Soutenez notre mission d’étude sur la gestion des populations de loups en Lettonie dans l’objectif d’échanges France-Lettonie

Large_logomee

The project

Loup

 

 

                                                                   Vilki

 

 

Notre groupe d’étude

 

Nous sommes un groupe de 5 étudiants en école d’ingénieur en agriculture et environnement à l’ESITPA de Rouen. Cet hiver nous partons pour la Lettonie travailler sur le suivi des populations de loups. Cette mission d’étude à l’étranger est une opportunité que nous ne pouvons pas manquer. Ce projet nous tient à cœur et s’insère réellement dans notre projet professionnel.

 

 

 

Img_3988

 

De gauche à droite : Camille, Aline, Aurélien, Mélanie et Mathilde

 

 

 

 

Le principe de la MEE

 

Pour notre 5ème et dernière année d’étude ingénieur, nous allons réaliser une Mission d’Etude à l’Etranger (MEE) pendant 3 semaines en janvier 2014. Cette MEE constitue une étape importante dans notre cursus et nécessite en amont, un véritable travail de recherche bibliographiques et de prises de contact avec les professionnels sur notre projet d'étude. Nous établirons suite à cette mission, un rapport détaillé que nous soutiendrons oralement devant nos professeurs.

 

Cette mission nous permettra également de découvrir une autre culture et méthode de travail et par conséquent une approche différente de la gestion de la faune sauvage.

 

Nous sommes convaincus que chaque espèce a sa place dans l’équilibre de l’écosystème. N’oublions pas que la biodiversité est une assurance avenir pour l’homme et la planète.

 

 

 

Tete_loup

 

 

 

Notre sujet d’étude

 

Nous avons décidé, avec le soutien de notre école d’ingénieur, de réaliser notre mission d’étude à l’institut scientifique national de recherches sur la gestion de la forêt en Lettonie. Nous travaillerons en collaboration avec le pôle « Large Carnivore Initiative for Europe », (http://lcie.nina.no/Home.aspx).

 

Le LCIE, localisé à Riga, capitale du pays, est constitué d’un groupe d’experts de la conservation des grands carnivores d’Europe, dont fait partie Janis Ozolins, notre référent MEE. Il nous suivra tout au long de notre projet en nous faisant part de son analyse sur les résultats obtenus lors de nos travaux.

 

 

Carte_lettonie

 

 

 

Pourquoi ce projet ?

 

En France, en Espagne, en Italie, la gestion de la faune sauvage est toujours très conflictuelle. L’espace qui leur est consacré est très restreint et notre cohabitation sensible (attaques de troupeaux)… Du fait du nombre limité de ces espèces (loups, lynx, ours), leur seuil de consanguinité commence depuis plusieurs années à devenir très inquiétant. Ceci provoque, d'une part, une augmentation de leur mortalité, ce qui à long terme met en péril leur survie et d'autre part une diminution de la réserve génétique de cette population pouvant mettre en péril l'équilibre de notre écosystème.

 

Dans les pays Baltes, la gestion de la faune sauvage est vécue de manière différente. De plus, la densité démographique est plus faible (35 habitant /km², contre 97 en France) et les espaces naturels préservés plus vastes qu’en France ce qui limite les interactions homme/animal. Néanmoins, la gestion de la population reste nécessaire.

 

En France comme en Lettonie, le loup suscite toujours de nombreuses interrogations. Echanger sur nos problématiques respectives, nous apportera un regard différent sur la situation telle qu’elle est régentée en France. Nous apporterons aux scientifiques sur place, une nouvelle source d’information sur le problème de la cohabitation Homme/Loup dans notre pays.

 

En janvier 2014, nous rencontrerons donc une équipe de spécialistes du loup en Lettonie. Notre problématique sera centrée sur le suivi et l'étude de la mortalité dans les populations de loups en Lettonie : « Monitoring of wolf population mortality ». En connaissant l'origine de la mortalité de ces animaux nous pourrons alors intervenir pour prévenir leur sauvegarde.  

 

 

                                                             Empreinte

 

 

 

Nos objectifs

 

Lors de ces trois semaines, nous aurons à étudier les causes de mortalité du loup en Lettonie. Pour ce faire, nous arriverons déjà pourvu d’un solide bagage bibliographique.

 

Pour répondre aux objectifs de cette mission, nous serons amenés à réaliser, en collaboration avec les équipes présentes sur place, des autopsies sur des loups retrouvés morts dans leur milieu naturel. Ceci nous permettra alors de déterminer les causes exactes de leur décès.

 

En plus de cette mission principale, d’autres missions secondaires mais tout aussi importantes nous serons confiées :

 

- Nous traduirons de la bibliographie française concernant le loup en anglais afin d’apporter de nouvelles informations à nos collègues lettons.

 

- Nous aurons aussi la grande opportunité d’apporter notre participation à la préparation de la 9ème conférence Baltique sur les mammifères où les résultats de notre étude seront intégrés.

 

 

 

 

Cette mission nous tient beaucoup à cœur. Nous espérons apporter de l’aide aux experts lettons avec les résultats de notre étude ainsi que les résultats d’études françaises. Nous espérons aussi en apprendre d'avantage sur leur propre gestion de la faune sauvage notamment sur les interactions homme/loup afin de proposer des pistes d'amélioration sur la situation française.

 

Cette mission nous permettra aussi de voir comment les lettons gèrent leurs différentes études, la manière dont ils les mènent et comment ils traitent les résultats.

Why fund it?

Etant étudiants dans l’enseignement supérieur depuis 5 ans, malgré nos jobs de vacances, les soirs et les weekends, nous ne pouvons participer aux frais de notre projet que de manière très limitée.

 

Notre vol nous coûtera 300€ aller-retour chacun. Nous devrons aussi nous équiper pour affronter les températures hivernales baltique (vêtements techniques) pour un budget de 100 € par personne. Nous nous logerons de la manière des plus économiques, mais il faudra compter 525 € à ce poste pour l'ensemble séjour. Enfin, nous avons prévu d’anticiper les imprévus de notre projet et les frais annexes avec un budget de 100 € par personnes.

 

En conclusion, l’estimation des dépenses de notre projet s’élève environ à 5 125 euros.

 

Grace à l’aide de notre école, à certaines bourses et à un sponsor, nous avons déjà de quoi assurer une bonne partie de nos dépenses. Cependant, il nous manque encore environ 900 euros de notre budget prévisionnel qui est indispensable pour la faisabilité de notre projet.

 

Le site Kiss Kiss Bank Bank nous parait un moyen idéal pour faire connaitre nos motivations et amener à bien notre projet. C’est pourquoi, au nom de notre passion, des échanges humains et scientifiques et pour la biodiversité, nous faisons appel à votre soutient, en espérant que vous serez autant que nous sensible à cette étude.

Thumb_logo_meecarre
Vilki

Parlons un peu de nous... Camille : « Depuis toujours intéressée par la protection de l’environnement et les productions animales, cette mission m’apportera des connaissances nouvelles en matière de gestion des prédateurs. La délicate question de la protection du loup n’est pas du tout abordée de la même manière en France et dans les pays Baltes. La... See more

Newest comments

Thumb_default
Bon courage! Continue à nous faire partager ton enthousiasme. Bisous Aline
Thumb_default
Très beau projet. Bon courage à tous. Ronan et Marie.
Thumb_default
Je souhaite de tout coeur que votre projet aboutisse et que votre aventure contribue à la réussite de votre diplôme. Bises chaleureuses à Camille. Cacou !