Contribuez au devoir de mémoire en parrainant un descendant de Juste parmi les Nations français

Large_capture_d__cran_2013-02-21___16.34.49

Présentation détaillée du projet

Pour la quatrième année consécutive, la Fondation France Israël présidée par l’ancien ministre Nicole Guedj, conduira une délégation de vingt petits-enfants de Justes français parmi les Nations, en Israël, du 7 au 10 avril 2013.

 

« Mémoires de Justes parmi les Nations » est une initiative de la section jeune de la Fondation France Israël, qui ambitionne de transmettre la mémoire de la Shoah autrement, notamment aux nouvelles générations françaises. En accordant une attention particulière aux descendants de Justes parmi les Nations, il s’agit à la fois d’humaniser cette mémoire parfois lointaine mais aussi de la positiver en soulignant les actes héroïques de ceux de nos concitoyens qui se sont élevés contre la barbarie nazie.

 

Guedj

 

Nicole Guedj, ancien ministre, président de la Fondation France Israel

 

Selon Nicole Guedj, président de la Fondation France Israel : "Ces jeunes qui ne se ressemblent pas, qui viennent de toute la France, ont en commun un héritage. Ils sont les petits-enfants de Justes français, ils sont les descendants de héros qui, un jour, ont du s'opposer à la barbarie. Ils sont tous là pour défendre les droits de l'Homme. Ces jeunes, qui viennent pour la première fois fouler le sol d'Israel, nous devons leur faire confiance, nous devons les remercier de toujours transmettre la mémoire de tous ceux que nous avons perdus."

 

A l’occasion des cérémonies de commémoration de la Shoah, ces « Ambassadeurs de la mémoire » rendront hommage à leurs grands-parents mais aussi aux 3 707 Justes français parmi les Nations, qui ont sauvé des Juifs au péril de leur vie pendant la Seconde Guerre Mondiale. A Yad Vashem, ils auront l’opportunité de découvrir le nom de leurs grands-parents sur le mur des Justes parmi les Nations et de rencontrer des rescapés, dont certains ont été protégés par leurs aïeux. De nombreuses rencontres avec des Israéliens seront également initiées pour pérenniser les liens indéfectibles qui unissent l’histoire des Justes parmi les Nations à celle de l’Etat d’Israël.

 

Témoignage de Thierry Durce, 25 ans, membre de la délégation 2012 : "J'ai énormément changé en 4 jours. Je m'assume un peu plus et surtout le passé de ma famille me rend très fier et me rend plus fort que je ne l'étais avant". 

 

Capture_d__cran_2013-02-13___12.45.47

 

 

Capture_d__cran_2013-02-13___12.14.08  

 

Dépôt de gerbe lors des commémorations de la Shoah à Jérusalem

 

Capture_d__cran_2013-02-19___16.22.28

 

Nicole Guedj depose une rose dans la crypte de Yad Vashem à la mémoire de toutes les victimes de Drancy

 

Capture_d__cran_2013-02-13___12.14.49

 

Visite de la crypte de Yad Vashem à Jérusalem par la délégation

 

Capture_d__cran_2013-02-19___16.26.59

 

Petits-enfants de Justes découvrent les noms de leurs grandparents sur la Mur des Justes au Mémorial de Yad Vashem

 

 

Capture_d__cran_2013-02-13___12.22.00

 

Rencontre entre un descendant de Justes et la personne sauvée par ses aieux

 

Capture_d__cran_2013-02-13___12.25.25

 

Délégation 2011 devant le Mur de Lamentation à Jérusalem

 

Pour retranscrire ce voyage au coeur de l'histoire, une équipe de journalistes suit le groupe chaque année. Notamment, une équipe de France Télévisions a réalisé un feuilleton qui a été diffusé quotidiennement, les cinq dernières minutes du Journal Télévisé de 13 heures de France 2 en 2012. 

 

Le comité français de Yad Vashem est étroitement associé à ce voyage et participe activement à sa mise en œuvre.

 

Revivez les moments forts de ce voyage au travers du film "Juste au bout d'un voyage".

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira au financement du voyage pour 20 petits-enfants de Justes français parmi les Nations,  agés entre 18 et 30 ans. 

Pour permettre à ces jeunes de participer au voyage, la Fondation les prend intégrallement en charge. 

Le coût du voyage pour 1 participant s'élève à 1500 euros, soit un total de 30 000 euros dont la partie est déjà pre-financée par la Fondation. 

Thumb_logo_ffi_sans_fond
Fondation France Israel

Seule organisation bi-étatique, reconnue d’utilité publique, la Fondation France Israël entend jouer un rôle clé dans l’amitié franco-israélienne. Créée en 2005 par le Président de la République française et le Premier ministre israélien, la Fondation France Israël ambitionne de rapprocher les sociétés civiles française et israélienne, dans les domaines... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Un si beau projet auquel j'ai eu la chance de participer... Bravo à Nicole Guedj, Sabrina Allouche et tous les membres de la FFI qui rendent ce travail de mémoire et de lien inter-générationnel possible.