Agriculteurs en phase d’arrêt d'activité, nous souhaitons terminer notre carrière en beauté en lançant un grand élan de solidarité.

Large_essai_vignette-1459105034-1459105060

Présentation détaillée du projet

 

         Vue de notre environnement

     Vue de notre environnement             

 

En quelques lignes

 

Vignerons en phase d’arrêt d’activité, nous devons écouler notre stock.

Pour ce faire, nous avons choisi la meilleure des façons : en étant solidaires

 

Des évènements récents nous obligent à précipiter notre dernière mise en bouteilles pour laquelle il nous manque des fonds.

 

C'est pourquoi nous faisons appel à vous.

 

  Images-1458553887

 

 

 

Présentation du projet :

 

Nous sommes Patricia et Michel SOULIER, actuellement âgés respectivement de 64 et 68 ans.

Nous tournons une nouvelle page de notre vie : Vignerons, en phase d'arrêt de notre activité, nous avons été conduit à prendre une sage décision : mettre un terme, progressivement à notre activité professionnelle.

 

                 Vignerons-1458552100

 

Suite aux inondations qui ont touché notre département en 2014, nous avons décidé d'agir pour celles et ceux qui ont connu des situations dramatiques.

 

    Slide22-1458552187

Une vue des inondations de 2014

 

Nous voulons consacrer une partie du produit de la vente de notre stock (environ un tiers) à la collecte de dons pour des associations caritatives

 

Le principe de "Vigneron solidaire" est simple : la vente de chaque bouteille, grâce à un abandon de marge est ventilée en : une partie don (payée directement à l'association librement choisie par le donateur), et une partie vente de vin (payée directement à notre Domaine).

                                                     Solidarit_-1458552242      

 

Mais les propriétaires des chais (que nous louons) ont  refusé de prolonger les contrats de locations, ils ont engagé des procédures pour nous faire expulser.

 

Nous devons donc : financer notre dernière mise en bouteille, puis accélérer la vente du stock afin de libérer les chais ; enfin prolonger cette action solidaire pour pérenniser la collecte de dons.

 

 

 

Concrètement, comment ça marche ?

 

Nous avons décidé de mettre à profit la vente de notre stock de vins pour réaliser une collecte de dons pour les associations caritatives.

 

Dans un premier temps nous avons consenti un abandon de marge de 20% sur nos tarifs, pour que le plus grand nombre de donateurs ait accès à notre opération. Ensuite nous avons ventilé les prix de vente en partie don (de 2,00 à 3,50 € par bouteille) et partie vente.  

 

                          Image_bouteilles-1458917057                               

                    

Pour donner un exemple : le prix d’un vin qui était vendu auparavant 7,50 €, a été ramené  à 6,00 €, puis nous avons défini le montant du don (dans cet exemple : 2,00 € par bouteille) ; le prix de vente final est donc de 4 € TTC par bouteille.

 

 

                              

                      

Les partenaires de cette opération :

 

Le Secours Populaire Français (Fédération de l’Hérault) a été notre partenaire "historique".

 

                       1118002_obj7120341-1_667x333-300x150-1458728497

            A droite Eric OLLIER (S.P.F de l’Hérault, à gauche Michel SOULIER

 

Dans un souci de totale transparence, nous avons convenu que chaque vente ferait l’objet de deux paiements : le premier correspondant au montant du don, à l’ordre de l’association, le second relatif à la vente de vin, à l’ordre de notre Domaine.

 

Après avoir constaté que l'opération n'apportait par les résultats espérés, et en accord avec notre partenaire, nous avons contacté d’autres associations pour leur proposer notre opération de collecte de dons ; il s’agit de : La Croix Rouge, La Fondation Abbé Pierre, Les Restos du Cœur et le Secours Catholique.

 

    Les_associations-1458925420                          

                 Les associations partenaires     

 

Nous avons voulu laisser  le libre arbitre : c'est pourquoi chaque donateur choisit personnellement l'association qu'il souhaite soutenir.

Tous les choix sont acceptés, y compris les associations qui ne sont pas listées sur nos Bons de Commande.  Pensez à vérifier les possibilités de déduction fiscale offertes par l'association (autre que celles listées) que vous avez choisie; selon les associations, autres que celles retenues, les pourcentages de déduction fiscale sont inférieurs.

A réception des paiements, nous transmettons les chèques de dons à l'association concernée ; c'est elle qui envoie les reçus fiscaux, à l'adresse qui figure sur le titre de paiement.

 

 

 

Quel prolongement possible à notre projet ?

 

       Ciel_d_orage-1458552721        Ciel d'orage, soleil et magnifique arc en ciel ; tout un symbole !                  

 

Grâce à vous, nous pourrons réaliser notre embouteillage, puis optimiser la collecte de dons ; nous pourrons alors envisager un prolongement de cette action.

 

La baisse de la part des subventions locales, nationales et européennes, dans le budget global des associations, les condamnent  à trouver de nouvelles formes de financement pour réaliser leurs missions.                               

 

C’est pourquoi nous voulons mener à bien notre opération « Vigneron solidaire »

Si la réussite est là, il sera possible de projeter à terme, de fédérer des vignerons qui partagent les mêmes valeurs, pour créer l'association "Vignerons solidaires" ; celle-ci pourrait rayonner sur le territoire national.

 

« La fraternité n’est qu’une idée humaine, la solidarité est une idée universelle » (Victor HUGO)

        

                                              Images7-1458552813      

 

À quoi servira la collecte ?

Dans la phase actuelle de la cessation de nos activités, notre trésorerie est au plus bas.

 

Bouteilles-1458727969Photos de nos trois cuvées de vins rouges.

 

Or, nous devons, pour vendre rapidement le stock de vins, réaliser une dernière mise en bouteilles ; ce n’est que grâce à votre aide que nous pourrons effectuer cette opération qui représente une somme de l’ordre de 16.000 €.

 

Nous avons besoin d'au moins 8.500 € pour le financement de cette opération :

 

Co_t_mise-1459937596

 

  Embouteillage-1458925051

 

Si vos engagements de contributions dépassent l'objectif, nous pourrons, en fonction de ce dépassement, ajuster le volume que nous pourrons embouteiller.

Et peut être sera-t-il possible de conditionner tout le stock, ce qui serait formidable !

 

Images-1458553887

 

                                       

Nous sommes résolus à tout mettre en œuvre pour assurer la réussite de l’opération « Vigneron solidaire », sans vous, nous n'y parviendrons pas !

 

Bien sûr la réussite de l’opération dépend, en partie de nous, de notre énergie, de notre détermination pour faire vivre le projet, de toute notre implication durant toute la durée de la collecte, mais c’est surtout votre engagement qui permettra d’atteindre les objectifs !

 

Un grand élan de solidarité sera le garant du succès.

 

 

 

 

 

 

Bio 

 

 Qui sommes-nous ? 

 

 Vignerons-1458552100

 Nous nous appelons  Patricia et Michel SOULIER ; actuellement âgés respectivement de 64 et 68 ans, les évènements de la vie nous ont conduits à faire un choix difficile ; les aléas des dernières années (accident - opérations - etc...) ont confirmé le bien-fondé de ce choix.

Nous avons eu la sagesse d’écouter nos corps, et  avons décidé, en l’absence de repreneur familial, d’arrêter notre activité.

Nous tournons une nouvelle page de notre vie !

  

Un engagement solidaire : à nos âges, est-ce bien raisonnable ?

 

 Retraite-1459101102         

C’est vrai, nous l’avouons sans scrupule, nous avons (même dépassé) l’âge de la retraite !

Pensez-vous que ce soit pénalisant ? Bien sûr que non ! La retraite, c’est avoir le loisir de choisir ses activités.

 

Une fois tout notre stock vendu, notre objectif, notre moteur, sera la poursuite de notre engagement solidaire.

                                                                                                                                                       

Cet engagement solidaire peut-il vraiment avoir des prolongements ?

 

 Img_2162_2-1459101398         

Nous sommes bien conscients que notre investissement personnel devra, l’âge aidant, être plus «mesuré».

Néanmoins nous pouvons, maintenant, poser les bases de l’avenir ; un préalable : la réussite de la collecte de dons.

 

Si nous atteignons nos objectifs, nous trouverons un confrère qui prendra en charge la suite de l’opération « Vigneron solidaire ».

 

Est-il important que cette opération soit pérennisée ?

 

Slogan_solidarit_-1459101739    

                                    

Nous sommes réalistes, et n’avons pas la prétention de croire que notre projet va « sauver » les associations ; nous sommes, en revanche, certains que notre contribution peut apporter une partie des nouveaux financements que les associations doivent trouver pour pallier les baisses de subventions.

 

 

 

 

 

Thumb_slogan_solidarit_-1458553505
Misoul

Qui sommes-nous ? Nous nous appelons Patricia et Michel SOULIER ; actuellement âgés respectivement de 64 et 68 ans, les évènements de la vie nous ont conduits à faire un choix difficile ; les problèmes rencontré sur les dernières années (accident - opérations - etc...) ont confirmé le bien-fondé de ce choix. Nous avons eu la sagesse d’écouter nos... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Cet engagement solidaire n'est-il pas surprenant ?

C'est un engagement de longue date : il correspond à nos valeurs, à notre état d'esprit.

Avant notre installation, nous étions fortement impliqués dans le milieu associatif et dans des actions de soutien scolaire.
Notre installation a limité nos engagements associatifs ; toutefois nous avons animé, puis dirigé l'association des parents d'élèves de notre village ; nous avons animé, puis gérer l'association des parents d'élèves de notre commune, et été élus délégués de parents de l'école communale.

De 2005 à 2012, nous avons été partenaires d'une école, en Belgique, dont le Directeur de l'époque était un ami (il est toujours un ami!).
Cette École spécialisée ayant une section cuisine, son Directeur avait construit un projet pédagogique dans lequel nous intervenions en faisant une présentation par vidéo projecteur de notre région, de notre appellation, notre Domaine et de nos vins ; en concertation avec le professeur de cuisine nous définissions les rapports mets/vins selon le menu proposé ; les élèves étaient mis en situation pour l'élaboration des plats et le service..
L'opération servait de communication pour l'école, et pour ce qui nous concerne nous enregistrions chaque fois quelques commandes de vin.
L'école organisait chaque année un repas de fin d'année ; nous offrions une dotation en bouteilles.
Notre ami est maintenant retraité (pensionné comme on dit en Belgique) ; la nouvelle équipe ne nous a pas sollicités pour reconduire l'action.

+ Existe-t-il des agriculteurs philanthropes ?

On peut le formuler ainsi !

Quels choix avions nous pour vendre nos vins :
- Le premier, le plus simple et le plus rapide : vendre au négoce, et à l'encaissement du paiement arrêter complètement l'activité,
- Le second, prendre le temps de vendre les vins sur des salons en France et en Belgique (où nous avons de nombreux clients), et auprès des particuliers ; cette solution pouvait prendre un certain temps.
En outre, il ne faut pas oublier, comme le dit l'adage,que les voyages forment la jeunesse ; pourquoi ne nous sommes-nous pas sentis concernés ?

- Alors pourquoi le choix retenu ?
Ce sont les déchaînements climatiques de fin 2014 qui nous ont dicté cette décision.
Il faut se souvenir que notre département a connu 3 "épisodes cévenols", et que 178 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, sur un total de 343.
C'est donc plus de la moitié du l'Hérault qui a été touché ; une dizaine de communes ont été sinistrées à trois reprises.
Aurions-nous du restés insensibles ?

Avec les abandons de marge successif, nos tarifs dans le cadre de l'opération sont très proches de ceux que nous aurait offert le négoce.

Nous n'avons certainement pas retenu la solution la plus simple.
Cette une décision que nous avons prise "en notre âme et conscience", est pour nous une grande satisfaction pour clôturer "en beauté" notre activité professionnelle.

+ Pourquoi n'y a-t-il pas de contreparties en vin ?

Nous avons bien pensé à cette possibilité.

Deux éléments nous ont conduits à ne pas retenir cette option :
- 1°/ les vins qui seraient offerts en contrepartie ne pourraient pas faire l'objet de dons aux associations, ce qui s'oppose à la finalité de notre projet initial !
- 2°/ même en passant outre le premier point, se poserait le montant de la contribution ; en effet, sauf à venir retirer les vins au Domaine, les frais de port entrainent un surcoût très significatif.
A titre d'exemple, pour 24 bouteilles (c'est la quantité minimum que nous pouvons livrer en raison du montant des frais) ; même avec notre prise en charge d'une partie du coût du transport, selon les zones de destinations, sur la France métropolitaine, les frais de livraison varient de 12,50 € à 28,50 €.

+ Comment peut-on vous aider à vendre vos vins ?

- La façon la plus directe, si vous êtes amateur de vin, c'est en participant à l'action "Vigneron solidaire" www.vigneron-solidaire.fr ou par le site www.domaine-du-landeyran.fr (en page d'accueil clic sur le logo Vigneron solidaire).
Pour limiter ou annuler les frais de port, suivez nos conseils : groupez vos commandes.

- Vous pouvez également nous apporter votre soutien en faisant connaître notre projet actuel, ainsi que notre opération "Vigneron solidaire" en propageant l'information sur, ou dans vos réseaux.
Faites nous connaître votre démarche qui vous vaudra le titre "Parrain" de l'opération sur le site www.vigneron-solidaire.fr, quel que soit le montant de votre contribution.

- Enfin, si vous avez dans votre entourage, vos réseaux, l'opportunité de réunir un groupe de 20 à 30 personnes, nous pouvons vous aider à organiser une dégustation à domicile, ou dans un lieu que vous aurez choisi.
C'est le concept bien connu des réunions "Tupperware" ; nous faisons une présentation par vidéoprojecteur de notre appellation, de notre domaine tel qu'il était et nous présentons chacune des cuvées présentées en dégustation ; celles et ceux qui sont intéressés passent commande.
Il suffit de définir un lieu unique de livraison ; le réceptionnaire des vins recevra le groupage de commande dès notre retour (en tenant compte des délais de livraison fixés par le transporteur, en général de 24 à 72 heures selon la destination).
Vous aurez alors la qualité de Parrain de "Vigneron solidaire".

+ Pourquoi ces choix de contreparties ?

- Nous avons retenus tout d'abord des objets personnalisés du monde du vin (tire bouchon - tablier) ou de loisir (Sac coton - Tee-shirt - Sweat-shirts).

- Pour les leçons et cours d'équitation, nous soutenons Émilie qui a repris en
gérance le Haras de l'Olympe, tout près de Clermont-l'Hérault.
Depuis sa prise de fonction, elles assure le développement de son club équestre, dont elle souhaiterait à terme devenir propriétaire, avec un grand professionnalisme.
Elle ne ménage pas ses efforts, elle organise régulièrement des manifestations, des fêtes, qui sont très appréciées et connaissent beaucoup de succès.
Elle mérite tout notre soutien... et peut être le votre !

- pour les weekends en chambre d'hôtes, nous sommes actuellement en négociation.

- Nous aurions souhaités vous faire découvrir des ouvrages d'un ami, dont nous aimons beaucoup le style et le phrasé. Sa notoriété est pour l'instant essentiellement locale ; nous voulions profiter de notre projet de collecte pour qu'il puisse connaître un rayonnement plus large.
Malheureusement il a décliné notre proposition en raison de problèmes d'intendance.
Si vous êtes tenté nous pourrons vous mettre en relation avec lui.

+ Avez-vous songé à une opération de prévente ?

Oui, bien sûr !
Toutefois, le financement participatif n'admet qu'un porteur de projet, et le paiement d'un contributeur au projet ; en l’occurrence se pourrait être notre Domaine.

Restons dans notre logique de collecte de dons pour les associations :
- comment faire bénéficier les contributeurs de l'avantage fiscal ?
- comment comptabiliser l'opération dans les comptes du Domaine ?
- les associations accepteront-elles que le Domaine reçoivent, puis reverse des fonds pour leur compte ?

Nous y travaillons.

+ Quelle déduction fiscale pour la partie don de l'opération "Vigneron solidaire" ?

En règle générale :
- les dons, aux œuvres d'intérêt général ou d'utilité publique, ouvrent droit à une réduction d'impôt de 66% jusqu'à 20% du revenu imposable.
- les dons, aux organisme d'aide aux personnes en difficulté ouvrent droit à une réduction d'impôt de 75%, plafonné à 530 € (déduction = 398 € pour 2016), et 66% de la partie des dons supérieure à 530 €, dans la limite de 20% du revenu imposable

Les organismes éligibles à la réduction d’impôt de 75% sont la Croix Rouge, la fondation Abbé Pierre, les Restos du cœur, le Secours Catholique et le Secours Populaire (pour celles que nous proposons) et Médecins sans frontières, la Fondation d’Auteuil , l'Armée du Salut, l'Ordre de Malte, SOS Villages d’enfants, le Mouvement pour les villages d’enfants, et même l’Ilot pour l’aide aux personnes sortant de prison.

Les autres organismes ne fournissant pas directement des repas, soins ou logement aux plus démunis, ne sont éligibles qu’à la réduction d’impôt de 66%. Par définition, c’est le cas pour la recherche médicale, la protection des animaux ou de l’environnement.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne chance à vous, et vive les vignerons (surtout les solidaires)!