Aidez nous à développer la vente d’huile de Moringa Olifeira dans la zone des Cayes Jacmel à Haïti et soutenir le travail des agriculteurs

Large_image_projet_2.2-1465121286-1465121336

Présentation détaillée du projet

Qui sommes-nous ?

 

Photo_groupe-1465671310

 

Le conseil d'administration de l’association : Laurent Lefolle, Catherine Logez, Chella Lefolle, Pierre Logez

 

Notre association Les Amis d’Haïti, née en 1996 de la volonté de sa Présidente Chella Lefolle, médecin généraliste  franco-haïtienne, originaire de la ville de Jacmel, avait pour première mission d’aider les artistes de sa ville à se faire connaître.

 

Pour l’anecdote, les habitants d’Amiens et ses alentours ont depuis dans leurs intérieurs des masques en papier mâché, des sets de table et autres objets d’artisanat haïtien … !

 

En parallèle, lors de ses missions médicales sur place, Chella Lefolle a développé un partenariat avec l’association Saint Luc d’Haïti (que nous nommerons ASSLHA tout au long de notre présentation) située aux Cayes Jacmel, à proximité de la ville de Jacmel.

 

Erol_et_association-1465671511

 

Le Docteur Pierre Erol RENE (à genoux) et quelques membres actifs de l'Association Saint Luc d'Haïti.

 

Cette association aide le développement des communautés environnantes, dans les domaines de la santé, la prévention, l’encadrement des enfants, l’amélioration des conditions de vie grâce à l’accès au micro-crédit et le développement de la culture et de l’utilisation du Moringa Olifeira.

 

 

Pour situer les Cayes Jacmel et Haïti, c'est par ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cayes-Jacmel

 

 

Notre projet

 

Notre projet consiste à soutenir l’Association Saint Luc d’Haïti et les paysans des Cayes Jacmel dans le développement et la transformation du Moringa Olifeira en huile. Cette activité sera génératrice de revenus pour les paysans de la zone ainsi que pour l’ASSLHA qui pourra continuer à développer son offre de micro-crédit et ses activités extrascolaires avec les enfants.

 

Moringa-1462195218

 

L’huile de Moringa Olifeira est riche en acides gras insaturés, en vitamines, minéraux et protéines. Elle est comestible, claire, douce, sans odeur et très résistante à l’oxydation. Tout le monde, notamment les femmes enceintes et les enfants, peut en manger sans aucun risque d’effet secondaire. Mais elle peut aussi être utilisée en cosmétologie, pour les soins de la peau.

 

Mais revenons à notre collecte …

 

Nous faisons appel à vous pour financer l’achat d’une presse à huile nécessaire pour démarrer l’atelier de transformation du Moringa Olifeira en huile.

 

Presse-1462194961

 

Les habitants de la zone cultivent déjà le Moringa Olifeira et l’utilisent pour leurs besoins personnels (nous vous expliquons plus bas le démarrage de ces cultures). Ils ont ainsi grandement amélioré leur équilibre nutritionnel et surtout celui de leurs enfants. Mais leurs conditions de vie restent très précaires, peu de revenus réguliers si ce n’est les quelques légumes de leurs productions et les denrées achetées puis revendus au marché.

 

Nous nous sommes focalisés sur l’huile de Moringa Olifeira mais il faut savoir que les habitants cultivent aussi le ricin que la presse servira aussi à transformer en huile.

 

Pourquoi soutenir ce projet autour du Moringa Olifeira ?

 

Parce que le Moringa Olifeira est une plante aux vertus innombrables. Vous pouvez déjà retenir que les feuilles de Moringa Olifeira contiennent 2 fois plus de lipides que le lait, 3 fois plus de potassium que la banane, 4 fois plus de Vitamine A que la carotte et 7 fois plus de Vitamine C qu'une orange…

 

Pour en apprendre un peu plus sur le Moringa Olifeira : https://fr.wikipedia.org/wiki/Moringa_oleifera

 

Moringa-1462195218

 

Pour des populations qui peinent à avoir une alimentation équilibrée, c’est une plante miracle !

 

Parce que c’est un moyen pour les paysans de la zone de rentabiliser leurs cultures. Ils vendent leur production à l’ASSLHA et développent ainsi au fur et à mesure un revenu régulier, tout en profitant eux-mêmes des bienfaits de cette plante.

 

Et parce que nous sommes tous convaincus que l’amélioration des conditions de vie des populations des zones rurales haïtiennes passe par la valorisation de leur travail de la terre. Ces revenus réguliers leur permettent entre autres d’assurer les frais d’écolage de leurs enfants et ainsi leur assurer une éducation.

 

 

Petit historique sur l’implantation intensive du Moringa Olifeira dans la zone des Cayes Jacmel :

 

L’ASSLHA a démarré la culture du Moringa en juillet 2013 avec l’implantation d’une pépinière. Par la même occasion, ils ont trouvé une utilisation intelligente des innombrables sachets plastiques qui polluent Haïti pour faire pousser les plantules.

 

P_pini_re-1462195528

 

La distribution a commencé en octobre 2013 auprès de 100 paysans de la zone communautaire des Cayes Jacmel ; ils ont reçu chacun 25 plantules pour démarrer leur production.

 

Distribution_de_plantules-1462195651

 

La récolte et la transformation des feuilles en poudre ont débuté en avril 2014. A ce jour, la production de poudre s’élève à 50 kg, dont 40 kg ont été vendus.  Les clients actuels sont des particuliers, des patients qui présentent des signes de déficiences nutritives, des femmes enceintes dans la commune des Cayes-Jacmel, des personnes qui habitent à Jacmel, Port-au-Prince et aux Etats-Unis.

 

S_chage_des_feuilles-1462195776

Séchage des feuilles dans les locaux de l'ASSLHA

 

La_poudre_de_mo-1462195810

La poudre de Moringa

 

Le potentiel de production est important. L’ASSLHA accompagnera la recherche des débouchés commerciaux localement.

 

 

Arbre_cosse-1462196274

Les cosses de Moringa et les graines à l'intérieur

 

À quoi servira la collecte ?

A quoi servira l’argent de la collecte :

 

Nous faisons appel à vous pour nous aider à financer le montant minimum de 3 000 € pour démarrer.

 

L’association Les Amis d’Haïti couvrira les frais de collecte avec ses fonds propres et la vente d’artisanat que nous avons ramené lors de notre dernier voyage.

 

Voici le détail des besoins minimum :

 

Presse à huile + transport ................................................................... 1 680 €

Matériel : .................................................................................................    220 €

gallons (bidons plastiques) de différentes contenances, des bouteilles pour la commercialisation, des tamis, entonnoirs, sacs, une table de travail

Main d’œuvre :2 salariés/2 mois ........................................................    300 €

Approvisionnement graines Ricin et Moringa ..................................   800 €

Coût de la collecte + contreparties .....................................................   505 €.

 

La  presse à huile sera achetée chez un fournisseur allemand et acheminée jusqu’en Haïti par nos soins.

 

Deux salariés sont nécessaires pour :

- Organiser la collecte des graines chez les agriculteurs

-  Installer le lieu de transformation (mise en route de la presse, achats de autres matériels)

-  Produire et conditionner l’huile

-  Démarrer la vente

 

Où se feront la production et la vente ? 

 

L’atelier de transformation et de vente seront installés dans les locaux de l’ASSLHA : un bâtiment attenant sera utilisé pour produire l'huile et la vente se fera directement au local d'ASSLHA dans un premier temps.

 

Local_asslha2-1465326081

 

Ce sont évidemment les paysans de la zone qui fourniront la matière première, achetée par l’ASSLHA … un cercle vertueux qui fonctionne : l’ASSLHA avait fourni les premières plantules de Moringa aux paysans, les cultures se sont étendues et leurs productions seront rachetées par l’ASSLHA.

 

Au démarrage, il est prévu de transformer des graines de Moringa et de Ricin. Ces graines seront achetées aux paysans de la zone qui consomment uniquement les feuilles et les fruits.

 

Les débouchés pour la vente des huiles sont des clients locaux (ceux qui achètent déjà la poudre), des supermarchés régionaux, l’industrie de produits cosmétiques et les laboratoires médicaux. Des contacts sont déjà pris avec de possibles acheteurs ; une petite partie de la production sera aussi vendue à des petits détaillants pour les revendre sur les marchés, afin qu’ils puissent avoir une petite source de revenus.

 

Et au sein même de l’association, les revenus générés par la vente d’huile serviront à l’amélioration des conditions d’accueil des « centres aérés » pour les enfants de la zone (matériel, jeux, personnel) ; une partie de ces fonds pourra être aussi allouée à des ouvertures de micro-crédits.

 

Enfants_de_la_zone_cj-1465574364

 

 

Si vous êtes nombreux et généreux ….

 

Si la collecte atteint 3 500 €, bravo et merci !!

L’ASSLHA améliorera l’équipement du point de vente (achat de mobiliers supplémentaires, signalétique intérieure/extérieure de la boutique).

 

Si la collecte atteint 4 000 € et plus, Vous aurez été très généreux, bravo et félicitations !!

Cela permettra à l’Association Saint Luc d’Haïti de développer la vente en extérieur et plus largement : embauche d’une personne pour assurer le démarchage et la vente jusqu’à Jacmel, voire Port-au-Prince, la capitale.

 

L’intensification de la vente d’huile de Moringa Olifeira signifiera aussi la hausse des revenus des agriculteurs, et donc l’amélioration de leurs conditions de vie.

 

Cosse_et_graines-1462196841

 

Et pour aller plus loin ...

 

En plus de la commercialisation des produits issus du Moringa Olifeira, l’ASSLHA souhaite à son niveau local, répondre au problème de malnutrition qui sévit parmi beaucoup d’enfants en Haïti. Elle est en contact avec deux écoles, une aux Cayes Jacmel et une à Jacmel, pour démarrer à partir de septembre 2016, la distribution de poudre de Moringa qui sera servi en complément alimentaire dans les cantines.

 

Il faut savoir qu’en Haïti, bien souvent c’est le repas pris à l’école par les enfants qui est le plus nutritionnel. Le Docteur René, médecin et président de L’ASSLHA, fera un suivi médical des enfants concernés pour évaluer l’impact de la consommation de poudre de Moringa sur le développement de ces enfants. Ce projet est lié au Moringa Olifeira mais a uniquement une visée médicale et humanitaire et sera totalement gratuit pour les deux écoles concernées.

 

Après cette étude, l'ASSLHA envisager des débouchés économiques dans la vente de poudre et d’huile de Moringa aux établissements scolaires de la zone.

 

 

Si la collecte atteint 3 500 €, bravo et mesi anpil *!!

 

L’ASSLHA améliorera l’équipement du point de vente (achat de mobiliers supplémentaires, signalétique intérieure/extérieure de la boutique).

 

Si la collecte atteint 4 000 € et plus, Vous aurez été très généreux, bravo et félicitations !!

Cela permettra à l’Association Saint Luc d’Haïti de développer la vente en extérieur et plus largement : embauche d’une personne pour assurer le démarchage et la vente jusqu’à Jacmel, voire Port-au-Prince, la capitale.

 

L’intensification de la vente d’huile de Moringa Olifeira signifiera aussi la hausse des revenus des agriculteurs, et donc l’amélioration de leurs conditions de vie.

 

 

Scène de marché aux environs des Cayes-Jacmel 

 

March_-1465574275

 

* merci beaucoup

Thumb_logo_lah_definitif_1-1465670369
Les Amis d'Haïti

Les Amis d'Haïti existe à Amiens depuis 1996. Chella Lefolle, originaire de Jacmel en Haïti est bien évidemment à l'origine de sa création. Et nous sommes actuellement quelques personnes en France et en Haïti qui la faisons vivre : La présidente Chella Lefolle, médecin au grand coeur, le trésorier Laurent Lefolle, qui gère les finances et qui est... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Je n'ai pas oublié. ..
Thumb_default
Les Amis d'Haïti remercient Paul et Marie Françoise pour leur contribution
Thumb_default
Merci à Philippe, Françoise et Arlette de la région parisienne pour leur soutien à ce projet.