Enfer n'est pas un lieu, c'est une situation mentale.Pourtant, on a toujours la force de poursuivre le paradis terrestre.

Large_une_saison_en_enfer_affiche

Présentation détaillée du projet

HUNG Yi-Ting est un metteur en scène taÏwanaise.Elle a fait ses éducations théâtrales à Taipei(Taiwan National University of thé Arts) .En 2012, elle a fondée son propre compagnie "Don't Afraid of Tiger"avec ses camarades de scénariste et des acteurs.Elle avait obtenu les subventions de gouvernement de Taipei et faisait des oeuvres de théâtre comme metteur en scène.

 

À traver ses oeuvres, elle essaye toujours une autre possibilité du drame, des interprétations interdisciplinaires……

 

En 2013, elle est admit comme étudiante stagiaire mis-en-scène au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique à Paris.En travaillant avec les acteurs dans le Conservatoire, elle a découvert une nouvelle manière de présenter les textes classiques française;en gardant la délicatesse de la langue française et son propre méthode du règle de jeu, un genre de théâtre corporel, esthétique curieux, coloré et musicalité est présente devant les regards occidentaux.Un théâtre qui n'est plus sûr vient d'orient mais qui sait qu'il est venir de loin, plus près que le rêve. Ce projet est une présentation à partir de ces idées là.Présenter d'abord en une version courte(vingt minutes) dans CNSAD, salle Louis Jouvet, puis dévélope en une autre version complète, durée une heure.

 

Img_8772

 

Site officiel de HUNG Yi-Ting

 

Dans Une saison en enfer, Rimbaud parle des choses que nous n'avons pas souvent dans notre vie quotidienne mais nous les désirons toujours:les voyages, les objets, les gens spéciales, les façons de vivre……Tous cela contiennent des difficultés mentales et des malheurs physiques tourmentés comme si nous somme dans un enfer.Cependant, un esprit chaleureux et passionné, à propos de vivire et de créer cachée dedans avec la richesse de son oeuvre littéraire.  

 

En plus de ces fantasies pas possibles, la génération actuelle choisis souvent une manière de vivre plus facile et comfortable ce que nous l'appelons le bonheur.Alors ce qu'elle veut démontrer dans cette pièce de théâtre c'est relève la possibilité que le bonheur nous rappelons maintenant est en fait une malédiction, que le démon est équisé dans le monde merveille qu'il rend les gens malheureux, que les mémoires dans le passé et ce que nous n'obtenons pas encore sont toujours mieux que le présent.Par rapport les histoires racontés par Arthur Rimbaud dans Une saison en enfer, ça c'est en fait véritable enfer. Il faut que nous trouve la solution de s'en sortir, que nous croire que la passion de Rimbaud peut être réaliser dans une sorte de paradis terrestre de notre monde présent.  

 

L'Objet:Mis en scène les proses poétique d'Arthur Rimbaud dans Une saison en Enfer en une oeuvre théâtrale.En trouvant les côtés classique de ses proses dans Une saison en enfer, rends la valeur nouvelle qui convient à notre époque contemporaine.

 

La Motivation:Les rythmes sublimes comme des vers des écrits par Rimbaud, la structure poétique, l'esthétique littéraire , et les symboles imaginaires, colorés, à traver ces caractères de son oeuvre dans Une saison en enfer, un esprit des jeunes de notre époque est en train d'attendre d'être relever.

 

La Structure des Sections:

Acte I-Une saison en enfer

Le jeune poèt arrive dans une ville déserte.Il raconte son bonheur damné(enfer imaginaire):La nature, Eden, l'Arc-en-ciel.Scènes mentales.  

Acte I et demi-Alchimie du verbe

Acte II-Paradis terrestre Le jeune poèt continue son voyage, arrive aux scènes modernes: a.la salle des patients de trachéotomie b.la tribu chinois qui habitent dans les égouts c.la méditerrané   

À la fin, tous ces personnages sont noyée dans une scène luxe et confortable.Alors que le jeune poèt rend compte que le bonheur peut être comme un enfer.Ils s'allongent sur le bord ensemble en écoutant la musique baroque, quelques uns sont couronnés par le jeune poèt.   

 

Les Croquis(les scénographies / les situations dramatiques):

-La scène sous la scène

Scene

 

 

-Le fumé dans le noir

Img_20140219_0002

 

-Une femme dans un corps d'homme, personne va l'aimer!?

Img_20140219_0003

 

-Mouvement corporel 1

Img_20140219_0005

 

-Mouvement corporel 2

Gvanca

 

-"La vraie vie est absente.Nous ne sont pas au monde."

Img_20140219_0019

 

-La chaise que les acteurs s'assoient jamais

Img_20140219_0020

 

-"Il faut être absolutement moderne."

Img_20140219_0024

 

-Le démon dans la musique Baroque

Img_20140219_0025

 

-La conversation avec Sainte Vierge

Img_20140219_0026

 

Stratégie d'interprètation:Elle aime utiliser une théorie similaire à celle de la bio-mécanique pour développer son propre système physique.   Dans l’opéra chinois, l’opéra de Pékin permet aux acteurs de se débarrasser du simple fait de « jouer » un rôle. Les acteurs utilisent un réglage externe afin d’affecter leurs émotions intérieures et de montrer l’aspect le plus réaliste de ce rôle en brisant le cadre extérieur étrange. Comme si la réalité que nous avions obtenu était de moins en moins pertinente par rapport à la « réalité satisfaisante », éloigné de ce que nous avions pu imaginer au départ.   Le théâtre qu’elle cherche à réaliser est un processus de recherche de la « vérité ».  

 

Comme un verre dans lequel on met de l’eau froide, puis de l’eau chaude, puis de l’eau froide, jusqu’à ce que le verre explose. A son avis, l’eau chaude serait la présomption du théâtre et pourrait être considérée comme la forme créée par le metteur en scène. L’eau froide serait l’émotion exprimée par les acteurs au cours de la performance. L’eau dans le verre serait la vérité « suprême ». Ce sont les choses les plus vraies de la vie qui vont s’exprimer sur scène.

 

Exemple:Death and the King's Horseman(Écrit par Wole Soyinka)(2011 Taipei)

 

Par ailleuire, elle a envie de créer des œuvres en utilisant la langue française. Depuis son enfance, elle voyage avec ses parents à Paris de temps en temps et elle toujours s’intéressée par languague française. Après qu'elle a appris à utiliser cette langue, elle crois fermement que cette langue la permettra de créer des œuvres plus complètes.La langue joue un rôle très important dans le théâtre. Pour l’instant, elle a bien utilisé les formes que la langue chinoise peut démontrer dans la boîte noire du théâtre.Elle crois que si elle a une chance de transformer cet élément en français, elle va considérer l’esthétique de la langue du théâtre dans une nouvelle perspective pour intégrer ses caractéristiques originales afin de présenter une autre couleur possible de la langue et de créer des œuvres du théâtre de son style.   

 

Exemple:Hamlet(2014 Paris)

 

Liste de la coopération:

-Gvanca Lobjanidze 

1510480_767090479974714_1068377416_n

Comédienne et metteur en scène Géorgienne.

Elle est stagiaires du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique en ce moment.

Elle avait attesté plusieurs productions théâtrales en France comme comédienne:Madrigale(Théâtre de Paris8 / 2010), Sept Péchés Capitaux(Théâtre de Paris8 / 2009).Et metteur en scène de Rekviem 3(Opéra de Bastille / 2013), DUO(Théâtre de Chatelet / 2011).  

 

-Cordis Paldano 184491_10153252624905384_482722372_n Comédien et dramaturge publié Indien.

Stagiaires au CNSAD.

Il a obtenu Best Actor at Short en 2011 et il a attesté Sweet Theatre Festival au Madras en 2012 et 2013.

 

-Michaël Charny

Dha-ap-t-michael.cherney-16

Comédien isralien.

Stagiaires au CNSAD.

Ancien élève de Seminar Hakibutzim School of Performing Arts.

Récipiendaire d'une bourse au Séminaire Hakibutzim et Winning the Monologue.

À quoi servira la collecte ?

En  2011, HUNG YI TING a eu enfin l’opportunité de faire sa mise en scène dans un théâtre de Proscenium Arch. Grâce à l’équipement du système de suspension et du grand espace, elle peut réaliser sa conception idéale du visuel de la scène ; avec de simples silhouettes noires et blanches, des lignes droites, et l’expression soft.

 

Le système théâtral de HUNG YI-Ting besoin surtout une espace de théâtre traditionelle, sépare bien l'endroit de la scène et le grédin, pour que dans le cadre magique, l'illusion présenté par HUNG Yi-TIng pourrait clairement classifié sur la scène et donne l'ambiance spéciale aux spéctateurs.

 

Pourtant, le théâtre de boîte boire ou Proscenium Arch coûte plutôt cher à Paris......

 

La première fois HUNG Yi-Ting utilise Proscenium Arch comme théâtre pour la pièce de Far Away(Écrit par Caryl Churchil)(2012 Taipei)

 

Frais de représentation

Frais de location:1000 eoros

Droits d'auteur:0 euros(auteur mort plus de 80 ans)

 

Autres frais

Décors:750

Costumes:600

Transports:200

Matériels techniques:300

Communication:250

Assurances:400

 

Frais de répétitions

Location de locaux:220

 

EN SOMME------3720

 

Thumb_negative0-31-2a_1_
alice hung

Metteur en scène du théâtre / 1987 née à Taipei / Elle habite à Paris maintenant 2013- Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique 2007-2011-Taipei National University of the Arts, département de théâtre, spécialise en Metteur en scène(BFA) 2006 -Sélectioné pour la subvention de Les Prix Paris Jeunes Talents, Mairie de Paris 2005 -La... Voir la suite