Découvrez tout un patrimoine méconnu de lieux abandonnés de Belgique à travers une émission sur l'Exploration Urbaine (ou Urbex).

Large_u-1421869876

Présentation détaillée du projet

Capture_d_e_cran_2015-01-21_a__21.00.26-1421870455

 

PRÉSENTATION

 

Présenté sous la forme d'une émission télévisuelle alliant reportage et divertissement, "Urbex Belgium" est un projet s'intéressant sur les pratiques d'Exploration Urbaine (ou "Urbex") au sens large, le tout sur un territoire exclusivement belge.

 

Au menu: tout un patrimoine de lieux abandonnés de Belgique réanimés par les découvertes d’explorateurs urbains, les souvenirs de particuliers, les prouesses physiques d’artistes-sportifs et les clichés de photographes professionnels.

 

Capture_d_e_cran_2015-01-21_a__19.09.30-1421865111

 

QU'EST-CE QUE L'URBEX ?

 

L’exploration urbaine de lieux abandonnées et autres bâtiments désaffectés, plus communément surnommée « UrbEx », est une pratique de plus en plus courante à notre époque. Cette activité consiste à visiter des lieux construits par la main de l’homme, abandonnés ou non, en général interdits ou du moins cachés ou difficiles d’accès. La pratique s’est rapidement propagée et popularisée dans le monde entier à travers les réseaux sociaux, si bien que l’exploration urbaine est aujourd’hui un phénomène incontournable.

 

L’Europe, et en grande partie la Belgique, constitue l’un des plus grands terrains de chasse pour les urbexeurs, avec ses nombreux bâtiments anciens, parmi lesquels on retrouve d'anciennes fabriques industrielles, des maisons sans héritage, des parcs à l'abandon, des sanatoriums désaffectés, des antiquités ferroviaires... mais aussi tout un réseau de sous-sols d'antan (métros, égouts...) de même que des vestiges de guerre (prisons, bases militaires, forts etc.).

 

Capture_d_e_cran_2015-01-21_a__19.16.55-1421865091

 

LE PROJET ET SES OBJECTIFS

 

L’objectif de ce travail de fin d'études est de présenter et de mettre en avant ce patrimoine de lieux abandonnés méconnu de Belgique à travers différents dispositifs de témoignages:

- des explorateurs urbains aventureux

- un photographe professionnel

- des particuliers exprimant leurs souvenirs par rapport à ces lieux qu’ils ont connu autrefois

- des artistes-sportifs professionnels exécutant des prouesses physiques, parmi lesquelles du parkour, de la danse urbaine, ou autre

- ...

 

575262_499064170192434_224132295_n-1424892575

 

Grâce à ces nombreux témoignages, tantôt oraux, tantôt visuels, l’émission se verra attribuer une touche de divertissement sous la forme d’une chasse au trésor avec quelques séquences visuellement originales faisant revivre ces lieux égarés du temps. Par cette méthode, nous espérons notamment prolonger l'expérience de l'Urbex par-delà les réseaux sociaux en apportant une approche nouvelle et inédite, sans pour autant dévier vers du sensationnalisme gratuit !

 

D’un point de vue pédagogique, il s’agit là aussi de l’occasion d’avertir le public sur certaines mesures de sécurité et de légalité à prendre en compte lors de la visite de certains lieux à l'abandon ou interdits d'accès!

 

F5949-1424892720

 

PLUS CONCRÈTEMENT:

 

Alors que nous affinons les derniers détails d'écriture, je vous invite à découvrir ci-dessous la description du concept général de notre émission:

 

Le présentateur

De manière générale, un présentateur principal structurera l'émission et guidera les spectateurs du début jusqu'à la fin depuis un plateau situé en décor abandonné. C'est lui qui fera les transitions entre chaque parties de reportages.

 

Le reportage principal

Les spectateurs auront l'occasion de suivre 2 équipes d'explorateurs lancées chacune à la découverte de différents lieux abandonnés. Ces lieux, choisis pour leur potentiel historique, visuel, architectural ou autre, feront l'objet d'une recontextualisation historique, suivie d'une visite guidée présentée tour-à-tour par le biais des explorateurs, d'interviews et autres.

 

Les reportages secondaires, ou "Capsules"

Notre intention n'est pas de nous limiter à un portrait historique ou à une illustration étriquée de "qu'est-ce que l'urbex?". Au contraire, par le biais de différentes séquences qui viendront ponctuer notre émission, nous embrasserons une vision beaucoup plus large de l'exploration urbaine.

 

Voici donc 3 capsules qui permettront d'aérer l'émission tout en offrant au spectateur une vision plus large de l'exploration urbaine.

 

- L'interview: nous nous intéresserons aux pratiques d'un pionnier de l'urbex rendu célèbre grâce à ses explorations et photographies, une personne susceptible d'apporter un regard plus précis sur le phénomène de l'Urbex dans le monde d'aujourd'hui et sur les réseaux sociaux.

 

- Focus "Paranormal": nous suivrons une équipe de chasseurs de fantômes belges lancés sur les traces de certains lieux abandonnés réputés "hantés". Vous ne vous attendiez pas à ce que cela existe en Belgique, avouez-le...

 

- "Seconde Vie": nous nous focaliserons enfin sur toute une série de lieux anciennement abandonnés (dont certains célèbres) et désormais reconvertis, afin d'illustrer les possibilités d'évolutions et de nouvelles vies pour ces bâtiments à l'expérience de vie limitée.

 

La raison pour laquelle nous choisissons de présenter l'exploration urbaine par le biais d'une émission et de différents reportages est très simple. Grâce à ces dispositifs de reportages, nous espérons plonger les spectateurs dans la réalité de l'exploration urbaine et montrer de manière vivante et réaliste ce patrimoine de lieux abandonnés de Belgique grâce à un dispositif dynamique de témoignages divers.

 

Voici ci-dessous une représentation schématique du concept général de l'émission:

 

Re_fe_rence_2-1424907794

 

 

Capture_d_e_cran_2015-01-21_a__19.15.36-1421865058

 

LE CASTING

 

Pour l'instant, nous sommes toujours en cours de casting. Nous vous tiendrons au courant des nos mises-à-jour au fur et à mesure que nous avançons dans le processus de création.

 

- Le présentateur: Raphael Charlier

- Le photographe: Denis Lécuyer-Hansel

- L'explorateur urbain: Yannick Vandermolen, du site Miso-Photography

- Le free-runner: Quentin Royaux

- La danseuse: Marielle Desjardins

 

QUELS LIEUX ALLONS-NOUS METTRE EN AVANT DANS NOTRE PROJET ?

 

Pour des raisons pratiques, et aussi parce que nous n'avons pas encore fait de choix définitif sur les différentes possibilités de lieux qui s'offrent à nous, nous garderons une part de mystère sur ce point.

 

Pour l'instant, 4 à 5 lieux principaux sont prévus pour la première émission. Nous ne visons pas spécialement à montrer les lieux abandonnés les plus connus de l'urbex, car ils ont déjà été vus et décrits à travers toute une série d'articles et de photographies disponibles sur le net. Aussi nous cherchons - non sans difficultés - les "perles rares", des lieux moins connus, voire inédits, et surtout intéressants!

 

Voici, en attendant, 2 lieux déjà confirmés pour notre émission:

 

LE FORT DE LA CHARTREUSE

Lieu au passé historique chargé et un des sites abandonnés les plus âgés de Belgique, le Fort de la Chartreuse fût construit au XIVe siècle, à l'emplacement d'un monastère de l'Ordre des Chartreux occupé depuis le XIVe siècle. Grâce à sa situation stratégique, dominant la vallée de la Meuse, le bâtiment fut tour à tour affecté en tant que fort, puis en caserne, en prison et en hôpital militaire, étant tour à tour occupé par les belges, les allemands et les alliés. Le site, avec ses nombreux bâtiments de différents âges, est désaffecté depuis 1988, ce qui en fait l'un des sites abandonnés les plus âgés de Belgique.

 

Capture_d_e_cran_2015-04-01_a__09.43.38-1427874998

 

LE THÉÂTRE-CINÉMA VARIA

Cet ancien théâtre-cinéma servira de plateau central pour notre émission. Avec son architecture magnifique, aujourd'hui à l'abandon, le théatre-cinéma Varia est un lieu visuellement passionnant et un incontournable.

 

 Capture_d_e_cran_2015-02-24_a__20.58.09-1424807970

 

LA CENTRALE ÉLECTRIQUE

Découvrez un bijou architectural en plongeant au coeur d'un bâtiment industriel aux dimensions impressionnantes et aux machineries toujours présentes. Au menu: toute une partie condamnée du bâtiment vous sera révélée... et le clou du spectacle demeure la tour de refroidissement!

 

Capture_d_e_cran_2015-04-01_a__09.52.49-1427875027

 

L'ÉQUIPE & FICHE TECHNIQUE

 

Production & Mise-en-scène:

Eric JAMINET, Directeur Artistique/Réalisateur

Quentin BAYENAY, Directeur de production

 

Image

Manon HENRY, Directrice photo

Emilie LAHO, Cadreuse

Loïc DEBAUCHE, Cadreur

Valentin TEMMERMAN, Cadreur

Xenia ANISSIMOVA, Cadreuse

 

Son

Martin DEREFAT, Ingénieur du Son

Geoffrey THOMAS, Ingénieur du Son

 

Post-Production

Héloïse DOULEY, Monteuse

Quentin RYCKAERT, Musiques

 

Fiche Technique

Durée de l'émission: 26 min

Durée du tournage: 2 semaines

Date de tournage: 11 au 24 mai 2015

Lieux de tournage: Bruxelles, Charleroi, Liège, Anvers, ???

Support :  Vidéo Couleur, Format 16/9, HD

 

Capture_d_e_cran_2015-02-24_a__21.04.54-1424808334

 

NOS MOTIVATIONS

 

En tant que passionnés de lieux abandonnés et guidés par un certain goût de l’aventure, nous ne pouvons qu'exprimer notre enthousiasme à mettre en œuvre une émission montrant le charme ainsi que le côté mystérieux et sauvage de certains bâtiments figés par le temps, le tout dans un décor exclusivement belge, de même que les réactions et émotions exprimées par les personnes amenées à découvrir ou à décrire ces lieux.

 

Ce projet riche en défis est destiné à être tourné entre le 11 et le 24 mai 2015. Soutenu et produit par les Ateliers de Productions Audiovisuelles Coopératifs de la Haute Ecole Libre de Bruxelles, ce projet est l'opportunité pour plusieurs étudiants en cinéma d'exprimer leur créativité tout en préparant sérieusement leur métier futur.

 

Loin d'être une émission commerciale, "Urbex Belgium" est un projet ambitieux né de la motivation de plusieurs étudiants... Un projet fou, qui semblait à priori infaisable et trop complexe au vu des autorisations et des mesures de sécurité/préparation qu'il nécessite, et qui est aujourd'hui en plein chantier!

 

Nous faisons dès lors appel à VOUS pour nous soutenir et nous aider dans nos démarches.

 

Capture_d_e_cran_2015-01-21_a__19.19.13-1421865162

 

COMMENT POUVEZ-VOUS NOUS AIDER ?

 

- en contribuant financièrement au projet

   mais aussi:

- en partageant cette page aux personnes de votre entourage!

 

Votre argent n'est pas uniquement destiné à du matériel de tournage. C'est aussi un investissement sur l'avenir: d'une part l'avenir d'étudiants en passe de devenir les cameramen, ingénieurs sons, monteurs et cinéastes de demain, et d'autre part l'avenir de ces monuments historiques belges auxquels nous comptons bien rendre un hommage digne de ce nom!

 

Un grand merci d'avance pour votre soutien!

 

Bien à vous,

 

Eric JAMINET, directeur artistique

 

Capture_d_e_cran_2015-01-21_a__21.02.37-1421870583

 

PS: Pour plus d'informations, je vous invite à jeter un coup d'oeil sur ma page de photographies d'explorations urbaines pour vous faire une meilleure idée des lieux que j'ai déjà pu découvrir: flickr.com/urbexvision

À quoi servira la collecte ?

Grâce aux différents fonds & apports des membres de APACH asbl ainsi que du CCA (Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel), notre budget actuel s'élève à 8000 €. Ce montant constitue 77,33% de la somme prévue pour lancer le tournage de notre projet de fin d'études.

 

Dès lors, pour compléter notre budget, nous faisons appel à votre soutien moral et financier!

 

Les 1535 € que nous obtiendrons grâce aux Kiss Kiss Bankers seront utilisés exclusivement pour la partie artistique du projet et seront distribués comme suit:

 

1. Matériel Image & Son: 1000 €

Notre équipement est presque au complet. Pour proposer des images de qualité, nous emploierons tout un arsenal de matériels image différents, en allant de la machinerie légère (glide-cam) à la lourde (grue), sans oublier toute la panoplie de caméras offrant différentes possibilités de captation: du slow-motion pour les scènes en mouvement, des images en night-vision pour les scènes dans l'obscurité, du fish-eye (Go-Pro) dans les espaces étriqués, sans oublier de magnifiques time-lapses pour présenter ces monuments figés par un temps qui ne cesse de défiler, encore et encore...

Il en va de même pour le matériel son!

 

2. Matériel Éclairage: 470 €

Vous l'aurez compris, l'électricité se fait plutôt rare dans les bâtiments abandonnés, les laissant souvent plongés dans une pénombre peu idéale à la captation. Il est donc nécessaire de raviver la flamme de ces lieux désaffectés en y apportant une lumière qui, tout en restant sobre et réaliste, permettra de maximaliser la qualité de nos images.

 

3. Accessoires: 165 €

Parce que les lieux abandonnés présentent parfois certains dangers, il est nécessaire d'équiper nos explorateurs avec le matériel nécessaire à leur sécurité. Ces accessoires auront aussi pour rôle de sensibiliser le public aux dangers que présentent certains lieux abandonnés, en sachant que beaucoup de personnes se rendent bien souvent sans protections dans des lieux parfois délabrés et dangereux.

 

Capture_d_e_cran_2015-01-21_a__19.18.12-1421865201

 

Thumb_img_8288red_500-500-1452454147
Eric J.

Professionnel de l'audiovisuel

Derniers commentaires

Thumb_default
Félicitations ,objectif atteint!
Thumb_default
Super projet! En espérant sincèrement que la collecte ira au bout et même encore plus loin! Hâte de voir le produit fini
Thumb_default
Bon courage pour la dernière ligne droite !