Le projet est de monter un jazz club itinérant, autonome à travers les villes et villages et de proposer un calendrier artistique original perdurable en partenariat avec les communes. L'objet de cette demande de participation est de nous aider à investir dans une scène de la même configuration que celle présentée dans la vidéo.

Large_mar_9501

The project

 

Le JAZZ CLUB ITINERANT, un véritable service public culturel d’éducation populaire!

Le projet est de monter un jazz club itinérant, autonome à travers les villes et villages et de proposer un calendrier artistique original perdurable en partenariat avec les communes.

“Aujourd’hui, l’offre culturel se centralise dans les grandes agglomérations. En effet, plus de 75% de la population en France se trouve en milieu urbail. Mais 25% de la population vit en milieu rurale et se partage 80% du terrioire”

 

INSEE

 

Ce projet naît d’un constat, l’offre culturel est beaucoup trop insuffisante en milieu rurale. Notre réponse à cette lacune est de proposer aux communes de mettre à disposition un espace public (salle des fêtes/sports, cour d’école, terrain municipal, …) pour réaliser un concert ou une saison artistique originale accès autour du jazz et des musiques improvisées. Cette initiative répond à un besoin d’équité culturel.

 

Ce projet est également singulier dans sa conception, en effet, il implique des valeurs humaines fondamentales qui se trouvent au coeur de la philosophie du développement et de la structuration de l’activité économique annexe de l’association.

cette initiative est inscrite dans un processus de développement durable qui s’articule autour de quatre axes :

 

ECONOMIE - SOCIALE - SOLIDAIRE - ENVIRONEMENTALE

 

Mar_9488

 

Un projet à la base d’un développement structure et maîtrisé.

 

ECONOMIQUE :

 

Le développement économique est une composante du développement durable, dans la mesure où il est maîtrisé. La création d’emploi, intermittent et permanent, la viabilité économique, le partage équitable des richesses par une rémunération stable et égalitaire et le soutien de productions locales (groupes locaux) en sont les principales caractéristiques. Elle permet le développement maîtrisé de l’association porteuse du projet, HERUKA-MUSIC, et garantie sa pérennité.

Un économie structurée et maîtrisée.

Notre attention est portée sur la préservation d’une économie de projet. La fonction économique reste subordonnée au fonctions sociale, solidaire et écologique du projet afin de revêtir un caractère éthique.

Les fournisseurs et partenaires de l’association sont choisis en fonction des critère du développement durable, entreprise d’insertion, coopératives de l’économie sociétale et solidaire, sélection des matériels selon des critères environnementaux et recours à la production locale.

D’autre part, le choix par l’association de son établissement bancaire au crédit coopératif est également un levier d’action en ce sens, garanties éthique et écologique de la banque, placements éthiques et solidaires.

 

En terme d’organisation économique, les technologie de l’information et de la communication sont utilisés en tant qu’outils pratique du développement durable, nos réunion téléphonique et par vidéo-conférence garantissent un impact écologique minimum.

 

SOCIALE :

 

En tant qu'employeur, l’association se doit de respecter le droit du travail, cela permet d’assurer aux salariés des conditions de travail décentes. Nous adoptons une attitude engagé et revendicatrice sur ces sujets.

 

Un point d’honneur est mis sur le respect d’une grille de salaire équitable, une habitude de dialogue social, de participation, de valorisation des compétences individuelles, la résolution non violente des conflits, la lutte contre les discriminations, favoriser l’égalité professionnelle et l’accès à l’emploi.

La prise en compte de la dimension sociale ne se limite pas à la gestion des ressources humaines mais elle implique l’égalité de chacun face à l’accès à la culture et améliore ainsi la qualité de vie dans une volonté de développement social du territoire.

 

L’humain comme facteur.

 

Ce projet s’inscrit au centre de la politique de développement de l’association porteuse, HERUKA-MUSIC. La croissance de l’activité générée nous permettra de mettre en oeuvre une gestion des ressources humaines sur le long terme.

 

La pérennisation de l’emploi est un objet d’anticipation active, il est un moyen au service du projet associatif. Son développement suppose de porter attention à la qualité de l’emploi associatif tout autant qu’à la consolidation des pratiques de gestion des ressources adaptées au modèle associatif.

Le développement d’une équipe salariale et de sa professionnalisation est au coeur e la réussite de notre projet et un indice de réussite.

 

SOLIDAIRE :

 

La mutualisation des ressources est inhérente à la démarche de développement durable. cette initiative implique la mise à disposition commune des matériels et compétences pour faire avancer le projet sur chaque territoire.

 

Ainsi, cette initiative place l’humain en son coeur, développe le lien entre les habitants, les artistes sur un territoire restreint.

 

Une gouvernance associative participative et partenariale.

 

“La participation est au coeur de la problématique du développement durable, elle en constitue le principe d’action, la clef principale. Le développement durable doit résulter d’une mobilisation de tous permettant à chacun d’agir”

 

Stratégie française du développement durable

 

L’information des acteurs concernés (administration publique, habitants, commerçants, partenaires) est essentielle à la réussite du projet dans sa démarche de développement durable, qui doit être co-construite. La formation de tous les acteurs (artistes, personnels administratif et technique) permet de faire progresser le projet avec des décisions éclairées.

 

Au sein de l’association, l’impact écologique de la réalisation de chaque évènement est étudié et optimisé par une charte et des outils d’évaluation. Nous proposons un projet avec une stratégie de développement durable cohérente, adaptable aux projets locaux et aux politiques publiques.

La connaissance de notre environnement (administrations, collectivités, entreprises, associations du territoire, …), la participation à la vie locale, nouer des partenariats et des liens restent les valeurs fondamentales du caractère solidaire de notre projet.

 

ENVIRONNEMENTALE :

 

L’activité humaine est pour une large part responsable de la dégradation environnementale et , en particulier, du réchauffement climatique. Ce sont les choix politiques, de production, de consommation, les choix énergétiques, industriels, économique, qui sont en cause et qui peuvent avoir des conséquences néfastes pour la planète.

 

Un engagement écologique fort et durable.

 

Sur le plan environnemental, atteindre l’objectif d’un développement durable, c’est savoir respecter l’utilisation et la gestion durable des ressources naturelles, maintenir les grands équilibres naturels,  maîtriser l’énergie et l’économie des ressources non renouvelable.

 

Notre projet permet aux habitants de ne pas forcément prendre leur voiture pour se rendre à un spectacle par le choix de lieux accessible en mode doux. L’utilisation d’une information de proximité éco-responsable sera faite, et cette d’un matériel scénique à très basse consommation énergétique (ex : projecteur à LED).

 

L4

 

Un véritable service publique culturel et d’éducation populaire.

 

La réalisation d’un projet culturel au service du public et l’intégration de la dimension d’éducation populaire au centre du projet.

 

HERUKA-MUSIC ambitionne la réalisation d’un cinquantaine de concerts par an (environs 4 concerts par mois), qui s’inscrivent dans un cahier des charges très précis incluant les valeurs de l’économie sociale, solidaire et environnementale :

 

- Des petites formation musicale de 1 à 5 musiciens, destinées à des jauges limités.

Les artistes programmés sont sélectionnés compte tenu de leur proposition artistique originale, cohérente et exigeante, leur professionnalisme et leur engagement envers les publics.

 

- Une durée de concert pour les groupes scolaires de 45 minutes à 1 heure en matinée ou après midi.

En partenariat avec les établissements scolaires et les institutions dont ils dépendent, des concerts en matinée ou après-midi ainsi que des programmes sont spécifiquement élaborés, autour de la découverte et l’initiation aux codes jazz et son utilisation à travers les différentes cultures, pour les primaires, collèges et lycées. Un accompagnement pédagogique est proposé aux établissements scolaires pour chacun des concerts. L’élaboration d’un dossier pédagogique en collaboration avec l’équipe artistique et les artistes et en lien avec les programmes scolaires en vigueur qui, depuis 2008, intègrent l’enseignement de l’histoire des arts. Les enseignants qui accompagnent leurs élèves aux concerts y trouvent une présentation du spectacle, des artistes et de leur univers, ainsi que des pistes pédagogique adaptées à l’âge des enfants à exploiter avant et après la représentation (suggestion de prolongement pluridisciplinaires, références discographiques, bibliographiques et filmographiques … ).

 

- Une durée de concert pour la soirée de 2 fois 45 minutes ou 1 heure 30 minutes.

L’offre de concert s’ouvre à tous les publics avec des séances en soirée accompagnées d’un cocktail en fin de représentation. Pour une qualité visuelle et acoustique optimale, nous fixons la jauge à 100 personnes par concert.

 

- Des éléments technique (son/lumière) et de décor volontairement légers, de façon à donner une réelle mobilité au spectacle.

D’une manière générale, la préparation technique est conçue pour tenir un rythme de deux séances par jour sur le temps scolaire, ainsi que la séance en soirée.

 

Imgp0257

Why fund it?

 

LES BESOINS MATÉRIELS

Une scène mobile, modulaire et autonome à l’épreuve du spectacle vivant dans les salles polyvalente. le défi de la polyvalence constitue à rendre un lieu capable d’accueillir un spectacle dans les meilleures conditions techniques et le cadre des moyens financiers et humains définis.

Quelques principes :

Un lieu, quel qu’il soit, devient “lieu scénique” dès qu’il est doté de certaines fonctionnalités propres à la tenue d’un spectacle vivant. Il doit pour cela répondre à deux impératifs :

- Accueillir un public et le mettre dans des conditions de voir et d’entendre.

- Permettre à l’artiste de donner à voir et à entendre sa prestation.

ici, une première remarque s’impose, quand on parle “de voir et d’entendre”, il s’agit de voir et d’entendre tout ce qui  constitue le spectalce, mais seulement cela. Sur le plan technique, cela se traduit en action par :

- Montrer.

- Masquer.

ces principes se mettent en oeuvre dans deux domaines :

- L’équipement.

- Les hommes

L'équipement :

Avant de penser à l’équipement, il conviendra de se poser le problème de son utilisation, de la fréquence des spectacles, en adéquation avec le projet culturel.

Dans le cadre d’un projet où les spectacles seront amenés à se déplacer fréquemment, il est pertinent de se doter de matériel son et lumière spécifique au spectacle. c’est un investissement lourd mais nécessaire dans un projet de développement par le spectacle vivant. cet investissement matériel qui est la condition première pour l’accueil des spectacles, apportent les améliorations suivantes :

- Qualité artistique accrue par l’obtention d’angles d’éclairage variés.

- Montage et démontage facilités et raccourcies par l’utilisation du même matériel.

- Coûts de production réduits.

- Sécurité accrue dans le travail et pour le public (connaissance approfondie du matériel).

- Aspect de la salle sauvegardé pendant les spectacles.

La scène :

Pour implanter une scène mobile dans l’enceinte d’une salle polyvalente, la solution d’une scène composée de praticables modulables sans cadre de scène fixe s’impose comme la plus pertinente. Ces matériels sont conformes aux normes et rapides à mettre en oeuvre. Nous avons choisis de composer la scène de 9 praticables de 1m x 2m et d’une hauteur de 40 cm. Cette combinaison nous offre la possibilité d’avoir plusieurs dimensions de scène de 2m² à 18m². Cette solution permet de disposer d’une scène éventuellement utilisable lors de manifestation en extérieur.

 

PRIX : 2200€

 

Hardware :

Pour l’accroche des projecteurs, le standard universellement utilisé en spectacle est le tube d’acier rond de 50 mm de diamètre. Tous les crochets de projecteurs sont conçus pour ce format. Nous avons choisi d’utiliser deux "totems" 3m de haut sur scène. Cet élément sera composé de 4 traverses 3 points de 1.5m et 2 embases.

 

PRIX : 800€

 

TOTAL : 3000€

 

 

Thumb_logo_heruka_music
HERUKA MUSIC

Heruka-music est une association spécialisée dans la production de concerts de jazz et musiques improvisées de musiciens présentant des qualités artistiques remarquables. Nous travaillons exclusivement avec des artistes ayant un engagement fort, créant une musique de caractère. Heruka-music se distingue par la singularité des lieux de concerts et...