Indy14 présente

Viking 2016

Soutenez Didier Bovard et My Way dans cette aventure singulière dont l'emblème est l'ours polaire "Protéger son Monde, c'est respecter le Nôtre"

Large_v16-1457470228-1457470236

Présentation détaillée du projet

Première mondiale de la traversée de l'Atlantique Nord en hydrocycle (pédalo).

 

Carte-1457631612

 

 

Projet singulier pour parler du changement climatique et les conséquences sur l'environnement, notamment sur le danger que court l'ours polaire, témoin impuissant de sa disparition programmée si nous ne réagissons pas.

 

Db-banquise-1457630831

 

 

Surnommé Indy par ses amis, Didier est né sur les bords du lac Léman en pleine tempête de neige. Ces défis l'ont déjà conduit de sa ville natale Evian-les-Bains à Memphis dans le Tennessee en pédalant 17'000 km sur l'Atlantique, la mer des Caraïbes et le Golf du Mexique et 3000 km à vélo. Un défi écologique pour rendre hommage au King Elvis Presley, en donnant du souffle aux enfants touchés par la mucoviscidose, il fût le Parrain de la Virade de l'Espoir deux années de suite. En 2012 il tente de traverser l'Atlantique du Groenland à la France, mais après avoir descendu le Détroit de Davis et la Mer du Labrador, une grosse tempête le contraint d'abandonner après 18 jours et 916 km.

En 2016 il fait son come-back, plus motivé que jamais.

 

Trophee-1457811566       Cert_gui-1457811884

 

 

 

Ce prochain défi se fera de nouveau avec My Way, son hydrocycle construit en 1996 au chantier naval de Morges en Suisse. Plus qu'un bateau, un fidèle compagnon complice de tant d'émotions.

 

 

Donn_es_tech-1457631825

 

 

 

Le départ doit se faire dans les premiers jours du mois de juillet 2016 au Sud du Groenland dans le port de Qaqortoq où le bateau se trouve actuellement. Il faudra attendre le dégel du fjord pour rejoindre la Mer du Labrador 15 km plus à l'Ouest. L'arrivée et prévue si les courants sont favorables, sur les côtes françaises, environ 6000 km et trois mois de navigation. 

 

Iceberg-1457630900

 

 

 

 

« N’arrête pas ton esprit aux frontières de l’impossible, seul l’horizon est inaccessible »

 

Devise de Didier Bovard, qui au fil de ses aventures, a su forger en lui un tempérament de vainqueur, acquis sans concession face à l’imprévisible et aux échecs.

Imaginez un profil de marin breton, dont il est un petit-fils, mâtiné du caractère bien trempé d’un descendant révolutionnaire valaisan.

Voilà notre aventurier dans sa plus pure expression et dans la force de l’âge.

 

Aussi pas de surprise lorsqu’il décide en 1998 de partir à l’aventure dans son hydrocycle My Way, construit par ses soins sous la supervision du chantier Raymond Morérod de Morges (Suisse). Sans connaitre la Mer, il traverse l’Atlantique du Portugal aux Antilles, première mondiale qui le fera entrer dans le Guiness Book des Records et pour laquelle il recevra le Trophée du Sénat à Paris.

 

Depuis lors, cet aventurier poète et écologiste n’a de cesse de relever de nouveaux défis. L’environnement est sa cause, le challenge sportif son moyen. Et c’est toujours en solitaire solidaire qu’il inscrira à son palmarès de nouvelles traversées inédites, l’Atlantique pour une seconde fois, la Mer des Caraïbes, le Golf du Mexique, la descente du Détroit de Davis et de la Mer du Labrador.

 

Ce qui représente depuis 1998, une totalité de 18’000 km effectués en 325 jours, en pédalant douze heures quotidiennement. Il fait ainsi de l’hydrocycle un sport de l’extrême, doublé d’un messager des nobles causes !

L’environnement, mais aussi la lutte contre la mucoviscidose et pour sa prochaine aventure, il deviendra le Parrain de la fondation « Une chance un cœur », du Professeur J.J Goy cardiologue à Fribourg et Lausanne qui œuvre pour des enfants défavorisés atteints de cardiopathies graves.

 

Ces exploits ont été rendus possibles grâce à sa détermination, un entrainement sportif rigoureux et le soutien technique et logistique de professionnels et de fidèles amis.

 

De retour sur terre, l’aventure continue par la sortie d’un livre et des conférences, données notamment dans les écoles avec la projection d’un film, avec pour but, de sensibiliser les enfants à l’environnement par un projet singulier.

 

 

À quoi servira la collecte ?

L'argent récolté servira à l'achat d'un téléphone satellite Iridium 9575 + carte SIM 200 minutes, seul moyen pour mes communications en Mer et avec l'envoie de sms pour tenir à jour le site. Indispensable à la sécurité avec une balise SOS et un GPS intégrés.

 

 

IRIDIUM 9575 EXTREME est le plus récent des téléphones portables Iridium. Très robuste (IP65), ergonomique, plus léger et compact que son prédécesseur le 9555, avec une autonomie accrue, ce nouveau terminal dispose aussi d’un GPS permettant l’envoi régulier d’une position avec son suivi à terre accessible depuis une interface Web. Un bouton SOS vient compléter ces nouvelles fonctionnalités.

 

 

 

Thumb_tatouage-1457282803
Indy14

Juillet 2016 : Projet Viking Livre autobiographique « I did My Way » Parrainage de la fondation « une chance un cœur » du Professeur J.J Goy cardiologue à Fribourg et Lausanne et écriture d’un conte « l’Esprit de l’Ours » aux profits de cette fondation. 2012 Première mondiale de la descente du Détroit de Davis et de la Mer du Labrador avec My... Voir la suite