Jade et Emile ont perdu leur frère, Raphaëlle son mari. Cette nuit dans la fumée magique d’une cuisine ils attendent la naissance d’une fille.

Large_980a6399iiiitire_copie_2-1498496768-1498496779

Présentation détaillée du projet

Nous sommes deux sœurs, Agathe et Zoé. En juin 2015, nous avons perdu notre grand frère. Nous avons écrit un récit avec nos deux langages, celui du cinéma, qui permet de venir au plus près des corps, et celui du cirque, qui engage le corps dans le récit. Pendant un an et demi nous avons travaillé, cherché à mettre des mots et des images sur ce que nous avions vécu. Nous nous sommes transmises chacune les vocabulaires particuliers de ces deux univers pour créer un film.

Aujourd’hui, pour que ce court-métrage puisse voir le jour dans les meilleures conditions, nous vous invitons à prendre part à l’aventure et à devenir producteur de notre film.

 

NOTE D'INTENTION DU PROJET

 

Nous avons veillé notre frère toute une nuit. L’attente, une nuit qui devient un instant, le temps se dilate, se resserre. Nous avons guetté son souffle, tourné en rond, retenu notre respiration à chaque moment où notre belle-sœur, épuisée, revenait de sa chambre. La mort arrivait, et nous étions incapables de la penser, de l’accepter.

Nous avons voulu partager ce moment violent. Nous nous sommes soutenues jusqu’à réussir à parler, jusqu’à formuler l’envie d’un film où le cirque serait aussi présent que la peinture italienne. Durant un an, Vità a pris des formes très différentes.       

Notre nièce est née la même année que la mort de son père. La douleur était intimement liée à la joie profonde de la naissance, de la vie qui grandit. Nous avons été à la rencontre de notre propre souffle, nous avons dû redécouvrir la vie, l’écriture nous a permis de nous y re-glisser.  Finalement, Vità est devenu notre propre accouchement de la vie.

Ces deux chocs, magnifique et épouvantable se croisent et se brouillent dans notre film. 

 

Les scènes de naissance sont chorégraphiées ; nous avons puisé dans les gestes primitifs des acrobates une vitalité nécessaire à notre propre rebond. Deux acrobates incarnent les futurs parents, dans deux espaces et avec deux agrès différents. Le langage des corps des circassiens est inspiré du travail de Buster Keaton et de Charlot.

 

Le mât-chinois (grand mât de métal d’une hauteur de quatre mètres) impose à Viola un aller-retour, une ascension, une chute brutale, répétitive.

 

Emile tourne avec sa roue-Cyr (grand cercle de métal de deux mètres sur deux) sur le plateau d’un théâtre, l’évolution de ses gestes ouvre sur sa parole. Ses mots sont des chuchotements intérieurs dont le spectateur est le confident.

 

La cuisine est un espace clos, qui prend des allures de lieu fantastique, elle est habitée par un magicien, Jean, dont la présence et l’écoute apaisent et animent. Le personnage a grandi grâce à notre rencontre avec un magicien, dont nous nous sommes inspirées pour le dessiner.

 

Le couloir qui mène à la cuisine est un espace de confession et d’exutoire. Deux tableaux italiens de la Renaissance y sont accrochés : La descente de Croix de Caravage et La bataille de San Romano d’Uccelo.

Des plans très serrés dans la cuisine sont en opposition aux plans larges de la plage. Images sensibles à fleur de peau et combat violent, rythmé dans l’eau, sur le sable.

 

Les personnages entretiennent un rapport onirique au présent, dans un entre-deux temps, là où sont les anges des Ailes du désir[1]. Nous avions une idée précise du timbre de leurs voix et des mouvements de leurs corps dans l’espace, nous les avons écrits pour des personnes que nous connaissons.

 

En 2016, nous avons réalisé un très court-métrage, La Traversata[2], une annonciation de Vità, où la mer, l’enfant, le cirque, le deuil sont déjà là. Une voix off en italien, extraite du livre de Jérôme Garcin[3] rythme le film et accompagne les mouvements des personnages : une petite fille et un jongleur. Notre nièce fait ses premiers pas sur les lignes de sable et le jongleur danse avec ses massues.  Sur la grande plage de Fort-Mahon, ils cherchent l’équilibre.

Ces deux films impressionnistes se nourrissent mutuellement. Les sujets de Vità sont universels et le traitement onirique permet une approche en profondeur, laissant la place au spectateur, afin qu’il devienne acteur, dans sa propre histoire, de l’instant que nous lui proposons.

 

[1] Der Himmel über Berlin, Wim Wenders, Allemagne, 1987. [2] Le film a été projeté au Festival International du Film d’Amiens en Novembre 2016 et est sélectionné dans la catégorie Espoir(s) au Festival du Film Court de Troyes en Avril 2017. [3] GARCIN Jérôme, Olivier, ed. Gallimard 2011, page : 12.

Lien vers la bande annonce du précèdent film d'Agathe, Ariane sur le fil (2013).

 

LA DISTRIBUTION

 

Tommy Entresangle

 

Tommy22-1498419005

 

Viola Baroncelli - Vidéo -

 

Violacompress-1498419194

 

Morgane Grzegorski

 

Morgane22-1498419312

 

Violène Leboeuf

 

Viole_ne_leboeuf-5-1498419427

 

Yann Frisch - Vidéo -

 

Yannfrisch-2_credit_daniel-michelon_hd-1498419471

 

Joris Baltz - Vidéo -

 

Joris3-1498419551

 

L'EQUIPE TECHNIQUE 

 

Association : Bulldog Audiovisuel

Réalisatrices : Agathe et Zoé Debary

Première assistante réalisation : Camille Cattiaux

Scripte : Elena Ramkina

Chef opérateur : Jonathan Bertrand

Cadreur : Cécilien Djerad

Electro, machiniste : Jérémy Pichereau

Ingénieur du son : Steven Penuela

Studio d’enregistrement : Axel Wursthorn Walnut Groove

Mixage son : Marie-Lys Popeck

Musiciens – Bande originale : Sandra Nkaké et Jî Drû - Vidéo 

et Chloé Bodin - Son -

Décoratrice : Juliette Bailly

Assistante décoratrice : Estelle Germain

À quoi servira la collecte ?

Chers aventuriers kisskissbankers, nous faisons appel à votre générosité et curiosité afin que ce projet qui nous tient tous à cœur puisse voir le jour.

 

Nous avons fait une demande d’aide auprès du Fond Emergence de Pictanovo, à ce jour nous attendons leur réponse. Le projet est porté par Bulldog Association Audiovisuelle, constituée de professionnels de l’audiovisuel, du cinéma, de la télévision et du vidéo journalisme. Le fer de lance de cette association est de favoriser et d’accompagner la création audiovisuelle et cinématographique en Région-Hauts-de-France, de fédérer les passionnés désireux de s’exprimer par ce biais, de faire découvrir et d’enseigner les métiers du cinéma et de l’audiovisuel, de soutenir la production amateur et semi-professionnelle.

Vità exige des moyens techniques importants afin de créer l’univers que nous souhaitons. Nous allons louer une caméra Sony Fs7 ainsi que quatre objectifs Zeiss pour une belle qualité d’image, à cela s’ajoutera six projecteurs, un steadycam, un pied de caméra, un follow focus, un enregistreur 4k du matériel son (micro, câbles, bonnettes, suspensions, mixette, perche, batteries).

(6 000€ de matériel)

Nous allons contracter une assurance pour le tournage. (400€)

Afin d’enregistrer les voix off, nous louerons un studio d’enregistrement. Ensuite, il s’agira de réserver un studio de montage puis de mixage et enfin d’étalonnage.

(120€ par jour).

 

Deux acteurs viennent de Bruxelles, un de Paris, et l’équipe technique est essentiellement composée de personnes de la Région. Le tournage s’étale sur 7 jours, en août 2017, à AmiensSaleux et Fort-Mahon, et en septembre nous démarrerons la post-production, qui s’étalera sur plusieurs semaines. Ce projet rassemble 22 personnes, il s’agira de défrayer et de nourrir tout ce beau monde.

 

C’est Agathe qui recevra vos dons qu’elle reversera sur un compte que l’Association Bulldog va ouvrir spécialement pour le film.

Le budget du film est assez conséquent, ainsi si la récolte dépasse les 2000€, nous pourrons travailler dans de meilleures conditions !

 

Fort-mahon2-1498419913

Thumb_soeurs-1498423931
Agathe & Zoé

----- Agathe ----- Après un Master Cinéma à Paris VIII et un film de fin d’étude Ariane sur le fil, tourné dans le cirque Jules Verne d’Amiens, j’ai réalisé un court-métrage La Traversata, programmé au Festival International du Film d’Amiens, au Festival du Film de Troyes et aux Rencontres Electroacoustiques. L’univers du cirque est une source... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
UN PLAISIR DE VOUS RETROUVER SUR CETTE MAGNIFIQUE CREATION EN SOUVENIR DE LUCIEN ET DES ANNEES D ECOLE PASSEES ENSEMBLE BISOUS ROSELYNE
Thumb_default
Tout votre amour dans ce film, il sera très beau... De A à Z Kiss Kiss d'Alice Déjeuner Deweirdt
Thumb_default
Très beau projet les filles . félicitations