 7 800.00 € sont atteints, l'argent supplémentaire ainsi récolté servira à l'aménagement des parcs pour le bien être des animaux tels que abris supplémentaires,une alimentation en eau automatique, etc...

 

Thumb_received_10205360696918503-1424634755
ASSOCIATION CAT PAT

L'association CAT PAT regroupe des passionnés d'animaux qui ont envie de partager leur savoir et leurs expériences du monde animal. Sensibles à la cause animale, ils essayent de créer au mieux un lieu de vie agréable pour leurs rescapés, de sensibiliser les humains sur l'importance de la prise de conscience et donner un aperçu de leur passion...