V.F TRIO "Live chez JP". Concert de salon filmé en superproduction. Un DVD, deux films long métrage. Le "doc" en version Cinéma.

Large_visuel_kkbb_new

Présentation détaillée du projet

Merci à tous, au delà de KKBB, c'est bien 9000 euros en tout qui auront été collecté (et ça continue, et ça continue...)

 

On doit encore mixer le son (sur la vidéo qui suit le son n'est QUE le MP3 témoin de la prise de son d'Andy, la vache, ça promet!), et finir le deuxième film. Le montage des images du concert est prêt...

Pour calmer (ou exciter) vos impatiences, 9 mn d'images (sur les 103 minutes du film) et un bonus.

 

 

 

AVANT PROPOS

 

 

 

C'est quoi, V.F Trio ?

 

 

 

EDITO.

 

 

 

J’étais devenu un chanteur aphone.

 

Mes chanteurs à moi étaient des aventuriers, des anticonformistes, des « grandes gueules », des êtres « entre la marge et sa limite ». Tels les pandas, ils tendent à la disparition lente…

Je suis devenu ces 10 dernières années une sorte de vieux sage, un « maître Yoda » pour de jeunes padawans chanteurs professionnels en quête de gloire, en réflexion permanente avec eux sur le « côté lumineux de la Force » qui devrait toujours nous animer quand il s’agit d’affronter le public.

Mes travaux récents en Cinéma-documentaire avec mon oncle d’Amérique, Marian Marzynski, avec qui je partage cette envie de mettre en scène le réel, ont finalement réveillé le chanteur moribond que je portais toujours en moi. L’idée d’un « documentaire live » a commencé à germer et s’est brusquement matérialisée quand David Laisné s’est spontanément « porté candidat » à mes futurs projets.

 

Mes chanteurs à moi ont toujours été accompagnés par des musiciens exceptionnels avec qui ils forgeaient un discours commun. David Laisné est de cette race de musicien : un concept à lui tout seul.

Nous avions tous deux la même amitié et la même admiration pour Mike Rajamahendra à la batterie et voici notre Trio.

 

Et voici notre spectacle : VF Trio « Maître(s) à Chanter en Voix d’Extinction », dans les pas de mes maîtres chanteurs, de Vian dès 1955 à Jonasz en 1985 et, dans la parenthèse, Ferré, Nougaro, Brel, Gainsbourg, Lavilliers, Béranger, Higelin, Annegarn,  Leforestier, Charlélie Couture…

Et moi ! Petit chanteur débutant en 1981 et tâchant de faire de mon mieux pour devenir en 30 ans de scène l’artiste que je me devais de devenir : un panda de plus en lutte pour ne pas s'éteindre.

Armé jusqu’aux dents version trio commando, ancré dans le présent en prêtant ma voix à l’âge d’or des chanteurs tout en pillant leurs arguments -échange de bons procédés- je reprends finalement la parole avec cette vieille obsession : donner au public le plus fort du caractère, le meilleur de la musique, la proximité de la rencontre… et voir s’il se passe quelque chose d’intéressant…

 

François Marzynski

 

Les_cons

 

 

MAIS AU FAIT, VF TRIO, C'EST QUI?

 

Mike Rajamahendra: Batterie

 

Mike Rajamahendra est l’un des plus talentueux batteurs sur la scène française et européenne. (Jazzenligne.com).

À l’âge de 4 ans, il monte sur la batterie de son père pour jouer avec une aisance surprenante. À 16 ans, il s’intéresse au jazz. Dès lors, il se met à l’«explorer» en prenant comme référence les plus grands batteurs mondiaux.

En 1994, à 18 ans, il succède à Manu Katché et Paco Séry, dont les réputations ne sont plus à faire, au sein du Chance Orchestra, une des meilleures formations de rythm&blues en Europe. Plus de 300 concerts en 5 ans à travers l’Europe, le continent africain, et ailleurs. Recommandé tous azimuts, il participe à la tournée européenne de Delegation (Groupe Funk mondialement célèbre) partageant les scènes avec Kool & the gang. Par ailleurs, il accompagne des artistes de la variété française, Michel Fugain, Véronique Samson, Christina Marocco, Jérôme Cotta en live comme en studio. Son affection pour le jazz sous toutes ses formes lui permet ainsi de faire de belles rencontres. De fabuleux musiciens dont le guitariste vietnamien Nguyên Lê, le saxophoniste Sylvain Beuf, le pianiste Michel Sanchez (Deep Forest), le trompettiste mauricien Philippe Thomas, … Et bien d’autres. Ces rencontres se confortent par leur participation sur l’album d’Elijah, groupe qu’il fonde en 2001.

 

David Laisné: Clavier

 

David Laisné « n’est pas un type « normal ». Son interprétation de la basse et du clavier nécessiterait en principe au moins 3 mains et 2 cerveaux. » (Discours récurrent de la plupart des musiciens qui l’ont accompagné)

Cependant, il dispose d’une solide formation en Musique Classique (6 médailles d’or dont : Piano, Orgue, Jazz…) et reçoit en 1995 un Diplôme de composition de musique de film à l’École Normale ( !) de Paris. Il monte des groupes de Jazz avec ses compositions : « Quartet Édato » – avec Thomas Grimonprez 1995,« Shank » avec Alexis Thérain 1998. Il accompagne ses anciens professeurs de Jazz, notamment Guy Gilbert. Il se spécialise dans le jeu pianistique cubain en jouant avec Fred « el Pulpo » Savinien (« La Esclusiva », « Son Chévéré ». De 1999 à 2001, il sillonne la France dans le spectacle musical nominé aux Molières : « La Framboise frivole ». Entre 2003 et 2004, il part en tournée (dont le passage à l’Olympia) avec « Marcel et son Orchestre » groupe déjanté bien connu. De retour dans le Nord, il s’initie à la musique Gnawa, avec Hassan Boussou. Parallèlement, il est saxophoniste tzigane dans le « Taraf Dékalé », puis accordéoniste dans « Le p’tit bal » (bal pour les enfants). Il intègre également la fanfare « La Baleine » au sax alto, et plus récemment « Tavez Bartali », musique orientale (sax et piano). En 2007 il monte « DL Project » (Jazz-Funk), et joue au festival de Tourcoing en 2008, on le retrouve en 2013 avec son « David Laisné Trio ». Il compose, en 2010 et 2011, la musique de deux documentaires pour Wéo et FR3 (« La vie à un fil » et « La Patrouille de l’espoir »).

 

François Marzynski: chant

   

 

François Marzynski « n’est pas un chanteur, c’est une bombe ! ». C’est ainsi que Jean-Marc Malairan, ancien directeur marketing chez Warner et EMI mais aussi directeur/fondateur du CIFAP définissait le bonhomme après l’avoir découvert en 2004 au Théâtre de l’Essaïon à Paris. Il faut dire que le « bonhomme » en question  est aussi en quelque sorte un « Maître » en matière d’approche scénique : Chanteur par vocation dès l’âge de 13 ans, formé aux techniques théâtrales avant-gardistes du Collectif Théâtral du Hainaut à 16, puis à l’improvisation burlesque avec Christian Cailleret (un des fondateur des clowns du Prato) à 20, il a exploré la scène sous toutes ses formes en tant que chanteur, comédien, improvisateur, puis metteur en scène et auteur de pièces (on lui doit notamment « Nathalie sur le toi du monde » avec Philippe Despature, 10 ans de  tournée depuis 2003) ou les « Soirées P.V » avec Dick Annegarn. Coach scénique dans les dispositifs amateurs « Tour de Chauffe » ou professionnels à l’Espace de Formation aux Métiers de la Musique de Tourcoing, il accompagne également le jeu de scène des Dissidents Chabber (fanfare disco), Sphères (Rap/Jazz), The Headshakers (Funk/Jazz), ZEF (Humour), ou encore le spectacle solo de Simon Fache « Pianistologie ». Il se met lui-même en scène en duo dans « Paname » avec Matthieu Harlaut au piano, ou en groupe sous son nom puis dans « Le Plan Majinski », jusqu’à se faire remarquer au New Morning à Paris avec « L’Esprit Béranger » en 2009. Après 4 ans de silence durant lesquels il a poursuivi sa formation de mise en scène pour le cinéma à Boston avec son oncle Marian Marzynski, l’un des plus grands professeurs de Cinéma du Réel encore vivant, il revient fort de toute son histoire avec ce spectacle en forme de mise au point sur ses propres « Maîtres à Chanter » en puisant allègrement dans les réalités quotidiennes de ce qu’il est aujourd’hui : un artiste citoyen de proximité.

 

 

 

OK, alors AVRIL 2014, LE PROJET, c'est quoi? un DVD, 2 FILMS ?!

 

Le Pitch:

V.F TRIO (François Marzynski, chant – Mike Rajamahendra, batterie – David Laisné, clavier) revisitent en toute liberté l’âge d’or des chanteurs français (Gainsbourg, Higelin, Brel, Ferré, Nougaro…).

 

Ils sont invités dans un petit village du Nord par Jean-Pierre à jouer leur spectacle « Maître(s) à chanter en voix d’Extinction » dans son salon pour une poignée de potes. Pour l’occasion, la maison de JP sera transformée en studio d’enregistrement en vue d’un concert filmé par 17 caméras, à la manière des plus grands shows : Travelling, Hélicoptère, grues, dollys, pyrotechnie, lasers... tout en miniature. Les grands plats dans les petits.

 

Un One Shot exceptionnel pour capter le concert que vous ne pourrez jamais voir.

 

 

Le tournage sert également de base à la scène finale de « L’intermittent, Titre Provisoire » documentaire/fantaisie (soutenu par le Centre Régional des Ressources Audiovisuelles), réalisé par François Marzynski et filmé par Tsuyoshi Kimoto, mettant en scène les efforts d’un professionnel de 45 ans pour ne pas laisser crever le chanteur qu’il a oublié d’être, trop préoccupé par la précarité liée à son statut d’artiste de proximité. Quelques images de ce projet (en cours depuis 2 ans) ci dessous:

 

 

Storyboard...

 

 

 

 

 

Au final, un objet volontairement rare : les 2 films sur un seul DVD, distribué exclusivement en boutique en ligne de VF TRIO ou à la fin des concerts. Bref, résolument revendiqué comme objet témoin du contact direct entre le public et les artistes… D’où la logique absolue de faire appel à vous via ce site !

 

Plus d'infos? http://vftrio.com/ ou https://www.facebook.com/vftrio

 

 

FEUILLETON: "En Route chez JP

 

3 février, J-67 épisode 1

 

 

5 février J-65 épisode 2

 

 

6 février, J-64, épisode 3

 

 

Episode 4

 

  27 mars- Episode 5  

 

À quoi servira la collecte ?

La stratégie de développement :      

 

L’idée des musiciens reste de proposer au public qui les a vu et apprécié un soir de concert de repartir avec un objet original pour prolonger la rencontre à travers un enregistrement vidéo  de très haute qualité (mastering à la Source) et témoignant d’un évènement happening au caractère exceptionnel. En bonus, un premier film d’auteur, véritable « préquel » du concert.

Notre espoir est également de pouvoir faire une copie DCP de « l’Intermittent », ce qui permet sa projection en cinéma numérique HD, afin de pouvoir proposer aux programmateurs des projections préalables à une programmation de VF TRIO.

 

A quoi vont servir les fonds ?

 

En appuie à un premier financement du CRRAV sur le projet « l’Intermittent » (6500 euros sur le fond associatif), et en sus de divers partenariats, la collecte va servir à :

 

Pressage + SDRM = 2700 euros (2000 pièces dont vos cadeaux)

Mastering à la source mastering = 1950 euros

Clé USB : 1000

Location de matériel=  850

6500

 

Le chiffre optimal de réalisation se situant à 180% de la collecte permettant de réaliser une très belle soirée de restitution, la copie DCP du film (c’est pas donné !), les clés USB de l’audio et de payer correctement tous les artistes et techniciens du projet. Donc n’hésitez pas à faire exploser le compteur !

 

Thumb_photo1
VF TRIO

François Marzynski « n’est pas un chanteur, c’est une bombe ! ». C’est ainsi que Jean-Marc Malairan, ancien directeur marketing chez Warner et EMI mais aussi directeur/fondateur du CIFAP définissait le bonhomme après l’avoir découvert en 2004 au Théâtre de l’Essaïon à Paris. Il faut dire que le « bonhomme » en question est aussi en quelque sorte un... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Comme St Thomas, je ne crois que ce que je vois. Y'a-t-il des occasions de voir VF TRIO sur scène (ou ailleurs) avant le concert chez JP?

OUI! Rendez-vous sur le "en route chez JP Tour 2014", le 6 février à 22h00 au Biplan à Lille, le dimanche 23 février à 18h00 au Cheval Blanc à Plancoët (Bretagne Nord), le 28 février à 20h30 au Théâtre de l'Alembra à Rouen ou encore le 7 mars à 20h00 au Théâtre Mariska à Cysoing. On cherche encore des dates de chauffe et, ah oui! On sera en répétition non-stop du 24 au 27 février à Plougrescant (Côte d'Armor), passez nous voir (prévenez nous via facebook)

+ Collecte: où on en est après 20 jours?

Chers amis,
déjà contributeurs ou pas encore,
ou peut-être jamais (mais ça qui peut le dire ?),

Après 20 jours de collecte (soit 25% du temps imparti écoulé), voici un premier bilan :

A 60 jours de la fin de la collecte, nous sommes à 71% de la somme minimum à atteindre pour valider le projet. Soit 4620 euros sur les 6500 nécessaires, une très grosse avance sur les temps de passages intermédiaires, on est bien d’accord.

Cependant, il faut décrypter les chiffres pour évaluer le chemin parcouru et ce qui nous attend ensuite : cette somme de 4620 euros est le résultat hallucinant cumulé de 22 contributeurs ! soit une moyenne de 210 euros par contributions (moyenne explosée par 2 contributions à 1500 euros qui, je le rappelle, donne droit à un concert privé en plus des autres cadeaux (DVD, Clés USB, Photo, Album CD, invitation à la Garden Party de sortie officielle).

C’est une excellente surprise certes, mais aussi un chiffre inquiétant si l’on s’en tient strictement au nombre de contributeurs.
En effet, le « prévisionnel » se basait sur une contribution moyenne à 40 euros et donc, à terme, 163 contributions pour atteindre l’objectif minimum ou 300 pour atteindre l’objectif d’indépendance totale de 12000 euros. On est donc à 13% du nombre escompté, voire à 7% si l’on prend le chiffre optimal à atteindre.

Les premiers contributeurs, par leurs participations spectaculaires, ont donc changé la donne et nous permettent de conserver nos ambitions malgré cet indéniable retard à l’allumage.

D’autres types de contribution se sont mis en œuvre : la candidature spontanée d’Andy Robbins en régie générale est une plus-value inchiffrable, ou les efforts des uns et des autres pour m’aider à caler les dates de chauffe que je rappelle ici :

Jeudi 6 février à 22h00 au Biplan (Lille)
Dimanche 23 février à 18h00 au Café-culture du Cheval Blanc à Plancoët (Côtes d’Armor)
Résidence création du 24 au 27 février à Plougrescant (Côtes d’Armor)
Samedi 28 février à 20h30 au Théâtre L’Almendra à Rouen (76)
Vendredi 7 mars à 20h00 au Théâtre Mariska (Cysoing 59)
Dimanche 23 mars à 15h00 au New York Café (Comines B)

+ soirée spécial « VF SOLO et son technicien », François Marzynski et Jean-Marc Boël invitent Bertrand Ferrier le samedi 29 mars à 20h00 (repas spectacle) à l’Industrie St André (59)

Ou encore des amis responsables d’associations qui organisent des rencontres/conférence autour de ce projet et posent ainsi les jalons de futures collaborations.

MESSAGE PERSONNEL : Comprenez bien que vos contributions précoces boostent le projet bien plus que d’un simple aspect numéraire. C’est ainsi que de simples périodes de répétitions se sont transformées en véritable tournée de chauffe ! Ce qui a notamment induit un investisement dans un "Kit autonomie matériel" permettant aujourd'hui de jouer le spectacle partout en totale indépendance (investissement hors collecte) et enclencher un partenariat fructueux avec Feeling Music.

CONSEILS D’UTILISATION : ne mégotons pas, je connais la plupart d’entre vous, il s’agit bien d’une collecte de proximité. Vous êtes TRES NOMBREUX à nous signifier vos encouragements via des partages ou des « j’aime » via facebook (bien plus de 22 en tout cas). Vous comptez contribuer plus tard dans les 60 jours à venir ? DITES-LE NOUS ! Cela nous permettra d’ajuster nos prévisionnels.
Vous êtes indécis sur la somme que vous comptez nous consacrer ? Vous pouvez contribuer tout de suite au minimum et rallonger la somme par la suite (certains contributeurs l’ont déjà fait).

INFORMATION : demain, lundi 3 février, premières répétitions « in situ » chez JP et grande réunion de logistique technique en présence de : Andy Robbins et Jean-Marc Boël (Régie Son et enregistrement), Rachid Khadda (Décors, machineries, spécial FX et mise en scène), Kevin Mullié (Chargé de production film documentaire). J’emmène pour la première fois ma caméra pour commencer un feuilleton quotidien sur Facebook, Youtube et Kisskissbankbank, pour vous permettre de nous suivre au plus près jusqu’au 12 avril et au-delà…

PRENONS LA ROUTE ENSEMBLE ET PROUVONS QUE C’EST POSSIBLE !
COMPTEZ SUR NOUS

François Marzynski, pour VF TRIO et sa dream team.

Derniers commentaires

Thumb_photo1
Merci tout le monde, on respire... et on bosse dur pour que tout soit bien! On en restera pas là, la collecte continuera sous d'autres formes. En attendant reste 24h pour grimper encore un peu!
Thumb_default
Félicitation à Félicité qui a transformé l'essai. Encore une journée pour grossir le compte......
Thumb_default
En route pour ..... A bientôt François