"Une poule, un emploi au Burkina...". Aidez-nous à développer une ferme "avigricole" biologique dans un petit village du Burkina Faso.

Large_photo_prin-1446429185-1446429219

Présentation détaillée du projet

 

"UNE POULE, UN EMPLOI AU BURKINA...", ou quand "l'avigriculture" vient au service des burkinabés !

 

 

Burkina1-1444611869

 

Nous sommes au Burkina Faso (cf carte), plus précisément à Ouagadougou, la capitale. L'aventure en tant que telle commence en 2011. Un soir en rentrant du travail, et alors que je souhaite acheter un poulet grillé (mode de préparation le plus courant), je me rends compte que non seulement le poids de ce que l'on me sert, le fait plus ressembler à une poulette qu'à un poulet. De plus, le prix que l'on me demande est vraiment très élevé. Je me renseigne et l'on me dit qu'il est de plus en plus difficile de trouver de bon poulet bien gros et que pour les oeufs c'est le même problème. Il y a une réel déficit de production.

 

Fort de tout cela, et pendant deux années, j'ai mis toute mon énergie et mon temps libre à monter un projet de construction d'une ferme avigricole ici au Burkina Faso. Il faut dire que vivant dans ce pays depuis plus de 15 ans, j'en connais pas mal sur sa population, les habitudes alimentaires quotidiennes, le marché économique ou encore ses acteurs économiques. Cela m'a permis de pouvoir :

 

1. Réaliser plusieurs études de marché qui ont confirmé les propos du "grilleur" de poulet me laissant entrevoir un grand nombre de clients potentiels (environ 5'000'000 de burkinabés)

 

2. Rechercher un endroit ou implanter ma ferme, endroit stratégique mais hors de la zone de la capitale

 

3. Rechercher les races de poule les plus performantes et les plus adaptées à un mode de production respectant les critères de l'agro-écologie

 

4. Créer des recettes nutritionnelles visant à permettre un rendement optimum mais respectueux de l'animal

 

En 2013, j'ai fini par trouver le lieu idéal pour l'installation de la ferme avigricole. Il se situe au Nord de Ouagadougou sur l'axe Ouaga-Kaya. Le site est à 38 kilomètres de la capitale et se trouve en bordure de route (cf plan google map).

 

Map_dafaso-1444613548

 

Deux hectares (soient 20'000 m2) ont été achetés et vont servir à l'implantation de la ferme avigricole DAFASO (Domaine Avigricole du Faso).

 

Sur ce site nous avons :

 

1. Clôturé de 10'000 m2 et réaménagé cet espace

 

2. Construit 1 poulailler de 300m2, 1 poulailler de 100m2, trois voutes nubiennes de 30m2 et deux petits bâtiments devant servir à l'implantation du système solaire. Toutes les constructions ont été réalisées à partir de matériaux locaux (terre, paille, boue)

 

Dafaso_const-1444614446

 

3. Implanté un forage permettant d'obtenir une eau naturelle pour alimenter les poules

 

Dafaso_forage-1444614964

 

4. Creusé et préparé l'aménagement d'un puits canadien (provençale) qui pourra accueillir plusieurs tuyaux différents afin d'approvisionner le poulailler principale

 

Img_20130406_162538-1444616496

 

5. Produit une bande de 1000 poulets de chair, ainsi que 500 poulettes destinées à la production d'oeufs. Les résultats ont été plutôt satisfaisants dans la mesure où nous avons pu produire des poulets d'un poids moyen vif de 2,5kg en 45 jours et un nombre de 250 oeufs pondus par poule pour le lot de test. La période de ponte à durée 15 mois avant la réforme. En prenant en compte la saison sèche qui dure près de 4mois et qui par conséquent réduit la capacité de ponte des pondeuses, ce taux est très satisfaisant.

 

Oeufs-1444616221

 

4photos-1444615726

 

6. Planté du mais issus de semences populaires, du gombos (pour améliorer la quantité de vitamine A), des tomates (variété sans eau), des piments, des salades et d'autres végétaux afin d'être complémentaire aux produits avicoles. Une plantation de moringa bio (Graines certifiées) a débuté récemment.

 

Tomate-1444616285

 

Moringa1-1444616363

 

7. Permis l'engagement de 10 personnes provenant de plusieurs villages. Ces ressources ont pu scolariser leurs enfants et améliorer sensiblement leur revenu.

 

Le but de ce projet, comme l'indique son intitulé doit permettre de constuire une ferme avigricole. L'état d'avancement du projet est de 75%. La partie production animale est achevée. Les résultats sont très satisfaisants. Cette ferme devra être génératrice d'emplois pour  que cette région puisse petit-à-petit se construire un avenir et sortir du cercle vicieux de la pauvreté. La ferme devra être rentable car l'étape suivant la production est la création d'un centre de formation en aviculture et en agro-écologie.

À quoi servira la collecte ?

 

Kisskiss_un_un-1446427818 Kisskiss_un_deux-1446427873Kisskiss_deux-1446430339 Kisskiss_deux_deux-1446430359

Kisskiss_trois-1444626049

 

Thumb_moi-1440461916
Willy.Plomb

Né en 1973 à Delémont (Suisse), j'ai très vite découvert l'Afrique aux côtés de mes parents. Après avoir vécu au Zaire, en Mauritanie, au Mali, au Tchad, je suis finalement arrivé au Burkina Faso. C'est un pays que j'affectionne tant les gens y sont accueillant. Une fois mes études terminées et après quelques missions professionnelles réalisées en... Voir la suite