Contribuez au financement d'un projet de recherche pour améliorer la prévention des attaques de loups sur les troupeaux !

Large_image_modifi_e-1457008858-1457008875

Présentation détaillée du projet

Alors que le gouvernement français s’apprête à signer un arrêté portant le nombre de loups à abattre de 36 à 42 annuellement, la communauté scientifique remet en doute l’efficacité d’une telle technique pour diminuer la pression de prédation des loups sur les troupeaux d’animaux domestiques.

 

17_1__-_copie-1456577103

 

En attendant, il n’existe quasiment aucune option simple, accessible et efficace pour prévenir les attaques de loups sur les animaux domestiques.

 

Très peu d’études se sont attachées à analyser la réponse comportementale des loups face aux méthodes à faible coût, directes et non-létales de contrôle de la prédation.

 

Nous souhaitons donc entreprendre un projet de recherche, dans le but de développer les connaissances sur des moyens de protection accessibles et à bas coût basés sur une vraie compréhension du comportement des loups. 

 

Ce projet sera réalisé au sein de l’association française Lupus Laetus dont le siège se trouve à Strasbourg, et qui a pour activités la réhabilitation de loups et d'ours en Russie, et la recherche sur l’écologie de meutes de loups gris et d’autres grands carnivores de Russie et Finlande.

 

 

 

Nous voudrions tout d'abord tester la néophobie, ou la peur de la nouveauté, que peuvent évoquer divers éléments (par exemple des objets en aluminium, des formes géométriques) sur des loups sauvages.

 

Les canidés sauvages sont des animaux instinctivement prudents, et sont donc susceptible de présenter de fortes réactions de retrait ou d’évitement face à des éléments nouveaux placés dans un environnement naturel.

 

Très peu de stimuli à faible coût ont cependant été testés ; les connaissances sur le comportement des loups à l’égard de tels éléments sont donc limitées.

 

Img_3943-1457795539

 

Dans un second temps, nous souhaiterions tester l'efficacité d'un prototype de collier électrique afin de dresser les loups à éviter les attaques de troupeaux.

 

Tout comme les chiens, les loups peuvent modifier leur comportement après avoir subi un processus de conditionnement ; les animaux « apprennent » à éviter une aire géographique ou un type de proie après les avoir associés à un choc.

 

Le prototype de collier présente la particularité d’être placé autour du cou des animaux domestiques à protéger. Ces tests seront réalisés sur des loups captifs et sauvages. 

 

Img_0539-1457007421

 

Ce projet de recherche prendra majoritairement place dans la région de Tver, en Russie. Notre partenaire local, le centre de réhabilitation de loups situé dans le village de Bubonitsy, fournira les installations et sujets expérimentaux, c’est à dire des loups récemment relâchés.

 

Une partie du travail de terrain sera également réalisé en Carélie du Nord, Finlande, où l’association Lupus Laetus réalise actuellement une étude sur l’écologie de deux meutes de loups. Nous envisageons également de réaliser des tests sur des loups captifs en parc animalier européen, ce dernier restant à définir.

 

 

Ce projet s’adresse à la communauté scientifique, mais aussi aux acteurs locaux touchés par les problèmes de prédation.

 

Nous avons pour but de publier des articles de vulgarisation (par exemple dans la "Gazette des Grands Prédateurs" de FERUS ou la "Buvette des Alpages" de la FNSEA) ainsi que des lignes directrices pour la mise en place de systèmes de protection des troupeaux afin de rendre les résultats de cette étude directement accessibles aux acteurs locaux.

 

Img_0238-1457795238

 

Qui suis-je ?

Passionnée de Nature, et achevant bientôt un Master sur la Conservation de la Nature et de la Forêt, j'ai réalisé mon stage de fin d'études avec Lupus Laetus sur les systèmes de protection des troupeaux.

 

L'incroyable expérience que j'ai vécu ces derniers mois dans la taïga Russe et Finlandaise ont encore davantage attisé mon intérêt dans la résolution des conflits Hommes-loups. J'ai donc décidé de continuer l'aventure avec ce projet de recherche, en tant que bénévole.

 

Photo-1457285750

À quoi servira la collecte ?

J'organise cette collecte de fonds afin de financer une partie des dépenses associées aux coûts d'équipement nécessaires à ce projet. Le reste des dépenses sera couvert par l'association Lupus Laetus et d'autres sources de financement en cours de demande. 

 

L'équipement inclus notamment :

 

- Des pièges photographiques (5) = 750€

 

- Des caméras de surveillance (4) = 300€

 

- Du matériel de radio tracking (une antenne et des casques) = 669€

 

- Des prototypes de colliers (3) = 510€

 

Cet équipement est nécessaire pour enregistrer et évaluer le comportement des loups autour des points de nourrissage et d'une ferme factice. 

 

 

Si toute fois la somme récoltée lors de cette collecte dépasse le montant indiqué, il nous serait alors peut-être possible de rembourser la totalité des frais d'équipement, et peut-être même une partie des frais de transports !

 

Thumb_logo_lise_-_copie-1456591944
Lise

Etudiante de 23 ans en Master dans le domaine de la conservation de la Nature, je réalise actuellement mon mémoire de fin d'études avec l'association Lupus Laetus. J'ai toujours été passionnée par la faune sauvage, et souhaite oeuvrer pour que les Hommes et leur environnement soient en meilleure harmonie. J'ai donc sauté sur l'occasion lorsque Laetitia... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Super projet, bon courage!
Thumb_default
Magnifique projet Lise ! Très bonne continuation. Rachel
Thumb_12626050_1022927567771628_1195105871_n-1453756529
Ca y es tu y es presque félicitations ! Voilà notre petite contribution pour ton grand projet :) Bonne chance pour la suite. Gros bisous, Anaïs et Aurore.