SOUTENEZ LE FILM VILLEPERDUE, de Julien Gaspar Oliveri avec Carole Franck, Lucie Debay et Benjamin Siksou !

Large_caserne_ext-08-1433971529-1433971558

Présentation détaillée du projet

 

VILLEPERDUE est un film produit par Année Zéro et que je réalise. 

 

CE FILM PEUT EXISTER GRÂCE À VOUS

 

L'HISTOIRE : Vincent et Sandrine ont perdu leur père depuis un an. Lui s'est engagé dans l'armée, sa sœur est vendeuse de chaussures à Liège. ils reviennent pour la première fois dans l'appartement familial pour l'anniversaire de leur mère.

 

Les photos sont tirés des séances de travail avec les acteurs.

Dsc03541_2-1434055118

 

 

LES COMÉDIENS

 

Carole-franck-1433527514Carole Franck joue la mère, Gaëv.

 

Lucie_debay_comedienne_actrice_actress_001-1433527842Lucie Debay joue Sandrine.

 

Siksou_benjamin_2_-1433784558 Benjamin Siksou joue Vincent.

 

MES INTENTIONS, MES ENVIES, MES ESPOIRS : 

 

Définition de Villeperdue : Là où l’enfance s’accroche encore. Villeperdue, pays imaginaire contrarié. Ou encore Une cité.

 

J'AI ECRIT A PARTIR D'UN VIDE. L'ABSENCE, LA NOUVELLE VIE APRÈS LA PERTE.

 

Ils sont trois, mais leurs corps sont liés, et c’est parce que, dans ce temps très court qu’est celui du week-end, ils ne peuvent pas tout se dire qu’ils s’arrachent, se disputent pour mieux se séparer. Parce que s’ils devaient rester, tout serait plus simple. S’ils devaient vivre ensemble toujours, alors ils enterreraient plus facilement les craintes, les peurs d’être abandonnés de nouveau, de se sentir abandonnés.

 

Tout remonte. Les traces du passé sont partout, la cité, l’appartement, les voisins, l’ami d’enfance. Et pourtant, tout cela évolue.

 

Carole_et_lucie-1433789288

 

Le père et sa disparition ne sont quasiment jamais mentionnés, s’il fallait mettre des mots sur cela, il y en aurait partout, par le manque et le vide qu’il crée chez eux. Ce personnage est de tous les plans. On cache le problème. Le deuil, on n’en parle pas. Si je décide de le cacher, tout le reste est à montrer, et c’est dans tout ce reste qu’on peut y voir.

Pas de personnage principal alors, ou plutôt si, ils le sont tous. Sans la réunion de ce trio, pas de scénario. Il n’y a pas d’action personnelle, tout n’est que comportement en famille. J’ai toujours écrit en veillant à ce qu’on ne puisse pas se demander où sont les autres personnages pendant qu’on focalise sur l’un d’entre eux. Ils forment un ensemble.

 

Je ne donne pas à voir comment le deuil est vécu de manière personnelle, mais plutôt comment il se propage et envahit leurs retrouvailles. C’est encore selon moi, la meilleure manière de voir où en sont intimement les personnages sans chercher à démontrer. Mais tout déborde. Il y a trop à se dire, il y a trop de temps passé et pas assez passé ensemble. Il y a comme un trop-plein d’amour et dans ce temps si court, comment le dire ? Il y a trop d’inquiétude aussi, et beaucoup de culpabilité. Les mots sortent de la bouche et après ça, tout sera dehors, à vue. Les personnages ne portent pas de coups, ils parlent ! Et ces mots, ils ne savent pas comment les agencer. Car les choses sont impossibles à dire.

 

Lucie_et_benjamin-1433789454

 

Au milieu de toute cette « guerre » - le mot est excessif - il est plus que nécessaire d’aller puiser dans l’amour et dans l’humour ;  c’est tout ce vers quoi je travaillerai avec mes acteurs. Le personnage de Sandrine est bouillonnant  mais il doit être absolument maîtrisé afin qu’elle nous soit attachante. Tout est parti d’elle à l’écriture : le comportement d’une jeune femme avec sa mère. On pourrait croire une jeune fille à son comportement, cette obstination à ne voir en sa mère rien d’autre qu’une mère et jamais une femme. Au terme de ce week-end, peut être dépassera t-elle cela. Vincent, bien que plus retenu, est un thermomètre capital, le seul qui tienne le cap, à sa mesure. Il est le témoin le plus en distance de la situation. Sa fragilité reste sa force. Quant à Gaëv, elle est une femme de caractère, une mère amoureuse. Son rire est comme elle parle : plein,  offert, vivant, désespéré aussi. Réunir ces personnages c’est réunir et envisager des acteurs fins, sensibles, souples. Carole Franck jouera Gaëv ; cette actrice me touche, sa sensibilité me bouleverse. Elle saura brillamment tempérer l’énergie du personnage. C’est une personnalité, un caractère vif, elle ne s’enfermera jamais dans la plainte mais propulsera Gaëv dans la vie. Benjamin Siksou jouera son fils, Vincent. C’est un acteur singulier, qui dégage beaucoup de dureté et de tendresse à la fois. Il capture l’image, et cela me semble pertinent pour un rôle aussi pudique. Lucie Debay sera Sandrine, c’est une actrice intense, sensible, instinctive. Elle a des atouts merveilleux pour ce rôle. 

 

Lucie_et_carole-1433789511

 

Je veux parler du renouveau, de ce qu’il reste de vie après une épreuve pareille. Il faut pour cela du calme, de l’apaisement par endroit, du temps, des atmosphères moins sourdes, plus chaudes. Les climats se bouleversent en un rien de temps c’est vrai. Mais prendre le temps de la joie, des petites moqueries des enfants sur leur mère, des jeux d’enfants dans l'eau durant les séquences à l'étang, du rire communicatif de Gaëv. Les scènes en voiture sont des cartographies de l’âme. Le week-end avance. Jusqu’à la fin, où le calme s’installe, la pulsion s’atténue, mimétique à l’eau de l’étang, sans vague, sans bruit. L’été finit.

 

IL FAUT LES VOIR SE RECONSTRUIRE.  FAIRE DEUIL. SORTIR DE L'ENFANCE. GRANDIR.

 

« Et nos enfants au milieu qui hurlent sous les balles »

Clôture de l’amour – Pascal Rambert

 

Julien Gaspar Oliveri

 

FILMOGRAPHIE DU RÉALISATEUR

 

- Loin de Benjamin (en ligne ci-dessous), autoproduit en 2011

 

- Passe, avec Laure Calamy. produit par Année Zéro en 2013.

Pour voir le film cliquez ici (mot de passe : oliveri)

 

 

À quoi servira la collecte ?

Tanta-1433791653

 

Nous avons trois comédiens qui forment une famille bouleversée et tourbillonnante. Nous avons un appartement familial. Mais nous n'avons pas les meubles. Rien. L'appartement est entièrement nu.

 

AIDEZ-NOUS A MEUBLER ET A DÉCORER L'APPARTEMENT DE GAEV, SANDRINE ET VINCENT !

 

Cuisine_-1433776107

 

 

 

Appart_vide-1433789811

 

 

MERCI !

 

 

Thumb__-1433515432
Julien Gaspar Oliveri

Né à Cannes en 1985. Il joue dans la série à succès Plus belle la vie qu'il quitte pour se consacrer à ses désirs de théâtre et de cinéma et se forme au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Il débute la mise en scène de théâtre en 2006 avec des pièces de Kushner, Tchekhov, Blessing. Artiste associé au Théâtre Antibéa à Antibes, il... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
En contrepartie, on a besoin de quelqu'un pour garder le chat Velvet en août... Marie, par exemple... ;)
Thumb_bijettekiss-1430583085
Moi, tu le sais j'adore tous tes projets et en plus tu en parles très bien alors çà fait très envie... Bon courage pour la concrétisation. Des bises.
Thumb_default
Bon chance pour ce superbe projet. J'espère que tout le monde mettra la main à la poche pour qu'il aboutisse. Encore une belle expérience pour notre Benjamin que j'adore! Bonne continuation. Mag