"Qui sont les habitants de la Nouvelle Orléans? Aidez l'artiste-peintre Clémence Devienne à partir à leur rencontre pour faire leur portrait "

Large_nola-1464527440-1464527457

Présentation détaillée du projet

Un peu plus de dix ans après Katrina, le visage de la Nouvelle Orléans est en train de changer. 

 

Le but de Clémence Devienne est de partir à la rencontre des habitants de la Nouvelle-Orléans afin de recueillir leurs histoires et d’interroger leur rapport à la ville par le biais d'une série de portraits en peinture. 

 

Diplômée des Arts Décos de Paris et des Gobelins, Clémence Devienne a commencé à peindre très jeune. 

Ses sujets de prédilection sont les paysages et les visages, souvent ceux de sa famille, ou au contraire, ceux d’étrangers qu’elle admire ou qui symbolise un lien à une tradition culturelle ancestrale.

Ses peintures font entrer le spectateur dans un monde onirique, où les frontières n’existent pas et où tous les êtres humains sont traités avec le même respect et la même curiosité, par-delà leurs différences apparentes.

http://clemencedevienne-art.com

 

 

Pourquoi ce projet ? Pourquoi le portrait ?

En 2005, de nombreux reporters photos sont revenus sur les lieux du drame à l’occasion du 10e anniversaire de l’ouragan. Mais ce que ces reportages montrent trop rarement, ce sont justement les visages de ceux qui sont en train de réinventer la ville.

 

Surtout, le portrait en peinture impose une autre temporalité. Il implique plusieurs séances de pose et permet ainsi qu’un lien se forme entre le peintre et son sujet.

 

 

 

 

 

Zicos-1462268147

Photos libres de droits

 

 

 

 

P1040323-1462570346

photo © Audrey Orillard

 

 

Pourquoi ce projet maintenant ?

Alors que la population noire est en déclin, de nouveaux venus, souvent blancs et jeunes, arrivent en masse, attirés par l’histoire de la ville et son patrimoine culturel. Clémence Devienne espère rendre compte du visage et des visages (anciens et nouveaux) de la Nouvelle Orléans en 2016.

 

• Comment les habitants de longue date ont-ils réussi à se reconstruire après le drame ? 

• Qu’est-ce qui a poussé les nouveaux venus à s’installer dans la ville ? 

• Qui sont ceux qui vivent aujourd’hui à la Nouvelle Orléans et tentent de réinventer un avenir post-Katrina?

 

3p-1464514319

4p-1464514455

 

Une exposition à Paris sera le but final

Les textes qui accompagneront les portraits témoigneront des difficultés que rencontrent les habitants dans leur vie quotidienne, 11 ans après Katrina.

Il s’agira en particulier de souligner les questions de justice environnementale, en montrant comment le leg du racisme continue de peser sur les populations non-blanches, qui demeurent les plus fragiles face à la catastrophe. Mais il s’agira aussi de souligner la résilience des habitants, à travers leur engagement au quotidien avec l’histoire et l’héritage patrimonial de la ville et de la région. 

 

 

2p-1464514270

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

« Ce projet ne pourra pas voir le jour sans votre aide.

Pour le mener à bien, il faut, d’abord et avant tout, du temps : du temps avant le départ, afin de prendre les premiers contacts ; du temps sur place, pour rencontrer le maximum de gens, discuter avec eux et établir un lien avec ceux qui accepteront de poser pour un portrait. Il faudra aussi du temps pour recueillir leurs histoires, organiser les séances de pose, et finaliser les portraits. Passer plusieurs semaines à la Nouvelle Orléans sera par conséquent nécessaire en Janvier 2017, ce qui implique un budget conséquent.

 

J’aimerais également pouvoir rémunérer modestement un ou une rédacteur/rédactrice qui prendra des notes lors des entretiens préparatoires et rédigera un essai sur chacune des personnes portraiturées racontant leur parcours et leur lien avec la ville avant et après Katrina.

 

Je rêve depuis très longtemps d’aller à la Nouvelle Orléans. 

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai été choqué par les images diffusées aux informations lors du passage de l’ouragan Katrina, j’ai suivi de loin les efforts des habitants pour reconstruire. 

Ce qui m’impressionne le plus, c’est la résilience des habitants. La Nouvelle Orléans, c’est la seule ville au monde où l’on enterre ses morts en fanfares ! Je m’intéresse beaucoup à ce rapport complexe à la mort et à la fête.

 

Enfin, il y a eu le déclic : lors de la COP21 je me suis rendue au Bourget et j’ai rencontré des étudiants de la Nouvelle Orléans qui se battent pour faire reconnaître le fait que les populations noires ont été historiquement reléguées dans les quartiers les plus dangereux d’un point de vue des catastrophes naturelles. " 

 

 

Mariama-cdevienne-web-1462336236

 

Mardi-gras-1090721_960_720-1462277624

 

 

L'estimation du budget

 

- Billet d'avion Paris-la Nouvelle Orléans (850 euros) 

- Logement pendant 30 jours en janvier 2017 (700 euros estimation airbnb) 

- Frais journaliers (30x 20 = 600 euros)

- Rémunération d’une rédactrice qui prendra des notes lors de ces rencontres et qui rédigera ensuite les textes qui accompagneront les portraits lors de l'exposition (400 euros)

- Commission Kiss Bank Bank et frais bancaires (8% en tout)

 

Si l'objectif est dépassé, il sera volontiers dépensé pour financer :

- le matériel pour peindre (chevalet mobile)

- le site internet/blog consacré au projet

- réaliser un livre (frais d’impression) autour du projet

- Frais supplémentaires liés au transport des œuvres par avion (surpoids)

 - les frais d'encadrements et accrochages de l'exposition en Mars 2017 à Paris (et ceux d'une autre exposition à la Nouvelle Orléans l'été 2017) .

Vous serez évidemment mis au courant de cette exposition et serez les bienvenus ! :)

 

 

 

Thumb_clemence-devienne_500-1464514807
clemencedevienneart

Diplômée des Arts Décos de Paris et de l’école des Gobelins, Clémence Devienne a commencé à peindre très jeune. Les études et le travail l'ont un temps éloignée des pinceaux. Mais la peinture est revenue, comme un besoin viscéral. Ses sujets de prédilection sont les paysages et les visages, souvent ceux de sa famille, ou au contraire, ceux d’étrangers... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Une petite contribution car je trouve ce projet courageux et riche Plus grand chosépour y arriver!
Thumb_clemence-devienne_500-1464514807
Merci Jeanne Soraya et Raphaël !!!
Thumb_default
VAs y Cléence! On est avec toi,Bises. So